-

keg – 164 Mars = 11/08/2016 – Nous sommes tous nés de l’inceste….. Simplement, nous refusons de l’admettre pour mieux condamner!

Publié le

Le choix du jour : «inceste biblique» ou «inceste officieux»

   Je ne suis que Français – Français

——

« Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) de la « dé-professionnalisation du mandat électif » (ou « quand le tirage au sort remplacera la ripoublique…. » ). Dans la mesure de l’esprit initial de « Nuit debout »…. du « ni partis, ni syndicats »  :    http://wp.me/p4Im0Q-141

 

—–

Dans quel état j’erre, en urgence : 14/11/2015 – 26/02/2016 – 26/05/2016 – 26/07/2016  – 26/01/2017 –     160719 – nuit de létat en urgence prolongée  –  … 05/07/201 = la sortie de l’état normal (une mesure qui dure devient la norme) pour devenir autre et sans en dire le nom.

……

Français quand vous saurez……que :

L’inceste, n’est qu’une fornication d’un homme et d’une femme ayant une quo-consanguinité hétéroclite (à 100% pour l’un et 50% pour l’autre). Est-ce cette différence qui fait crier au « scandale ». Si la société n’ait que cela à se mettre sous la dent, ce serait le bonheur. Comment croyez-vous que vous êtes nés, depuis l’Adam et Eve…. Il a bien fallut être conçu entre frères et sœurs et peut-être…… (mais chut, c’est classé « secret défense »)

….. et avec un peu de recul….

L’inceste mère-fils (ou fils-mère) pourrait-il exister quand une mère n’a pas gagné son rôle véritable de mère.Il y a certes la biologie, mais il y a aussi les empreintes, ou leurs absences, laissées dans la vie d’un enfant, quand tous deux ne se sont pas connus et reconnus au cours de longues années « d’appren-tissage ». Pour ce que nous réserve un avenir de non inceste……! Non que je sois pour l’inceste…. loin s’en faut. Je lutte simplement contre les hypocrisie de donneurs de leçons quand eux- mêmes…..

 

…..

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

En couple avec son fils depuis fin 2015, elle risque la prison

 
En couple avec son fils depuis fin 2015, elle risque la prison

Une mère du Nouveau-Mexique, aux États-Unis, et son fils de 19 ans ont eu le coup de foudre en se retrouvant. Les deux amants, accusés d’inceste, risquent une peine de prison de 18 mois.

À l’âge de seize ans, Monica Mares, habitante de Clovis, dans le Nouveau-Mexique, a donné naissance à Caleb Carlos. Le bébé a été adopté par une famille texane pour devenir Caleb Peterson. Dix-huit ans plus tard, il a retrouvé sa mère via Facebook. Mère et fils se sont rencontrés en personne fin 2015. Après quelque temps passé à se fréquenter… ils sont tombés amoureux.

Entre adultes consentants

Le fils confesse qu’il n’a jamais vu Monica Mares comme sa mère. « Elle est adulte et je suis adulte : je peux prendre mes propres décisions », insiste-t-il. Le couple a vécu un moment heureux dans le mobile-home de la mère, selon le Daily Mail, mais des voisins les ont dénoncés à la police. Les deux amoureux défendent les relations ASG (Attraction Sexuelle Génétique) qui concerne les couples incestueux s’étant seulement rencontrés une fois adultes.

Leurs premiers ébats, survenus le 25 février, leur ont valu une accusation d’inceste. Tout contact leur est à présent interdit et Monica Mares ne peut pas approcher ses enfants. Lors du premier procès, en avril, ils sont apparus côte-à-côte et ont été mis en garde à vue. Le prochain est prévu en septembre. Mais « tout ça vaut le coup » selon Monica Mares, qui affirme : « Rien ne peut se mettre entre nous, ni les tribunaux, ni la prison, ni quoi que ce soit ».

Les défendeurs des valeurs feraient bien de regarder, au fond d(eux mêmes, ce qui ne fonctionne pas. Tel est le poids du soit lisant « libre arbitre » inculqué à tout le monde. Un libre arbitre, arbitré n’est plus libre, mais manipulation-conditionnement…. Certes il y a la « préservation de la race et de sa pureté » (c’était paraît-il un credo nazi), mais pourquoi faire, quand on voit ce qu’il advient de l’avenir de l’homme :

  • vie en dépassements de consommations
  • vie à la merci de la « volonté » d’allah
  • vie passé à payer les dettes des ascendants

A quoi sert la non-dégénérescence possible (mais non avérée)?

http://www.planet.fr/societe-le-coup-de-foudre-dune-mere-et-de-son-fils-pourrait-les-mener-en-prison.1145974.29336.html

***

 

Et pendant ce temps……

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses » (et surtout en politique, mais aussi ailleurs)

et « nuit debout » que devient-il ou elle ……?

 

Pour votre « marché matinal aux nouvelles fraîches », les articles en « Une » des principaux médias retenus

 

« (*) » : veut dire que c’est une coquille voulue et/ou une liberté de langage ……ou une tentative de jeu de mots?
Ajoutez un peu de pâte-a-physique et une poignée de sel…j’aime. Faire revenir dans une noix de beurre rance et vous aurez votre recette du jour. A déguster chaude, la patate! Un peu d’irraison ne peut faire de mal.
dès 2017, un dictionnaire bilingue sortira pour mieux comprendre l’esprit « kegien (*) » ‘ ! Exercez-vous –:

GrosMots kegiens Février2016

****

Ma fille était en khâgne, elle a rejoint Daech

Ma fille était en khâgne, elle a rejoint Daech
((Olivier Touron pour l’Obs))

Après un bac littéraire obtenu avec mention, Sophie s’est convertie à l’islam. A l’automne 2014, elle a rejoint Raqqa, en Syrie, avec son mari, un homme fiché comme « salafiste radical ». Ses parents sont sans nouvelles d’elle depuis cet été.

Sur la photo de famille, elle n’est qu’une ombre, entièrement voilée de noir.  « Voilà, c’est Sophie*. Ma fille. » On a beau scruter son regard, nulle lueur ne filtre de l’étoffe sombre. La jeune femme est éteinte. Il y a quelques mois encore, elle plongeait en bikini dans la piscine familiale, avec la beauté de ses 22 ans. « Aujourd’hui, elle vit comme une prisonnière à Raqqa, en Syrie », dit Lydie, sa mère. Elle, la fille unique choyée par ses parents, si brillante à l’école, s’est rendue invisible.

Le piano s’est tu, son violon prend la poussière, comme ses raquettes de tennis. Pour rejoindre la chimère de Daesh,  Sophie a laissé ses rêves de jeune fille sage derrière elle, effaçant son passé et les espoirs que ses parents avaient mis en elle. Pourquoi bascule-t-on dans une chimère ? Quand il n’y a pas de raison, il faut aller labourer le passé. « En terminale L, Sophie s’est intéressée aux religions. Elle a lu le Coran », émet son père. Ici, à Libercourt, une ancienne ville minière au sud de Lille, « il y a une forte population maghrébine », dit sa mère.

 

Faut-il interdire toutes les religions, y compris celle fondatrice de notre « civilisation » et les rendre interdites de cités?

Il y a donc des lettrés et des « i » dans daesch, sacrée lessive. Preuve que l’hippo-khâgne, n’est pas forcément le cheval gagnant. Où sont donc les lettres de noblesse? A quoi sert une mention si c’est pour l’enfermer en burqa-fort sous le khâgnard de Raqqa? Elle n’a donc qu’appris le coran alternatif et non le continu.

 

http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/20160107.OBS2397/ma-fille-etait-en-khagne-elle-a-rejoint-daech.html

 

****

 

 

 

****

  

Laïcité: un goût de cendres  –  Et si sa première défaite remontait à juin 84?

 

laicite islam savary ecole

La droite manifeste contre le projet de loi Savary, 1984. Sipa. Numéro de reportage : 00113896_000004.

Je me souviens de la première fois que j’ai eu ce goût de cendres dans la bouche, reconnaissable entre tous, qui est celui de la défaite politique en rase campagne. C’était le 24 avril 1984, à Rouen et j’avais 19 ans. Il devait y en avoir d’autres, beaucoup d’autres par la suite mais c’est une autre histoire.

Ce jour-là, et je me souviens encore de notre slogan, “La seule école libre, c’est l’école de la République”, la laïcité avait perdu une bataille dont elle ne s’est toujours pas remise.

C’est pour cela que le vieux laïcard que je suis vois avec une certaine circonspection, et c’est un euphémisme, la laïcité résumée aujourd’hui à un combat contre l’islamisme, quand ce n’est pas contre l’islam. Il y a un péché originel, si je puis dire, de la droite à une partie non négligeable de la gauche. C’est d’avoir :

– soit déjà soutenu cette fois-là une revendication antilaïque, communautariste (même si on n’employait pas encore ce mot à l’époque),

– soit d’y avoir cédé au nom de la paix civile, prétexte des plus fallacieux pour des gens qui n’ont pas peur pour cette même paix civile quand il s’agit de faire passer la loi El Khomri par exemple, malgré une résistance tout aussi impressionnante de l’ensemble de la société ou presque.

Et l’instrumentalisation étroite et intéressée de la laïcité qui voit aujourd’hui une Marion Maréchal-Le Pen ou un Robert Ménard pour ne citer que les cas les plus extrêmes s’en faire sans vergogne les défenseurs le matin alors que le soir, ils n’ont que les racines chrétiennes de la France à la bouche, cette instrumentalisation, donc, pourrait bien achever de la discréditer définitivement, en donnant le sentiment que la laïcité serait dans une géométrie variable qui pour le coup n’aurait plus rien de républicain.

 

Quand la France bouffe de la laïcité politique, elle court à sa perte et à sa ruine…… Passait encore quand l’ennemi était les « catho-strohiques (*)…. ». Mais maintenant avec les allahistes, non au coran continu….., mais à l’alternatif (je suis coran quand cela me tente et non coran en dehors des attaques),  on a affaire à des étrangers et une pratique inconnue de nous, depuis 732, ou presque!

Il y a de quoi perdre tous ses repaires. Être appelé à subir la dhimmitude, chez nous, est-ce normal?

 

http://www.causeur.fr/laicite-islam-savary-droite-39550.html

 

****

 

« La Guerre à venir contre la Chine » (Foreign Policy In Focus)

Documentaire : « La Guerre à venir contre la Chine » (Foreign Policy In Focus)
The Coming War (La guerre à venir), est assez déprimant.

 La guerre froide a été lancée à nouveau sur deux fronts : contre la Russie et contre la Chine. Je me concentre sur la Chine dans un film sur la région Asie-Pacifique. Il est situé dans les îles Marshall où les États-Unis ont fait exploser 67 bombes atomiques, des armes nucléaires, entre 1946 et 1958, laissant cette partie du monde gravement endommagée en termes humains et environnementaux. Et cet assaut sur les îles Marshall se poursuit. Sur la plus grande île, Kwajalein, il y a une base importante et secrète des États-Unis appelée Ronald Reagan Test Facility, qui fut créée dans les années 1960 pour – comme les archives que nous utilisons le démontrent sans ambiguïté – « lutter contre la menace de la Chine. »

John Pilger

John Pilger

Le film se déroule aussi à Okinawa, comme vous le savez. Une partie du thème est de montrer la résistance au pouvoir et à la guerre par un peuple qui vit le long d’une rangée de clôtures des bases américaines dans leur pays d’origine. Le titre du film est une sorte de mise en garde, car il est conçu comme un avertissement. Les documentaires comme celui-ci ont la responsabilité d’alerter les gens, et si nécessaire les prévenir, et de montrer la résistance aux plans rapaces. Le film montre que la résistance à Okinawa est remarquable, efficace et peu connue dans le monde. Okinawa dispose de 32 installations militaires américaines. Près d’un quart du territoire est occupé par des bases américaines. Le ciel est souvent couvert d’avions militaires ; l’arrogance de l’occupant constitue une présence physique quotidienne. Okinawa est de la taille de Long Island. Imaginez une base chinoise bourdonnante juste à côté de New York.

En Chine, j’ai décidé de me concentrer sur Shanghai, qui a été au cœur de l’histoire moderne et des convulsions de la Chine, et de la restauration moderne. Mao et ses camarades y ont fondé le Parti communiste de Chine, dans les années 1920. Aujourd’hui, la maison où ils se sont rencontrés clandestinement est entourée par les symboles de la consommation : juste en face se trouve un Starbucks. En Chine, on peut croiser l’ironie à chaque coin de rue.

Les États-Unis possèdent environ 5000 bases militaires – 4000 aux États-Unis et près d’un millier sur tous les continents. Rassembler tout ça, lui donner un sens, rendre justice à chacun autant que possible, constitue à la fois le plaisir et la douleur du cinéma. Ce que le film dira, j’espère, est qu’il existe de grands dangers qui ne sont pas reconnus. Je dois dire que me retrouver aux États-Unis pendant une campagne présidentielle qui n’aborde aucun de ces sujets, c’était comme fouler le sol d’une autre planète. .

De nos jours, les publications civiles affichent des titres tels que Le Classement des Meilleures Bases Militaires Outre-Mer. L’auteur d’un récent article soulignait que les militaires engagés admettent que leur motivation principale d’engagement est de « voir du pays ». Je me demande si le système actuel permet, encourage à se percevoir comme une sorte de voyageur du monde cosmopolite et contribue ainsi à développer un sens superficiel du reste du monde, occultant des réalités et des histoires terribles, comme à Diego Garcia, situées hors de notre perception. Pensez-vous que le processus de commercialisation et de « glamourisation » de ces activités militaires joue un rôle dans le maintien de ce réseau mondial de bases militaires ?

Convaincre les jeunes hommes et femmes à rejoindre une armée de volontaires se réalise en leur offrant une sécurité qu’ils ne pourraient pas avoir dans une période économique difficile et en présentant le tout comme une aventure. Ajoutons à cela la propagande patriotique. Les bases sont autant de petites Amériques ; vous pouvez être à l’étranger sous des climats exotiques, mais sans y être vraiment ; c’est une vie virtuelle. Lorsque vous croisez des « indigènes », vous pouvez supposer que l’aventure dans laquelle vous vous trouvez inclut une autorisation pour les bousculer ; ils ne font pas partie de la petite Amérique, de sorte qu’ils peuvent être maltraités. Les habitants d’Okinawa en savent quelque chose.

Je regardais quelques films d’archives intéressants sur l’une de ces bases sur Okinawa. La femme d’un soldat basé là-bas a dit : « Oh, nous essayons de sortir une fois par mois pour avoir un repas local pour avoir une idée de l’endroit où nous sommes. » L’année dernière, dans l’avion au départ des îles Marshall, mon équipe et moi devions passer par le Ronald Reagan Missile Test Site sur l’atoll Kwajelein. Ce fut une expérience kafkaïenne. On a relevé nos empreintes digitales, enregistré nos iris, mesuré notre taille, nous avons été photographiés sous tous les angles. C’était comme si nous étions en état d’arrestation. Ce fut la porte d’entrée vers une petite Amérique avec terrain de golf, pistes de jogging, pistes cyclables et des chiens et des enfants. Les gens qui arrosent les terrains de golf et contrôlent le niveau de chlore dans les piscines viennent d’une île de l’autre côté de la baie, Ebeye, d’où ils effectuent quotidiennement des allers-retours, transportés par les militaires. Ebeye est longue d’environ un km et demi, et 12.000 personnes s’y entassent ; ce sont des réfugiés des essais nucléaires dans les îles Marshalls. L’approvisionnement en eau et l’assainissement y fonctionnent à peine. C’est de l’apartheid dans le Pacifique. Les Américains de la base n’ont aucune idée de la façon dont les insulaires vivent. Ils [les membres de la communauté militaire] font des barbecues face aux couchers de soleil. Quelque chose de semblable est arrivée à Diego Garcia. Une fois que les gens ont été expulsés, les barbecues et le ski nautique pouvaient se mettre en place.

En écoutant la mère d’un des jeunes qui est mort suite à ses terribles blessures lorsqu’un chasseur US s’est écrasé sur l’école [à Ishikawa] en 1959, je me suis brutalement rappelé la peur dans laquelle les gens vivent. Un enseignant m’a dit qu’elle n’arrêtait pas de regarder en l’air avec angoisse chaque fois qu’elle entendait le bourdonnement d’un avion au-dessus de sa classe. Lorsque nous tournions à l’extérieur de Camp Schwab, nous étions (ainsi que tous les manifestants) délibérément harcelés par d’énormes hélicoptères Sea Stallion, qui volaient en cercles au-dessus de nos têtes. C’était un avant-goût de ce que les Okinawans subissent tous les jours. On entend souvent cette complainte chez les progressistes dans les sociétés confortables lorsqu’ils sont confrontées à des vérités qui dérangent : « Mais qu’est-ce que je peux faire pour faire changer les choses » ? Je suggère qu’ils fassent comme les habitants d’Okinawa : ne pas baisser les bras ; continuer la lutte.

« Résistance » n’est pas un mot qu’on entend souvent en Occident ou dans les médias. Il est considéré comme un mot « d’ailleurs », qui n’est pas employé par des gens polis, des gens respectables. C’est un mot difficile à détourner et à changer. La résistance que j’ai trouvée à Okinawa est une source d’inspiration.

Les îles Marshall ont également été une découverte pour moi. Ici, à partir de 1946, les États-Unis ont testé l’équivalent d’une bombe d’Hiroshima chaque jour pendant douze ans. Les habitants servent encore de cobayes. Des missiles balistiques inter-continentaux sont tirés depuis la Californie sur les lagunes dans et autour de l’atoll Kwajelein. L’eau est empoisonnée, les poissons non comestibles. Les gens survivent en bouffant des boîtes de conserves. J’ai rencontré un groupe de femmes qui étaient des survivantes des essais nucléaires autour des atolls de Bikini et Rongelap. Toutes avaient perdu leurs glandes thyroïdes. Elles avaient la soixantaine. Elles ont survécu, incroyablement. Elles étaient d’une générosité rare et avaient un sens aigu de l’humour noir. Elles ont chanté pour nous et nous ont offert des cadeaux, et nous ont dit qu’elles étaient heureuses que nous soyons venus pour filmer. Elles aussi font partie d’une résistance invisible

 

Que penser d’un tel conflit où 1,375 milliard de soldats résisteront à 319 millions…. A combien se monte le décompte des ogiv(r)es nucléaires dans chaque camp. Ce ne sera plus une guerre d’hommes, mais de technologies. A quand les robots combattants?

 

http://reseauinternational.net/documentaire-la-guerre-a-venir-contre-la-chine-foreign-policy-in-focus/

 

****

 

Un islam de France ? Bon courage, M. Valls !

 
 

L’objectif de l’islam est toujours le même. Seule la nature des moyens diffère.

Chaque jour qu’Allah crée nous amène son lot de voluptés diverses. Après la phase des menus halal, la « polémique » du port du voile, la burka, le burkini, dans les hôpitaux, les crèches, les écoles, les piscines, l’administration, après le ramadan et les territoires perdus de la République, voici venue la phase débutante des massacres et autres joyeusetés à commettre au nom de la religion d’amour et de paix, en république multiculturelle : c’est « de plus en plus belle la vie ».

Quelle place, dans cette République laïque, devraient prendre les signes ostentatoires à caractère politique liés à l’islam, fussent-ils d’ordre vestimentaire, alimentaire ou sanguinaire ?

Suite aux attentats perpétrés par des « islamistes », Manuel Valls, dans une tribune récente du JDD, souhaite « reconstruire l’islam de France » et signale l’« urgence » à « bâtir un véritable pacte » avec l’islam, en revoyant notamment les règles autour de ses financements extérieurs, la formation des imams tout en arguant que la deuxième religion de France a « trouvé sa place dans la République ». Une place de choix, cela va sans dire.

« Si l’islam n’aide pas la République à combattre ceux qui remettent en cause les libertés publiques, il sera de plus en plus dur pour la République de garantir le libre exercice du culte », explique-t-il. Et d’ajouter : « L’époque impose, plus que jamais, un devoir de lucidité face à la montée de l’islamisme et du djihadisme mondialisé avec sa vision apocalyptique. »

Sauf que, si tous les attentats sont commis par des déséquilibrés terroristes, des islamistes qui n’ont strictement rien à voir avec l’islam, si l’amalgame est perpétuellement honni, quelle est l’utilité d’un pacte avec l’islam, de surcroît si celui-ci a « trouvé sa place dans la République » ? Sommes-nous en guerre contre l’islam où l’islamisme, en fin de compte ? Valls serait-il un nauséabond islamophobe qui s’ignore ? Ne devrait-on pas plutôt investir dans des hôpitaux psychiatriques que dans des centres de déradicalisation où les chances de réussite sont autant significatives que celles de guérir un cancer métastatique par de l’homéopathie ?

Bien avant Manuel Valls et ses gesticulations sémantiques bienveillantes, Mahmoud Taha, théologien soudanais, a essayé de rouvrir l’interprétation du Coran, en particulier sur sa violence intrinsèque et la condition de la femme. Celui-ci considérait que seules les sourates de La Mecque (celles qui datent d’avant 622, année de l’Hégire) avaient une portée universelle, contrairement aux sourates médinoises, avec leurs caractéristiques historiques dépassées. Mahmoud Taha fut d’abord déclaré apostat par l’université Al Azhar, principale université d’étude islamique, et exécuté en 1985 car refusant de se rétracter.

Pour l’information de notre lucide Premier ministre, l’islam est une idéologie qui se base sur une lecture littérale du Coran, incréé et immuable, dont les strictes et intégrales applications sont le devoir de tout musulman afin de le faire triompher. Un être humain ne peut en aucun cas en modifier les préceptes et ce n’est pas apprendre à trancher une gorge dans la langue de Molière qui rendra ceux-ci compatibles avec les « valeurs de la république ».

L’objectif de l’islam est toujours le même. Seule la nature des moyens diffère. Ce qui se passe de nos jours se passe depuis plus de 1.400 ans, depuis l’avènement de la religion du prophète Mahomet, promoteur par excellence du djihadisme et modèle parfait à suivre pour tous les musulmans sans exception. Monsieur Valls, nous vous souhaitons donc bonne chance et beaucoup de courage dans votre entreprise.

 

Quand la ripoublique se dissout dans l’islam du coran continu (le coran alternatif étant celui des « terroristes » qui veulent donner un sens à leur vie de rapines et de larcins. C’est trop facile d’absoudre avec deux « pater » et trois  » je vous salue marie », surtout si c’est pour recommencer après confesse….. Heureusement la récidive devient impossible par arrêt ad patres du processus, sans autre forme de procès. Réduisant le djihadiste à l’état de kleenex à usage unique) on voit la conquête absolue des étrangers à notre culture. Son origine a été ininterrompue depuis 732 (mais jusque là c’était en sous-terrain et c’est devenu maintenant en tout terrain)

 

http://www.bvoltaire.fr/pierremylestin/un-islam-de-france-bon-courage-m-valls,276420

 

*****

 

Technique de pro

[Un moment de détente.]

oligarchy

J’ai dit à mon fils, « tu vas te marier avec la fille choisie par moi. »

Il a dit : « non ! »

Je lui ai dit : « elle est la fille de Bill Gates. »

Il a dit :  » ok. »

J’ai appelé Bill Gates et je lui ai dit : « je veux que votre fille épouse mon fils. »

Bill Gates a dit : « non. »J’ai dit à Bill Gates, « mon fils est le PDG de la banque mondiale. »

Bill Gates a dit, « ok. »

J’ai appelé le président de la banque mondiale et lui ai demandé de faire de mon fils le PDG.

Il a dit : « non. »

Je lui ai dit : « mon fils est le gendre de Bill Gates. »

Il a dit : « ok. »

C’est exactement comme cela que fonctionne la politique.

 

C’est tout simplement ce que l’on appelle « entre-gens ».

J’ai essayé en invoquant dieu, le président, le plus riche, le plus savant, ….. et on m’a dit en final « pas ok ». J’ai du râter un épisode ou une clé magique.

Eux sont invités à ne faire qu’un passage à la case prison, mais doivent passer au préalable passer par la case départ pour toucher leurs dividendes (payés par le Peuple, tels une « sur Dim de droit au travail », mais depuis 2016 et la MEK du travail appelée 49-3, sans aucun droit social que celui de dire « merci patron »….. ) Alors que nous, nous ne sommes qu’invités à payer des impositions d’incarcération (dame c’est que cela coûte un séjour prolongé à l’ombre….. il faut bien nourrir ce monde à ne rien y faire… Mais pourquoi ne pas les mettre aux travaux forcés, genre STO)

A eux l’oligarcy, à nous l’oligarchie (n’est-on pas là pour en chier!)

 

https://olivierdemeulenaere.wordpress.com/2016/08/04/technique-de-pro/

 

*****

Attention! 
Dire une vérité concernant nos amis intimes juifs, et surtout à leur encontre, même quand cela les dérange, c’est de l’antisémitisme ainsi qu’accepter de la lire….. Pour être bien avec eux, il faut leur louer Israël (c’est bien connu, Israël ne s’achète pas, mais par contre on peut s’emprunter, pour le louer, à taux d’usures et de vétusté)

 FIN de la une DU JOUR

Fin de l’article de « La Une de keg » du jour. Merci de l’avoir lu et de vos commentaires. Les différents tableaux joints et à découvrir, vous ont-il éclairé, surtout en ce qui concerne les élections en prévision de décembre 2015 et au delà?

Ce qui suit ne concerne que quelques infos en attente de réutilisation (en vrai dépotoir, bric à brac, de brique et de broc), où vous pouvez puiser, à vos risques et périls garantis.

…..

L’état en son urgence…….. du 14/11/2015 :

Etat d’urgence ordinaire et normale : 

Prochaine échéance au 26 Juillet 2016 (et de 4 dont 3 mi temps supplémentaires). Tous les rassemblements interdits (cultes, meetings politiques, match de sport, réunions syndicales, manifs, réunion de plus de 3 personnes, marchés de plein air, marchés publics, attentes aux guichets – Sécu, gares, aéroports, files d’alimentation – achats en grandes surface, queues aux cinés, concerts, …., défilés du 14 juillet, commémorations, « nuit debout »). Rendez-vous donc à la prochaine prolongation…. au 26/07/2016! Il y aura une trêve estivale – pour reprendre lors de la rentrée scolaire. Les terroristes respectent le calendrier scolaire (et solaire)! Dernière nouvelle : la Belgique n’est toujours pas en état d’urgence…. Surprenant!

Grenoble : une fresque de street art jugée anti-flic provoque un tollé

L’oeuvre « L’Etat matraquant la liberté » créée par l’artiste Goin, dans le cadre du festival de street art subventionné par la ville de Grenoble. (Capture d’écran/ France 3 Alpes)

Il paraît que l’état majore son urgence de deux mois. …… voir :  « Etat d’urgence ordinaire et normale » (plus bas)

un pays qui se « dictatorise (*) » (au nom d’un pseudo « terrorisme » – non et/ou très mal défini) et surtout qui laisse faire, avec la complicité de ses politicards et l’immobilisme de sa population ne peut revendiquer être le pays flambeau des Lumières et se ravale au rang de ses « ennemis » ou supposés. (tant que dure l’état d’urgence. ….. qui ne se presse pas pour partir si on en croit les rumeurs)

Gandhi

 Oser dire « NON », en votant blanc, tant que l’on n’a que des non-choix, c’est déjà être debout. Il n’est que temps, déjà, en 2017!

Et s’il ne manquait que 509 députés! (un tout petit peu plus de 88%  de dédain du problème. Ils sont libres, eux!)

Il en va de la liberté du Peuple, quand même, qu’ils représenteraient!

Il est vrai que c’est tellement banal que l’état d’urgence…..

  • Ils étaient 80 pour s’opposer en 1940…. ! sans être ripoux
  • Combien seront-ils pour la prolongation au delà du 26/07/2016? (26 ont refusé et 489 ont voté la prolongation améliorée, soit 6 mois – )  160719 – nuit de létat en urgence prolongée
  • Combien seront-ils pour celle au delà du 26/01/2017?

 

Afficher l'image d'origine

Un jour, ils nous demanderont (à droite, comme à gauche), par référendum, si nous voulons mettre fin à cet état d’urgence, que nous n’avons jamais voulu et encore moins demandé!
(l’urgence de l’état n’est pas l’état d’urgence, mais…. sa reconduite aux frontières du pouvoir et surtout dehors dudit pouvoir)

 

Article 21 Préambule de la constitution :

« Quand le gouvernement viole les libertés et les droits garantis par la constitution (état d’urgence prolongé et reprolongé!) , la résistance sous toutes ses formes est le plus sacré des droits et le plus impérieux des devoirs. »

(En l’an I, on parlait d’insurrection et non de résistance et d’armer cette révolution). Où en sommes nous? Et bien sûr cela ne concerne que le Peuple, pour le Peuple et avec le Peuple!

en contradiction avec : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000695350

au 26/01/2017 – ….. et son corollaire de « Nuit Debout » et son 49-3 pour passer 2017, en force…..

——–

En France (en fin de règne, de Mars 2016 à ….. ) , on progresse! On rétablit la ferme générale en ce qui concerne la détection-radariste…. On vend la charge au privé…… Le privé va donc acheter la charge d’alimenter le budget amende de conduite et à lui de se démerder pour rentrer dans ses frais de charge et sans oublier sa marge, non d’erreur (dont il n’a que faire) mais de bénéfice. Car le privé n’est pas l’état il n’a pas le souci de déficit, son seul étant celui du profit +. Effectivement le changement c’est maintenant et ici…..

——–

Osez signer le démantèlement de la diminocratie (cf : Unedekeg du 18/01/16) : https://www.change.org/p/les-parlementaires-dire-non-au-verrouillage-de-la-d%C3%A9mocratie, au profit du rétablissement de la Démocratie

****

A lire impérativement, pour mieux comprendre ce qui nous arrive : « Al Qaïda en France » de Samuel Laurent et ce que l’on va devoir supporter. Vous y apprendrez que les djihadistes se fondent dans la foule (ils fument, boivent, se droguent – en contradiction volontaire et « autorisée »  par leurs chefs -, présentent bien….. ont parfois des situations au top)…. jusqu’au jour où on les réveille et alors quel Bataclan!

Preuve que les lois d’exception ne concernent nullement les terroristes, excepté quand ce sont des citoyens (mono ou bi) nationaux qui expriment leur mécontentement. Les terroristes les vrais frapperont où ils voudront et quand ils voudront. Que voulez vous, réellement, opposer à leur déterminisme? Leur nationalité française? Il faut être naïf pour croire aux lois liberticides, soit disant pour contrer le terrorisme…..

Et pour inciter à rester…. coi : http://www.directmatin.fr/monde/2016-01-14/daesh-brule-vivants-ses-membres-qui-ont-fui-ramadi-720362 jusqu’au bout (ou quoi)

*****


  • Vote blanc, expression du refus de non-choix
  • La non- imposition imposée en imposture
  • La Dhimmitude à refaire naître
  • A-faire « Charlie-Hebdo
  • Boites à Malices
  • autorisation de représailles à balles tueuses- « Ultima Ratio »
  • « Pupilles de la Nation non juifs » – discriminés
  • le référendum -migratoire, anti-Schengen
  • en Régionales de 2015 –R15-analyse
  • la non valeur des signatures politiques  – signature-bidon
  • de tout et de rien dans notre atmosphère, je vous assure cousin il l’a dit :  Vrac160101
  • Pan AM et après : Fin du bordel à Panama : Fin du Panama

Prêt à ressortir à la moindre alerte et avis de tempêtes…… et surtout en période exceptionnelle des urgences

Publicités

Etre abonné pour mettre un commentaire, constructif..... Merci

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :