-

keg – 167 Mars = 14/08/2016 – Le terrorisme n’est pas toujours ce que l’on croit. Celui de l’état se planque de façon routière….. en dépassement de vitesse de croisière!

Publié le

Le choix du jour : «Terrorisme de stade» ou «terrorisme de route»

   Je ne suis que Français – Français

——

« Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) de la « dé-professionnalisation du mandat électif » (ou « quand le tirage au sort remplacera la ripoublique…. » ). Dans la mesure de l’esprit initial de « Nuit debout »…. du « ni partis, ni syndicats »  :    http://wp.me/p4Im0Q-141

 

—–

Dans quel état j’erre, en urgence : 14/11/2015 – 26/02/2016 – 26/05/2016 – 26/07/2016  – 26/01/2017 –     160719 – nuit de létat en urgence prolongée  –  … 05/07/201 = la sortie de l’état normal (une mesure qui dure devient la norme) pour devenir autre et sans en dire le nom.

……

Français quand vous saurez……que :

Les terroristes ont beau jeu. On ne nous indique pas le nombre de « verbalisateurs » planqués qui piègent, au coin des routes et autoroutes. Ils ne sont pas mieux que les terroristes qui ne se montrent que lorsqu’il est trop tard! Et personne ne parle de ce terrorisme d’état pire que celui des extrémistes (car venant de la part de gens censés devoir nous défendre et n’être que notre représentation et non nos bourreaux).

….. et avec un peu de recul….

Toujours plus de « répression-racket ». Non les français ne sont pas des veaux. Ce ne sont que des vaches laitières….. dont les pis, Fanny, recèlent les trésors de guerre de l’état, en urgence…..

 

…..

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

Bientôt un radar de poche pour contrôler les excès de vitesse

 
Bientôt un radar de poche pour contrôler les excès de vitesse
 

C’est un nouvel appareil qui risque de révolutionner le contrôle de la vitesse sur les routes françaises : un radar qui tient dans la poche des gendarmes. Explications.

Les journalistes d’Auto Plus ont en effet pu tester l’appareil, le TruSpeed SE, et le résultat est prometteur pour les autorités. « Compact, léger (410g seulement contre 2,5 kg pour les célèbres jumelles Eurolaser), d’une portée de 640 mètres et capable de prendre les voitures roulant jusqu’à 300 km/h avec une précision de plus ou moins 1 km/h », note le magazine.

Moins fiable sur les mesures ?

Cela pourrait toutefois être controversé, le test effectué par le magazine spécialisé montrant que « la légèreté de l’appareil le rend plus sensible au bougé, et donc moins fiable sur les mesures effectuées à longue distance », précise Le Figaro. Pour remédier au problème, il sera néanmoins possible de le stabiliser grâce à un trépied.

Le dispositif est actuellement testé dans le Loir-et-Cher et pourrait être rapidement développé dans les autres départements français.

 
Toujours plus dans la répression. Qui disait que le changement c’était pour maintenant? Pas étonnant que ce boni-menteur ne soit dans le top 50 des personnalités françaises.
A quand un radar de dépassement des conduites politiques….. Nul doute qu’actuellement le seul triumvirat (HVS sans le I) serait en dépassement dangereux pour la ripoublique….
Mais que l’on s’y trompe pas. Vous croyez que c’est pour limiter le nombre de morts?
Bilan 2015 :
  • 40 millions de voitures
  • 26 millions de PV
  • Recettes = 1,6 milliards €

soit

  • 65 PV pour 100 voitures
  • 40€ par automobiliste
  • PV moyen à 61 €

Et si par improbable on atteignait 100%. Cela ne donnerait que 2,5 milliards de « gains-racket ». Pour « améliorer » ne resterait que

  • l’inflation du « prix-racket » bien au delà de la hausse du pouvoir d’achat (frôlant les taux d’usure)
  • la sur-qualification de l’attentat routier, ce qui permettrait la levée en masse des motifs d’infraction,
  • sans oublier l’abaissement général de 20 à 30 km, voir plus, des vitesses autorisées. (Tout en faisant attention à ne pas dépasser un seuil qui mettrait les constructeurs-automobiles sur la paille des cachots et plus des chaos)

Petit rappel, toutefois, la vitesse n’est pas cause d’accident….. Sinon, période d’état d’urgence n’imposerait pas, il faudrait interdire toutes les formes de course automobile (or il y est prouvé que la vitesse n’est nullement cause d’accident). La vitesse n’est que facteur aggravant d’accident! Les seules causes d’accident sont les trois états :

  • des infrastructures (responsabilité des pouvoirs)
  • du véhicule (responsabilité du constructeur et du conducteur)
  • du conducteur (responsabilité du conducteur)

Quand verra t-on les pouvoirs poursuivis pour excès de dégradation de route….. ?

On nous pré-vend la vitesse uniquement pour faire du fric. la mort sur les routes a beaucoup moins d’importance que celle des spectateurs du Bataclan, du stade France, de la promenade des anglais, de l’église de Saint Etienne du Rouvray….

Avez vous noté que l’on met à la tête des « sociétés racoleuses de prévention », des gens touchés par la mort « accidentelle » des leurs. Leurs slogan « faire payer leur souffrance à l’ensemble des assassins », c’est à dire l’ensemble des 40 millions laissés en liberté, excepté de vitesse… Car la vitesse est aussi facteur de liberté!

Et ne devrait-on pas mettre tous les collecteurs d’impôts supplétifs dans la lutte contre le terrorisme. Jusqu’à maintenant, les routes (excepté à Nice) ne sont pas encore des lieux communs de terrorisme. A moins que, sans le savoir, les 40 millions d’utilisateurs soient devenus fiché « S », sans le savoir et ne le découvrant qu’au détour d’une invitation-surprise à payer son impôt chariaque. C’est aussi cela un terrorisme d’état. Quand les citoyens déclareront l’état d’urgence à virer des crapules qui les mettent en coupe réglée? Ne pas perdre de vue, même si nous l’avons oublié que le Pouvoir c’est nous et non ceux que l’on désigne et qui ne sont que nos « serviteurs » (on renvoie son serviteur incapable ou indélicat)…..

 

http://www.planet.fr/magazine-auto-bientot-un-radar-de-poche-pour-controler-les-exces-de-vitesse.1147344.1501.html

***

 

Et pendant ce temps……

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses » (et surtout en politique, mais aussi ailleurs)

et « nuit debout » que devient-il ou elle ……?

 

Pour votre « marché matinal aux nouvelles fraîches », les articles en « Une » des principaux médias retenus

 

« (*) » : veut dire que c’est une coquille voulue et/ou une liberté de langage ……ou une tentative de jeu de mots?
Ajoutez un peu de pâte-a-physique et une poignée de sel…j’aime. Faire revenir dans une noix de beurre rance et vous aurez votre recette du jour. A déguster chaude, la patate! Un peu d’irraison ne peut faire de mal.
dès 2017, un dictionnaire bilingue sortira pour mieux comprendre l’esprit « kegien (*) » ‘ ! Exercez-vous –:

GrosMots kegiens Février2016

****

L’enfant juif de Varsovie, « symbole universel » de la Shoah

L'enfant juif de Varsovie, "symbole universel" de la Shoah
L’enfant du ghetto de Varsovie. ((anonymous/AP/SIPA))

Ces photos mythiques qui ont marqué l’histoire – Aujourd’hui, l’enfant juif du ghetto de Varsovie.

Pour la deuxième année consécutive, « l’Obs » revient cet été sur plusieurs photos qui ont marqué l’histoire. A la une des journaux, dans les pages de nos livres d’école ou arborées fièrement sur nos t-shirts, elles ont fait le tour du monde. Mais connaissez-vous l’histoire secrète de ces clichés mythiques ?

De la photo des nazis à l’icône de la Shoah

Si la photo est devenue iconique, c’est probablement aussi en raison de son cadrage, resserré, qui ne permet pas d’identifier clairement le lieu de la prise de vue. Indatable, non localisable : la photo devient un symbole universel de la barbarie nazie. Voire de la barbarie en général.

Une photo issue d’un rapport des SS

« Ce sera un matériau précieux pour l’histoire, pour le Führer, pour Heinrich Himmler et pour les chercheurs qui se pencheront sur l’histoire du IIIe Reich, pour les poètes et les écrivains nationalistes, pour la formation des SS, et qui témoignera de nos efforts et des lourds et sanglants sacrifices consentis par la race nordique et la Germanie pour la déjudaïsation de l’Europe et du globe terrestre tout entier », explique à l’époque Friedrich-Wilhelm Krüger.

 

Première page du rapport Stroop (WikiCommons)

On y retrouve toutes les étapes de l’opération allemande : arrestations de groupes de juifs, exfiltrés de force de leurs « bunkers » après y avoir été enfumés, leur acheminement vers l’Umschlagplatz, d’où les personnes arrêtées était déportées à Treblinka, la mort des « parachutistes », ces juifs qui « se précipitaient sur le sol, sur l’asphalte et les pavés, du haut des fenêtres, des balcons et des greniers des maisons dont le rez-de-chaussée était en flammes », et que les soldats tuaient « en plein vol » et enfin la « destruction » du ghetto.

La photo du petit garçon, n°14 du rapport, est la seule photographie de l’album à montrer des enfants dans une posture de prisonniers de guerre. Elle est légendée ainsi : « Mit Gewalt aus Bunkern hervorgeholt » (« Tirés de force hors de leurs bunkers »). L’image, comme toutes celles du rapport, avait donc pour fonction première d' »illustrer la force d’âme d’un grand chef, Jürgen Stroop, ainsi que le dévouement admirable de ces troupes d’élite capables de surmonter l’inhumanité apparente de leur mission au nom de l’idéal nazi », résume Frédéric Rousseau.


Jürgen Stroop, entouré de soldats nazis dans le ghetto de Varsovie.
A droite, on retrouve le soldat SS Josef Blösche (WikiCommons)

Une pièce à conviction

« La photographie de l’enfant, pourtant retenue avec dix-sept autres, ne fut finalement pas présentée devant le tribunal : les accusateurs alliés préféraient établir précisément l’ampleur des massacres plutôt que de solliciter l’émotion », explique « Le Monde ».

A l’époque, la photo du petit garçon n’est pas connue du grand public. Il faut dire qu’elle ne correspond pas au régime mémoriel de l’époque, dominé, comme le rappelle « Le Monde », par « le mythe ‘résistantialiste' » : on préfère « les symboles martiaux, plus valorisants » et on critique au contraire, parfois durement, la supposée « passivité » des Juifs qui ne se sont pas révoltés et se sont « laissés conduire » aux chambres à gaz.

La photo réapparaît toutefois sporadiquement : dans le court métrage d’Alain Resnais, « Nuit et brouillard », en 1956 (à 2m30s), dans le film de Frédéric Rossif « Le Temps du ghetto » (1961), puis en couverture de « L’Etoile jaune » de Gerhard Schoenberner (1969).

 

La photo devient un symbole

En effet… car progressivement, sous l’effet de recadrages successifs, l’enfant se détache du groupe, qui disparaît, tout comme les soldats.

« A l’évidence, au fil du temps et de ses apparitions, le petit garçon de Varsovie est devenu le témoin universel des victimes de la Shoah », « un symbole universel et l’un des emblèmes de la force brutale », relève Frédéric Rousseau dans son livre, qui analyse justement ce processus par lequel « un simple cliché inséré dans un rapport militaire est devenu l’une des images les plus emblématiques de la Shoah ».

« Le cliché est net, ne rebute pas au premier abord, comme certains autres d’enfants mourant. On peut donc la regarder longtemps. Alors on voit qu’elle porte en elle les termes du conflit : on y voit des Juifs contre des nazis, des femmes et des enfants civils contre des soldats, des armes contre des êtres sans défense, l’assurance contre la peur et, finalement, des bourreaux contre des victimes. »

« Ce cliché est un tel symbole que les Palestiniens chercheront aussi ‘leur’ icône de martyr enfantin », poursuit l’historien Richard Raskin, cité par « Le Figaro », qui avance notamment la mort du jeune Mohammed Al-Dura.

Les bourreaux, condamnés à mort

 

Les victimes, perdues dans le flou de l’histoire

Identifier les victimes d’une rafle présentes sur des photos est, on l’imagine, particulièrement difficile. Tout repose sur les éventuels témoignages de survivants ou les proches des victimes, qui s’expriment souvent des dizaines d’années plus tard… Selon le site internet du mémorial israélien Yad Vashem, qui se base sur tous les témoignages qu’il a pu recueillir, la petite fille à gauche de la photo s’appelait Hanka Lamet, la femme à ses côtés étant identifiée comme sa mère, Matylda Lamet Goldfinger. A droite, la femme avec une main en l’air serait Golda Stavarowski.

Pour les autres personnes présentes sur la photo, l’identification est plus complexe. C’est notamment le cas pour le petit garçon, car entre 1978 et 1999, au moins quatre personnes différentes sont reconnues ou se sont reconnues dans le jeune enfant aux mains levées.

Qui est le petit garçon ?

Artek Shimyontek ?

Un anonyme londonien ?

Tsvi Chaim Nussbaum ?

Levi Zelinwarger ?

Les négationnistes s’en mêlent

Dès 1979, après les déclarations du Londonien anonyme, le Français Robert Faurisson s’empare de la controverse : « Le ghetto-boy a été retrouvé en 1978. Il n’a nullement été assassiné par les Allemands dans un prétendu ‘camp d’extermination’. Il vit à Londres avec son père et sa mère. Il est richissime. » Faurisson poursuit :

« Ce ‘ghetto-boy’ était devenu un symbole : le symbole d’un prétendu ‘génocide’ du peuple juif. Il va de soi que, s’il devait rester un symbole, ce ne pourrait plus être que le symbole de l’imposture du ‘génocide’. »

Que dire du photographe ?

Identifier l’homme derrière l’objectif est presque aussi difficile que d’identifier le garçon sur la photo, car plusieurs photographes allemands se trouvaient à Varsovie pour photographier la vie dans le ghetto, puis sa liquidation. Plusieurs d’entre eux appartenaient à la Propagandakompanie 689, notamment Albert Cusian. A la fin des années 1960, il aurait affirmé à un journaliste du « Sunday Times » être l’auteur du célèbre cliché, assure le site du mémorial de la Shoah.

 

Qu’importe le flacon pourvu qu’on ait  l’ivresque…. jusqu’à la nausée…..!

Que gagnerait-on à connaître qui est

  • l’enfant juif
  • le photographe (nazi ou non)
  • la photo

Est-ce que cela changerait le cours de l’Histoire?

Si l’enfant avait survécu…. que lui apporterait la preuve que ce fut lui? Quand on pense que les survivants des camps ont tu leur calvaire!

Nous parlons de la résignation servile démontrée sur la photo (ou les photos)… Mais il serait plus intéressant de parler du « courage » extrême des insurgés du ghetto. Ils se sont battus jusqu’à la mort, dans un combat perdu d’avance, mais ils l’ont fait et se sont hissés au statut de véritables hommes libres!

Et s’il n’y avait qu’une chose à retenir, ce serait celle ci et non celle de l’obéissance-soumission

La seule chose vraie à retenir est la barbarie (et pas seulement à l’encontre des juifs) de la guerre, toujours pire que lors de la précédente….. Que sera t-elle lors de la prochaine?

 

http://tempsreel.nouvelobs.com/photo/20160811.OBS6203/l-enfant-juif-de-varsovie-symbole-universel-de-la-shoah.html

 

****

 

 

 

 

****

  

Tiens, voilà du Boudard !  –  Quand Audiard métamorphose les cloportes

 

51430817_000001

Lorsqu’il tombe sur  La métamorphose des cloportes, histoire d’un ex-prisonnier qui cherche à retrouver ses anciens complices et les faire casquer, derechef, il  achète les droits. Comme d’habitude, il réunit sa « dream team ». Il hèle l’ami Simonin, pilier essentiel de l’édifice, qui se chargera de l’adaptation, Pierre Granier-Deferre se colle à la mise en scène et lui, se réserve une quarantaine de répliques censées faire rire la France du Général. Au casting, que du beau monde estampillé « France 1965 » : Lino Ventura, Pierre Brasseur, Charles Aznavour, Maurice Biraud, Georges Géret et la caution féminine, l’intrépide Françoise Rosay, toujours prête à refourguer de la belle marchandise. Rien de ce qui transperce les portes blindées ne lui est étranger. Dans le chalumeau ou, plus tard, le papier monnaie (Le cave se rebiffe), elle est redoutable d’efficacité. Le roman publié chez Plon est l’œuvre d’un inconnu.

Un certain Alphonse Boudard (1925-2000), son pedigree interpelle la Rive Gauche plus habituée à voir des Normaliens emprunter la carrière des lettres que des loquedus de son espèce. Il se définit ainsi : « Engagé volontaire, Blessé du poumon, Croix de guerre 1939-1945, Agrégé de l’Université de Fresnes-lez-Rungis ». Un drôle de coco, casseur de coffre-fort, héros de la Seconde Guerre, taulard et tubard qui débarque dans l’édition française comme un érudit chez Morandini. Michel Tournier craque pour « cette langue brutale et cynique (qui) traduit admirablement l’appétit de vivre ». Plon qui possède dans son catalogue une brochette d’académiciens et de colonels en goguette signe trois livres de cet énergumène pour la somme de 2 000 francs : La métamorphose, La Cerise (Prix Sainte-Beuve) et Les Vacances (prémices des Combattants du petit bonheur, Prix Renaudot 1977, qui paraîtra à la Table Ronde).

Ce film de construction classique n’a pas vocation à révolutionner le 7ème art, il n’en demeure pas moins un agréable divertissement, hésitant entre la farce et la série noire, bien soutenu par la musique de Jimmy Smith et la présence d’acteurs hors-catégorie. Mention spéciale à Aznavour tordant dans son rôle de fakir et à la sensuelle Irina Demick.

 

Preuve que l’académisme n’est pas que sous la coupole…… Les bas-fonds peuvent receler leurs pépites. Il suffit de savoir les apprécier et savoir un peu châtier les langages des belles lettres (persanes ou non). mais savez vous à quoi on les reconnaît?

 

http://www.causeur.fr/boudard-audiard-metamorphose-des-cloportes-39622.html

 

****

 

C’est bien les Américains qui ont coulé le sous-marin nucléaire russe «Koursk»

C’est bien les Américains qui ont coulé le sous-marin nucléaire russe «Koursk»

Le mois d’août est décidément un mauvais mois pour la marine nationale russe.

  • Le 12 août 2000 a péri en haute mer le SNLE « Koursk ».
  • Le 30 août 2003 un autre sous-marin nucléaire russe a coulé à pic : ce fut le « K-159 ».
  • Le 7 août 2005, au large de la ligne côtière de la péninsule de Kamtchatka, un bathyscaphe russe a été accidenté mais a évité de justesse le pire. Et pourtant c’est bien le SNLE « Koursk » qui continue de mettre les gens en émoi : on n’arrive toujours pas à comprendre le vrai scénario de la catastrophe.

Il est à rappeler que le K-141 « Koursk », le sous-marin nucléaire lanceur d’engins de type croiseur submersible, doté des missiles est un appareil de type 949 « Anthée ».

Tout de suite après la catastrophe, plusieurs amiraux et personnalités haut-placées évoquèrent l’hypothèse du torpillage de « Koursk » par un SNA américain. Ensuite cette version disparut à la faveur d’un scénario officiel émis par les autorités. Les amiraux furent obligés de se taire.

Quoi qu’il en soit, le « Koursk » était par excellence l’élément le plus nuisible pour les Etats-Unis et sa flotte. N’en soyez point étonnés !

Juste un an avant sa perte, le « Koursk » provoqua la panique généralisée chez l’OTAN !

Dans la période entre août et octobre 1999, ce bâtiment surnommé par l’OTAN « tueur des porte-avions » a participé à une mission autonome en Atlantique et en Méditerranée. Juste avant cet événement, les résultats de ses tirs de missiles ont été notés par le commandant de la marine nationale.

La subite apparition au beau milieu de la Méditerranée du « tueur des porte-avions » ultra-sophistiqué provoqua la panique dans les rangs de la marine états-unienne. Tous les pays-membres de l’OTAN limitrophes à la Méditerranée furent sommés de se mettre à la recherche du « Koursk » qui continuait de « grenouiller » au large des côtes de l’Italie et de la France. Finalement le SNLE russe a semé ses ennemis en laissant une plaie béante dans l’amour-propre américain. Les Russes se comportaient en bateau fantôme et allaient et venaient selon leur propre gré ! C’était parfaitement intolérable !

Juste après les faits narrés, plusieurs officiers de la marine de très haut-rang y compris le chef de la base de la défense anti-sous-marine du Gibraltar furent mis en réserve. Le « Koursk » fut désormais perçu comme l’ennemi numéro 1 de la flotte US. Le commandant du SNLE capitaine de vaisseau Guennadi Liatchine reçut le mérite militaire suprême – le titre du héros de la Russie. Mais pour cause de sa mort à bord de son sous-marin il n’a jamais pu assister à la cérémonie.

Quand la mer devient linceul nucléaire….. Combien de « saloperies » se trouvent ainsi immergées sous les pieds des faibles terriens que nous sommes.
Et si un jour, une fissure se faisait. Serait-ce la revanche posthume des sous mariniers kourskiens?
Que pouvons nous gagner à de tels combats sous marins et/ou sur grands ou petits fonds?

 

 

 

http://reseauinternational.net/cest-bien-les-americains-qui-ont-coule-le-sous-marin-nucleaire-russe-koursk/

 

****

 

Et maintenant, « la polygamie pour tous »

 
Il fallait bien s’y attendre !

Cela nous surprend, nous Occidentaux, nous, trempés dans les « valeurs de la République », nous, façonnés depuis deux mille ans par la chrétienté, nous qui mettons l’égalité des êtres humains – et donc des femmes et des hommes – au-dessus de toute autre vertu, nous qui arborons fièrement un humanisme profond, hérité autant du « siècle des Lumières » que des Pères de l’Église. Il fallait bien s’y attendre et, vous verrez que, de petits reculs en renoncements, de petites lâchetés en abandons, de petites trahisons en aveuglement, nous allons y passer.

De quoi s’agit-il ?

En mai dernier, l’Italie a officialisé « l’union civile homosexuelle » ; c’est leur « mariage pour tous ». Immédiatement, Hamza Piccardo, le fondateur de l’Union des communautés et organisations islamiques d’Italie – c’est leur UOIF –, a dégainé son raisonnement : « Quand on parle de droits civils, ici, la polygamie est un droit civil. Il n’y a pas de raison pour laquelle l’Italie ne devrait pas accepter les mariages polygames de personnes consentantes. » Et de faire le parallèle avec les homosexuels sur le thème : nous, musulmans, « n’approuvons pas les relations homosexuelles et pourtant c’est la loi et nous la respectons. Les personnes concernées sont une minorité, comme le sont les polygames. La société peut accepter toutes les minorités. »Ergo, elle doit accepter les polygames et officialiser leur statut, comme elle le fait pour les homosexuels.

Évidemment, en Italie, plein de voix s’élèvent contre cette demande parfaitement communautariste, qui cherche à émerger en triturant le droit et les libertés publiques. Elles me rappellent, ces voix, la réaction d’Élisabeth Guigou, alors ministre de la Justice, qui, lors de l’adoption du PACS, en 1999, avait crânement déclaré : « Aller plus loin et ouvrir le mariage aux homosexuels, jamais ! » (aux dernières nouvelles elle est toujours encartées à la mondaine socia-lie). On connaît la suite. Comme quoi il faut se méfier de ces indignations publiques qui, comme la taqiya le professe, n’ont pour objet que de dissimuler ce que l’on pense.

Ainsi, l’affaire de la polygamie est posée chez nos voisins et amis, les Italiens. Évidemment, les Alpes seront franchies dans la foulée et on peut parier que, dans un avenir proche, la même demande sera faite en France. Quelle réponse y sera donnée ? On ne peut le présumer mais, sans une prise de position forte, publique et non négociable de la part des futurs candidats à l’élection présidentielle, ce terrain restera miné. La question à laquelle ils devront répondre est simple : « Êtes-vous favorable à l’inscription de la polygamie dans notre droit civil ? » La réponse doit être aussi simple : « Non » ou « Oui ». Pas besoin de commentaires ou d’explications de texte, pas de « peut-être », de « faut voir » ; simplement « oui » ou « non ». Comme cela, nous saurons, et voterons en conséquence.

La déclaration de Piccardo a été faite le 6 août, il y a exactement une semaine. Sauf erreur de ma part, je n’ai entendu aucune voix féministe française réagir contre cet asservissement que constitue la polygamie à sens unique (et le polyamour est-il à sens unique? voir sur Google). Qu’attendent-elles, nos belles râleuses, pour sortir du bois ?

Refuser la polygamie ne sera vu que comme anti…. ! Et pourtant

Certes les sociétés évoluent…. Mais les exemples venant toujours de plus haut que nous, nous ne faisons que « mimétiser (*)….  » ce que l’on voit ou que l’on nous donne à voir : François, Ségolène, Valérie, Julie…. Il avait droit, selon la charia de l’oumma à une 4éme légale (qui sait ce qu’il en était dans la réalité, sa réalité).

 

Les femmes musulmanes, amoureuses d’un même homme ne seraient pas consentantes! Surprenant. Dans les harems, certes on les achetait pour les libérer de leur esclavage….. Mais les harems sont devenus haram et depuis la polygamie est devenue affaires consentantes entre adultes consentants. Cela pourrait aussi s’appeler polyamour. Mais est-ce que les femmes, chez eux, peuvent s’autoriser à aimer plusieurs hommes. Ce serait peut-être là la différence….. A quand alors la libération de la femme, non dans le refus de partager un homme avec des consœurs, mais de se partager elle entre plusieurs amants-maris.

Comment cela se passe t-il chez les Amish?

 

http://www.bvoltaire.fr/yannikchauvin/et-maintenant-la-polygamie-pour-tous,277341

 

*****

 

Attentats en France : entretien avec le député Jean Lassalle


attentats Jean Lassalle

 

….. alors que la France vient par deux fois d’être touchée par des attentats terroristes, le Cercle des Volontaires est allé à la rencontre de M. Jean Lassalle, député de la quatrième circonscription des Pyrénées-Atlantiques.Connu pour avoir entrepris en 2013 une longue marche à travers toute la France pour aller à la rencontre des Français, cet homme politique proche du peuple nous a confié des paroles salutaires en ces temps difficiles.

À écouter de toute urgence !

 

Si quelqu’un peut parler, c’est bien lui. Or il n’en parle pas.

A l’inverse de ses collègues il écoute (et lui, entend) les doléances du Peuple…..

Il agit pour le bien de ses mandants:Réconfort en période de trouble causé

  • grève de la faim pour sauver le job de ses électeurs
  • longue marche de 2013 à la rencontre des citoyens de la France profonde….. (seul Mao avait fait de même, mais pas en solitaire…..)
  • paroles de réconfort en période de trouble causée par un état d’urgence qui ne se justifie pas…. (on interdit ou s’interdit certaines manifestations, alors que celles qui drainent du fric sont libres :
    • Euro de footage de gueule
    • tour de France
    • matchs du championnat de foot

Y aurait-il connivences :

  • paiement d’une rançon pour pouvoir laisser faire sans risque (le force visible ne servant qu’à nous abuser. (on n’a pas entendu parler du moindre attentat ou même du plus petit « attentat-déjoué » – la cerise sur le gâteau) de la manipulation
  • ou pire…….

Combien faudrait-il de Jean Lassalle (un sur 575 représentants du Peuple, dont il serait le seul véritable. C’est peu en ripoublique!)?

Alors qu’actuellement je refuse de participer à un non-choix en 2017 (en votant blanc, même si mon vote ne changera la donne, à moins que……. ceux qui ne veulent plus s’impliquer se déplacent pour le dire dans l’urne au moyen d’une enveloppe vide – 40% de vote blanc a plus de signification que 40 % d’abstention et dénonce le non choix), si un Jean Lassalle se présentait, je voterai pour lui (et non son parti – Se souvenir que malgré sa solitude il n’a jamais renié ses idées et sa fidélité à Bayrou? Et cela c’est une valeur à ne pas négliger, même si elle le condamne à être dans les « non inscrits » à l’Assemblée nationale)

 

http://www.cercledesvolontaires.fr/2016/07/27/attentats-depute-jean-lassalle/

 

*****

Attention! 
Dire une vérité concernant nos amis intimes juifs, et surtout à leur encontre, même quand cela les dérange, c’est de l’antisémitisme ainsi qu’accepter de la lire….. Pour être bien avec eux, il faut leur louer Israël (c’est bien connu, Israël ne s’achète pas, mais par contre on peut s’emprunter, pour le louer, à taux d’usures et de vétusté)

 

 FIN de la une DU JOUR

Fin de l’article de « La Une de keg » du jour. Merci de l’avoir lu et de vos commentaires. Les différents tableaux joints et à découvrir, vous ont-il éclairé, surtout en ce qui concerne les élections en prévision de décembre 2015 et au delà?

Ce qui suit ne concerne que quelques infos en attente de réutilisation (en vrai dépotoir, bric à brac, de brique et de broc), où vous pouvez puiser, à vos risques et périls garantis.

…..

L’état en son urgence…….. du 14/11/2015 :

État d’urgence ordinaire et normale : 

Prochaine échéance au 26 Juillet 2016 (et de 4 dont 3 mi temps supplémentaires). Tous les rassemblements interdits (cultes, meetings politiques, match de sport, réunions syndicales, manifs, réunion de plus de 3 personnes, marchés de plein air, marchés publics, attentes aux guichets – Sécu, gares, aéroports, files d’alimentation – achats en grandes surface, queues aux cinés, concerts, …., défilés du 14 juillet, commémorations, « nuit debout »). Rendez-vous donc à la prochaine prolongation…. au 26/07/2016! Il y aura une trêve estivale – pour reprendre lors de la rentrée scolaire. Les terroristes respectent le calendrier scolaire (et solaire)! Dernière nouvelle : la Belgique n’est toujours pas en état d’urgence…. Surprenant!

Grenoble : une fresque de street art jugée anti-flic provoque un tollé

L’oeuvre « L’Etat matraquant la liberté » créée par l’artiste Goin, dans le cadre du festival de street art subventionné par la ville de Grenoble. (Capture d’écran/ France 3 Alpes)

Il paraît que l’état majore son urgence de deux mois. …… voir :  « Etat d’urgence ordinaire et normale » (plus bas)

un pays qui se « dictatorise (*) » (au nom d’un pseudo « terrorisme » – non et/ou très mal défini) et surtout qui laisse faire, avec la complicité de ses politicards et l’immobilisme de sa population ne peut revendiquer être le pays flambeau des Lumières et se ravale au rang de ses « ennemis » ou supposés. (tant que dure l’état d’urgence. ….. qui ne se presse pas pour partir si on en croit les rumeurs)

Gandhi

 Oser dire « NON », en votant blanc, tant que l’on n’a que des non-choix, c’est déjà être debout. Il n’est que temps, déjà, en 2017!

Et s’il ne manquait que 509 députés! (un tout petit peu plus de 88%  de dédain du problème. Ils sont libres, eux!)

Il en va de la liberté du Peuple, quand même, qu’ils représenteraient!

Il est vrai que c’est tellement banal que l’état d’urgence…..

  • Ils étaient 80 pour s’opposer en 1940…. ! sans être ripoux
  • Combien seront-ils pour la prolongation au delà du 26/07/2016? (26 ont refusé et 489 ont voté la prolongation améliorée, soit 6 mois – )  160719 – nuit de létat en urgence prolongée
  • Combien seront-ils pour celle au delà du 26/01/2017?

 

Afficher l'image d'origine

Un jour, ils nous demanderont (à droite, comme à gauche), par référendum, si nous voulons mettre fin à cet état d’urgence, que nous n’avons jamais voulu et encore moins demandé!
(l’urgence de l’état n’est pas l’état d’urgence, mais…. sa reconduite aux frontières du pouvoir et surtout dehors dudit pouvoir)

 

Article 21 Préambule de la constitution :

« Quand le gouvernement viole les libertés et les droits garantis par la constitution (état d’urgence prolongé et reprolongé!) , la résistance sous toutes ses formes est le plus sacré des droits et le plus impérieux des devoirs. »

(En l’an I, on parlait d’insurrection et non de résistance et d’armer cette révolution). Où en sommes nous? Et bien sûr cela ne concerne que le Peuple, pour le Peuple et avec le Peuple!

en contradiction avec : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000695350

au 26/01/2017 – ….. et son corollaire de « Nuit Debout » et son 49-3 pour passer 2017, en force…..

——–

En France (en fin de règne, de Mars 2016 à ….. ) , on progresse! On rétablit la ferme générale en ce qui concerne la détection-radariste…. On vend la charge au privé…… Le privé va donc acheter la charge d’alimenter le budget amende de conduite et à lui de se démerder pour rentrer dans ses frais de charge et sans oublier sa marge, non d’erreur (dont il n’a que faire) mais de bénéfice. Car le privé n’est pas l’état il n’a pas le souci de déficit, son seul étant celui du profit +. Effectivement le changement c’est maintenant et ici…..

——–

Osez signer le démantèlement de la diminocratie (cf : Unedekeg du 18/01/16) : https://www.change.org/p/les-parlementaires-dire-non-au-verrouillage-de-la-d%C3%A9mocratie, au profit du rétablissement de la Démocratie

****

A lire impérativement, pour mieux comprendre ce qui nous arrive : « Al Qaïda en France » de Samuel Laurent et ce que l’on va devoir supporter. Vous y apprendrez que les djihadistes se fondent dans la foule (ils fument, boivent, se droguent – en contradiction volontaire et « autorisée »  par leurs chefs -, présentent bien….. ont parfois des situations au top)…. jusqu’au jour où on les réveille et alors quel Bataclan!

Preuve que les lois d’exception ne concernent nullement les terroristes, excepté quand ce sont des citoyens (mono ou bi) nationaux qui expriment leur mécontentement. Les terroristes les vrais frapperont où ils voudront et quand ils voudront. Que voulez vous, réellement, opposer à leur déterminisme? Leur nationalité française? Il faut être naïf pour croire aux lois liberticides, soit disant pour contrer le terrorisme…..

Et pour inciter à rester…. coi : http://www.directmatin.fr/monde/2016-01-14/daesh-brule-vivants-ses-membres-qui-ont-fui-ramadi-720362 jusqu’au bout (ou quoi)

*****


  • Vote blanc, expression du refus de non-choix
  • La non- imposition imposée en imposture
  • La Dhimmitude à refaire naître
  • A-faire « Charlie-Hebdo
  • Boites à Malices
  • autorisation de représailles à balles tueuses- « Ultima Ratio »
  • « Pupilles de la Nation non juifs » – discriminés
  • le référendum -migratoire, anti-Schengen
  • en Régionales de 2015 –R15-analyse
  • la non valeur des signatures politiques  – signature-bidon
  • de tout et de rien dans notre atmosphère, je vous assure cousin il l’a dit :  Vrac160101
  • Pan AM et après : Fin du bordel à Panama : Fin du Panama

Prêt à ressortir à la moindre alerte et avis de tempêtes…… et surtout en période exceptionnelle des urgences

Publicités

2 réflexions au sujet de « keg – 167 Mars = 14/08/2016 – Le terrorisme n’est pas toujours ce que l’on croit. Celui de l’état se planque de façon routière….. en dépassement de vitesse de croisière! »

    Jack Maillard a dit:
    26 août 2016 à 21 h 08 min

    Et si, après toutes ces explications, on mettait en place le système libérateur d’Inoppression Active ?

    J'aime

Etre abonné pour mettre un commentaire, constructif..... Merci

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :