-

keg – 158 Mars = 05/08/2016 – L’olympisme dévoilé grâce au burkini….. On rêvait du zéroni, c’était sans compter sur la charia des plages de débarquement réservées

Publié le Mis à jour le

Le choix du jour : «burkini à tollé» ou «bi-kini à olé-olé»

   Je ne suis que Français – Français, et ce depuis 1620!

——

« Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) de la « dé-professionnalisation du mandat électif » (ou « quand le tirage au sort remplacera la ripoublique…. » ). Dans la mesure de l’esprit initial de « Nuit debout »…. du « ni partis, ni syndicats »  :    http://wp.me/p4Im0Q-141

 

—–

Dans quel état j’erre, en urgence : 14/11/2015 – 26/02/2016 – 26/05/2016 – 26/07/2016  – 26/01/2017 –     160719 – nuit de létat en urgence prolongée  –  … 05/07/201 = la sortie de l’état normal (une mesure qui dure devient la norme) pour devenir autre et sans en dire le nom.

……

Français quand vous saurez……que :

On a lancé la mode du bi pour en venir au beurk…… Quel progrès. Nous pensions, naïvement, qu’après le bi et le mono, on en arriverait au zéroni…. Que dalle on se voile la zezette

….. et avec un peu de recul….

C’est la victoire du burkini-Facho…… Preuve que quand a frique s’émancipe, il vaut mieux voiler les parties….. Fini le paradis d’Eve à naissante liberté….. C’est réservé pour le la-haut sans voile (ou sans vapeur)

 

…..

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

Burkini obligatoire à Marseille : c’est aussi cela, la guerre…

 
 

Au-delà des spécificités marseillaises, c’est la stratégie des disciples de l’islam qui mérite de retenir l’attention.

 Une association de femmes des quartiers nord de Marseille, Smile13, propose, le 10 septembre prochain, d’organiser, dans un parc aquatique aux périphéries de la ville, une journée burkini, où le bikini serait interdit. Les dames sont sommées de se cacher cheveux, épaules, cou, bras, poitrine, ventre, cuisses, mollets. On ignore si leur bouche, leurs mains et leurs pieds échapperont au regard impudique des hommes… Ces derniers sont priés de rester chez eux, sauf s’ils sont encore des enfants de moins de 10 ans, ou des maîtres-nageurs. (qui doivent être uniquement des maîtresses…..on reste entre nanas pudiques que cela tu meurs)

Les arguments utilisés (permettre à des femmes pudiques musulmanes de sortir de chez elles) sont les mêmes que ceux qu’employaient Martine Aubry et les siens, à Lille, il y a plus de dix ans maintenant, pour justifier les piscines communautaristes. Apparemment, des élus LR et FN montent au créneau, et la journée pourrait être annulée.

Il serait intéressant de savoir qui finance Smile13, et le montant des aides dont bénéficie cette association. Rappelons que, le 10 février 2012, le procureur de la République, Jacques Dallest, avait considéré que l’élue socialiste de Marseille, Sylvie Andrieux, était intervenue « très concrètement » pour attribuer des subventions à des associations inexistantes et qu’elle était au centre d’un « clientélisme politique » destiné à une « fidélisation de l’électorat et d’intérêts politiques ». Le détournement de fonds publics, de 2005 à 2009, se montait à 700.000 euros, prix à payer pour cette élue des quartiers nord pour obtenir le vote des cités.

Mais au-delà des spécificités marseillaises, c’est la stratégie des disciples de l’islam qui mérite de retenir l’attention. Smile13 organise des cours d’arabe (en lisant le Coran) et des ateliers de cuisine ramadan. Comment ne pas voir, dans l’organisation de cette journée, la volonté, de la part de ses animatrices, d’imposer à notre pays les « bonnes » pratiques musulmanes, au détriment de nos principes laïques et républicains, marqués notamment par la mixité, la privatisation du fait religieux et l’égalité hommes-femmes ?

Comment ne pas y voir la poursuite de la conquête de l’espace public – certains diraient la guerre sous d’autres formes – par les voiles, de plus en plus nombreux dans nos rues, mais aussi dans nos universités, les qamis, les djellabas, les barbes, les boucheries halal, les mosquées et autres marqueurs visibles de l’offensive de l’islam ?

Certains pourraient s’indigner de l’indécence d’une telle requête, dans une période où des adeptes de cette religion ont déjà tué 250 personnes sur le sol français, en dix-huit mois, et que deux d’entre eux viennent d’égorger un prêtre dans une église.

Pourquoi se gêneraient-ils ? Les socialistes sont tellement paniqués qu’ils sont prêts à toutes les concessions avec de prétendus musulmans modérés. Ceux-ci, adeptes de la taqîya, vont leur promettre que l’islam de France sera une arme efficace contre le terrorisme, mais que cela a un prix. Exit, donc, entre autres, notre laïcité, bradée par Cazeneuve et Valls, qui sont prêts à ce que nos impôts paient le salaire des imams !

Seul problème, chez les soldats d’Allah : tout compromis est compris comme un signe de faiblesse qui va les encourager à exiger toujours davantage.

Aujourd’hui, c’est le burkini dans des piscines marseillaises. Demain, ce seront d’autres revendications politico-religieuses communautaristes. La multiplication de ces requêtes n’a qu’un but : accélérer la soumission de la France à la charia. Comme quoi il n’y a pas que les attentats qui sont des actes de guerre.

C’est quand, la mer réservée certains jours aux baigneuses islamiques voilées…..?

Au cap d’Agde, ils vont bientôt commencer à aller se rhabiller. Qu’y feront les femmes musulmanes adeptes du nudisme. Le feront-elles à des jours spécifiques réservés exclusivement aux femmes voilées ou non…. De quoi faire des armées de lesbiennes, en bonne et due formes…… Serait-ce cela la sélection islamique : interdire l’accès aux hommes (Or les femmes voilées n’en sont pas moins femmes avant que d’être voilée. Souvenez-vous d’Eve, elle ne portait pas le voile…. avant et pour cause elle était nue et ne le savait pas!)

Il y a donc trois sortes de baigneurs :

  • les hommes
  • les femmes voilées
  • les femmes nues

Pour enrayer cette islamisation rampante de la société Française d’origine : la dhimmitude (ici on devrait créer une taxe spécifique à la féminisation musulmane d’un lieu de baignade….  surtaxé de plus au nombre de burkini en lieu et place du bi….. Si on est pudique on ne s’expose pas à la vue, même de ses soeurs en allah)

http://www.bvoltaire.fr/pierrecassen/burkini-obligatoire-a-marseille-cest-aussi-cela-la-guerre,275852

***

 

Et pendant ce temps……

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses » (et surtout en politique, mais aussi ailleurs)

et « nuit debout » que devient-il ou elle ……?

 

Pour votre « marché matinal aux nouvelles fraîches », les articles en « Une » des principaux médias retenus

 

« (*) » : veut dire que c’est une coquille voulue et/ou une liberté de langage ……ou une tentative de jeu de mots?
Ajoutez un peu de pâte-a-physique et une poignée de sel…j’aime. Faire revenir dans une noix de beurre rance et vous aurez votre recette du jour. A déguster chaude, la patate! Un peu d’irraison ne peut faire de mal.
dès 2017, un dictionnaire bilingue sortira pour mieux comprendre l’esprit « kegien (*) » ‘ ! Exercez-vous –:

GrosMots kegiens Février2016

****

Le voile islamique aux JO : récit d’une histoire mouvementée

Le voile islamique aux JO : récit d'une histoire mouvementée
Sarah Attar court le 800 mètres aux JO de Londres, le 8 août 2012. (OLIVIER MORIN / AFP)

Alors que l’Arabie Saoudite a annoncé la présence de quatre femmes à Rio tout en maintenant le « label islamique », la question du voile aux JO est à nouveau mise en avant. De 1936 à 2016, retour sur une histoire en suspens.

Le voile islamique est-il en train de se banaliser aux Jeux olympiques et dans le sport en général ? La position du Comité international olympique (CIO) est censée être claire en la matière :

« Aucune sorte de démonstration ou de propagande politique, religieuse ou raciale n’est autorisée dans un lieu, site ou autre emplacement olympique », précise l’article 50-2 du CIO.

Plusieurs sportives ont pourtant été autorisées à porter le voile pendant la compétition olympique afin de favoriser la participation des femmes dans certains pays. Le CIO laisse en effet le soin à chacune des fédérations sportives d’accepter le voile ou non.

Berlin, 1936 – première participation d’une femme musulmane aux JO Halet Çambel est une étudiante en archéologie de 20 ans lorsque la Turquie l’envoie aux jeux de Berlin en 1936.  Elle n’est pas voilée. Lorsque l’officière allemande qui leur est assignée les invite à rencontrer Hitler, les deux jeunes femmes refusent car elles réprouvent le régime nazi.

Barcelone, 1992 – une Algérienne médaillée d’or menacée par les intégristes  La jeune femme court non voilée, ce qui déclenche une avalanche de critiques de la part des islamistes de son pays, où la guerre civile vient d’éclater. Hassiba Boulmerka reçoit à la fois les honneurs politiques nationaux pour sa victoire mais aussi des menaces qui la poussent à s’éloigner quelques temps de l’Algérie.

Atlanta, 1996 – première athlète en hijab. Le CIO l’autorise d’ailleurs à porter le voile lors de la cérémonie d’ouverture.

Pékin, 2008 – politique et religion ne sont pas au même plan

Les JO de Pékin attisent les critiques. De nombreux observateurs dénoncent les atteintes aux droits de l’Homme en Chine. Certains athlètes français veulent porter un badge « Pour un monde meilleur » en signe de protestation contre les violations des droits de l’Homme par la Chine au Tibet et au Soudan. Ce souhait leur est refusé. La raison invoquée est le fameux article 50-2 qui interdit toute « démonstration ou de propagande politique, religieuse ou raciale ». Pourtant, la même année, ce sont 14 délégations comportant des sportives voilées qui défilent à Pékin.

Londres, 2012 – les polémiques enflent

La décision de l’IFAB intervient quelques semaines seulement avant les JO de Londres et relance le débat sur le port du hijab en compétition olympique. A cette annonce s’ajoute d’autres sources de pression qui pèsent sur le CIO. L’Arabie Saoudite envisage d’envoyer des femmes dans sa délégation pour la première fois mais exige la création d’un label islamique répondant à des règles strictes. Le CIO cédera sur ce point, provoquant des réactions mitigées. La Saoudienne Sarah al-Attar ne rencontre néanmoins pas de problème particulier pour participer au 800 mètres puisque l’Association internationale des fédérations d’athlétisme (IAAF) tolère déjà le voile.

Rio, 2016 – la présence des sportives voilées s’affirme

Alors que les JO de Rio s’apprêtent à démarrer ce vendredi 5 août, la question du voile apparaît de nouveau. L’Arabie Saoudite a annoncé il y a deux semaines, presque en catimini, la présence de quatre Saoudiennes lors de la compétition. Le pays double ainsi le nombre de femmes au sein de sa délégation aux JO par rapport à 2012. Mais il maintient aussi le label islamique créé lors des précédents jeux : les sportives saoudiennes doivent porter la tenue islamique, se couvrir de la tête aux pieds, obtenir l’accord d’un tuteur (souvent le père ou le frère) qui devra les accompagner aux JO et respecter les zones de non mixité. 

En 2016, une athlète américaine portera pour la première fois le hijab aux jeux olympiques. Ibtihaj Muhammad, devenue la première musulmane à intégrer l’équipe américaine d’escrime, s’est qualifiée pour les JO de Rio en remportant la médaille de bronze lors d’un tournoi mondial à Athènes. Le président Barack Obama l’a invitée lors de la visite d’une mosquée en février dernier et l’a citée en exemple : « L’une de nos athlètes derrière le drapeau rouge, blanc et bleu est une escrimeuse qui porte un hijab ». La jeune femme espère changer les regards sur l’islam :

Le CIO n’affiche, quant à lui, toujours pas d’avis clair par rapport à la charte olympique et l’interdiction de toute « démonstration religieuse ».

Dans l’ensemble, la position des dirigeants est de favoriser la participation des femmes, quitte à laisser de côté la question du hijab. En 2012, face à la polémique suscitée par la judokate saoudienne, Jacques Rogge, qui était alors président du CIO, affirmait que la présence de la judokate saoudienne était « une nouvelle très positive ». Selon lui :

« Cette participation peut être vue comme le signe d’une évolution encourageante. Avec ces athlètes saoudiennes qui rejoignent leurs consœurs du Qatar et de Brunei, à Londres, tous les comités olympiques nationaux auront ainsi envoyé des femmes aux Jeux olympiques. »

La Ligue du Droit International des Femmes (LDIF) considère, quant à elle, que la tolérance du voile dans les compétitions sportives bafoue la charte olympique. Plusieurs membres de la LDIF ont d’ailleur publié une tribune début juillet 2016 dans « Libération » réclamant l’exclusion l’Iran et l’Arabie Saoudite des Jeux olympiques de Rio :

« Ces pays bafouent les principes et les règles inscrits dans la charte olympique à laquelle ils ont pourtant souscrit. […] Quel crédit donner au CIO et aux fédérations internationales, qui plient face à des exigences n’ayant rien à voir avec le sport et qui briment les femmes ? Ce faisant, ils trahissent les athlètes musulmanes qui ont couru bras et jambes découverts. »

Ce qui est certain, c’est que le CIO laisse les différentes fédérations sportives trancher séparément et continue de botter en touche. 

 

A quand la compét’ olympique en burqa intégrale….. de quoi booster la conquête de médaille par MEK voilés. Allez vérifier leur genre…… ! Moi; je veux que la kipa fasse partie de la tenue des athlètes. Pourquoi les musulmanes et pas les juives…….

Peut-on parler d’une évolution, positive, de l’olympisme : partis nus ils arrivèrent vêtus des pieds à la tête au nom d’un dieu hypothétique….

On parle déjà des babouches faisant leur apparition à grands pas de géants dans l’olympisme (de quoi relancer les productions du Maghreb, en légère déperdition, depuis que les gens « s’oxydentalisent (*) …..  » . Vous parlez d’un souk-machin! Il est vrai que depuis l’Irak II (je veux parler de la guerre du golfe…..où ils accueillaient leurs amis ricains en disant à bas-Busch, au fils ) ils accueillent l’occident envahi sur la pointe des pieds (et en babouche, c’est plus silencieux qu’en godillot)

 

http://tempsreel.nouvelobs.com/sport/jeux-olympiques-rio-2016/20160801.OBS5638/le-voile-islamique-aux-jo-recit-d-une-histoire-mouvementee.html

 

****

 

Le premier restaurant où l’on mange nu ouvre bientôt à Paris !

 
Le premier restaurant où l’on mange nu ouvre bientôt à Paris !

 

Un restaurant bien particulier projette d’ouvrir ses portes à Paris : il sera possible d’y manger complètement nu.

Le Bunyadi a fermé ses portes le 31 juillet à Londres, mais il veut les rouvrir à Paris. Fondé par Sebastian Lyall, il aura rassemblé 2 500 clients depuis mai, des privilégiés parmi les 46 000 inscrits sur sa liste d’attente. La particularité des lieux ? Au Bunyadi, on déguste son repas… tout nu !

Bunyadi signifie « fondamental », « naturel » en hindi. Outre son concept « naturiste », l’endroit ne propose donc que des plats bios et crus. Il accueille ses clients entres des paravents en bambous, leur proposant un dîner intime à la lueur des bougies. Les prix oscillaient à Londres entre 38.99 et 58.99 livres, soit de 46 à 70 euros.

À lire aussi –Manger au restaurant tout nu, comment ça marche ?

Le naturisme « marketing »

Le lieu offrira, comme à Londres, la possibilité mais pas l’obligation de se dévêtir, grâce à des vestiaires placés dans l’entrée. Cet aspect de « restaurant nu » en pleine ville ne fait pas l’unanimité chez les « vrais » naturistes. Yves Leclerc, vice-président de la Fédération Française du Naturisme, dénonce au site Sud Ouest un « argument marketing ».

Est-il  important de recréer le paradis de l’Eden-place en pleine ville. Souvenez vous, lors du dîner frugivore de nos parents arriérés….. Ils furent nus jusqu’au moment de la pomme de discorde…. Et c’est après que les pépins sont arrivés. Avantage quand même de ne pas devoir porter de bavoir, car ce serait plutôt d’un « crachoir » d’excitation  dont on aurait besoin.

La nudité oui, mais pas à toutes les sauces et pas n’importe où et n’importe comment. Sert-elle à masquer la qualité des menus -plaisirs?

C’est comme si on voulait créer un restaurant voiles aux îles du Levant!

 

http://www.planet.fr/societe-le-premier-restaurant-ou-lon-mange-nu-ouvre-bientot-a-paris.1141653.29336.html

 

****

  

Mexique: le sous-commandant Marcos n’est pas mort  –  L´homme à la cagoule fait de l’humanitaire

 

marcos mexique chiapas

Marcos en 1995. Sipa. Numéro de reportage : 00271959_000006.

Souvenez-vous : il y a vingt ans, les Indiens du Chiapas se soulevaient, protestant contre la politique du gouvernement mexicain à leur égard. Le monde découvrait alors la région la plus délaissée du Mexique et cette étrange silhouette au visage cagoulé, pipe constamment à la bouche même en trottant à cheval se faisant appeler sous-commandant Marcos, surnom composé des premières lettres de six communes du Chiapas.

 Un guérilléro très fréquentable

Rien de surprenant à ce que Marcos soit très aimé non seulement au Chiapas, où il n’a jamais proposé de toucher aux coutumes locales -si étranges ou répugnantes puissent-elle sembler, comme le fait d’acheter sa femme au sens littéral par exemple, ce qu´avait fait le guide- mais aussi dans le reste du Mexique, et ceci bien que la population n’ait que peu d’attrait pour les théories socialistes.

De Marcos à Galeano

Serais-je en train de vous dresser le portrait complaisant d’un terroriste ? L’EZLN n’est certes pas un mouvement non-violent. L’organisation estime qu’il est des fois nécessaire d’utiliser la force si la voie diplomatique ne parvient pas à ses fins -ou si on vous tire dessus- et bien qu’il les ait peu utilisées, il détient des « armes aspirant à être inutiles » selon ses mots, dont il serait intéressant de connaître la provenance. Marcos a-t-il déjà assassiné des gens ? Il est possible que dans le feu de l’action –le soulèvement indigène de janvier 1994 notamment, qui fit plus de 200 morts- il ait tiré sur quelqu´un. Mais le guide était formel : si l´EZLN vint parler aux villageois du Chiapas pour leur proposer de combattre avec eux, il n´en a jamais forcé un seul à les rejoindre.  À mon humble avis, je ne vous ai pas fait l´éloge d’un terroriste. Tout au plus celle d´un “bolchevique” du pays des Mayas.

C’est bien connu, les grands hommes ressuscitent toujours de leurs cendres. C’est même à cela qu’on les reconnait. Croyez-vous que si le christ ne se fur ressuscité, on en parletait encore….. ! Le Che est mort vive le sous-commandant! Et si tout cela n’était qu’une simple transmigration d’âme en âme, en sommes de rincarnations su principe « Liberté-Egalité-Fraternité »…. Tous ces gens seraient donc Français de confession….. et de concession à perpet’!

Il est vivant, il y en a même qui l’on vu errer sur la landes du côté d’Emmaüs

C’est l’avantage des idoles, même mortes on s’en souvient. C’est peut-être pour cela que les religions se meurent….. elles font la chasse aux idoles et aux idolâtres….

 

http://www.causeur.fr/mexique-sous-commandant-marcos-chiapas-39508.html

 

****

 

Fausses bannières flottant sur les foutaises de l’Empire

Fausses bannières flottant sur les foutaises de l’Empire

Lorsque je pense aux récents développements aux États-Unis (tir de Dallas, fusillade d’Orlando) et en Europe (Nice, le prêtre assassiné, les tirs en Allemagne), j’éprouve ce sentiment déplaisant que quelque chose ne va pas. Pour une raison, leurs auteurs sont totalement ridicules : des pseudo-musulmans qui se révèlent être des ivrognes homosexuels, d’anciens patients d’institutions psychiatriques – la sorte de gens que j’appelle des musulmans du jour au lendemain : ils font tout pour dire Allah Akbar un grand nombre de fois, mais à part ça, ils ne montrent aucun signe de l’islam. En fait, loin d’être des combattants aguerris de Daech, ce sont tous des perdants aux personnalités faibles. Exactement le genre de gens dont les services spéciaux (et les sectes religieuses) aiment à faire des proies parce qu’ils sont faibles et faciles à manipuler. Oh oui, je sais, les bonnes gens de Daech ne cessent d’affirmer que l’auteur est l’un d’entre eux, mais cela ne prouve rien (à part, peut-être que Daech désespère d’accroître sa notoriété).

Je n’en ai aucune preuve, évidemment, mais j’éprouve le sentiment très fort que quelqu’un fait beaucoup d’efforts pour effrayer la foule des téléspectateurs. Mais pourquoi ? Pourquoi quelqu’un s’efforcerait-il de créer une menace totalement fictive ?

Devrions-nous vraiment rejeter tous les témoins innombrables qui parlent de « plus d’un tireur » ? Qu’en est-il de la surenchère absolument ridicule lorsque des centaines de policiers sont envoyés pour affronter un seul tireur ? Cela ne vous semble-t-il pas bizarre ? Suis-je le seul à penser que ce qui nous est montré est un spectacle soigneusement chorégraphié ? (NON)

Et puis il y a la fausse rumeur sur la menace islamique. OK, c’est vrai que tous ces islamo-terroristes ont dit aux flics, et à quiconque voulait les écouter, qu’ils tuent les infidèles pour la plus grande gloire de Dieu. Cela me rappelle les passeports utilement retrouvés à New York le 9/11 (et lors des attaques de Charlie Hebdo) ou comment les prétendus terroristes du 9/11 ont laissé des copies du Coran dans les bars où ils s’offraient des lap dances [danse érotique proposée dans certaines boîtes de nuit, NdT]. Le problème avec tout ce non-sens est qu’il y a exactement zéro preuve qu’aucun de ces terroristes avait une quelconque formation ou croyance musulmane réelle. D’ailleurs, si chacun d’entre eux s’était transformé en un musulman profondément religieux et pieux, cela ne prouverait encore rien. L’IRA était catholique romaine et pourtant personne ne parlait de menace catholique. C’est vrai, il y a une menace très réelle sur tout le Moyen-Orient de la part des cinglés de Daech (oui, ceux-là dont les États-Unis veulent que les Russes cessent de les bombarder), mais il n’y a aucune preuve d’aucune sorte d’une quelconque véritable subordination / coordination entre les takfiris au Moyen-Orient et les auteurs des récents meurtres de masse aux États-Unis et en Europe.

Le cui bono, bien sûr, pointe immédiatement les intérêts qui veulent désespérément renforcer le mythe fragile de la menace islamique : les sionistes, évidemment, mais aussi les élites néocons aux États-Unis et dans l’Union Européenne.

Pensez-y : leur grand espoir était que la Russie envahisse le Donbass (ou, même mieux, l’Ukraine tout entière) et la libère des fous nazis que les néocons ont mis au pouvoir à Kiev. Un tel geste aurait été utilisé comme une preuve que les méchants Russes revanchards sont en train de reconstruire l’Union Soviétique, d’envahir l’Europe de l’Est et peut-être même d’amener leurs chars jusqu’à la Manche. Et s’il y avait suffisamment de gens pour gober la théorie de la menace russe, ils devraient aussi accepter des budgets militaires plus importants (pour engraisser encore plus le complexe militaro-industriel US) et le déploiement de plus de troupes américaines en Europe de l’Est (où elles fourniraient une source de revenus très utile, et parfois unique). Ensuite tous les problèmes internes de l’Europe auraient pu être imputés à la menace russe, ou du moins éclipsés par elle (dans le style « Poutine veut un Brexit »). Mais cet irritant Poutine n’a pas mordu à l’hameçon et maintenant l’Europe est coincée sans menace crédible pour terroriser les gens. L’OTAN, bien sûr, et ses colonies prostituées que sont les pays baltes et la Pologne, aiment à prétendre qu’une invasion russe est imminente, mais personne ne les croit vraiment. Selon certains sondages d’opinion, même les populations des pays baltes doutent de la réalité d’une menace russe (oubliez la Pologne : un pays avec un héros national comme Pilsudski est un cas désespéré).

Mais alors, presque au même moment où les néocons ont réalisé que les Russes ne mordaient pas à l’hameçon, le flux constant de réfugiés en provenance du Moyen-Orient et d’Afrique a subitement fortement augmenté, résultat de la destruction et du chaos créés par la politique néocon au Moyen-Orient. À votre avis, combien cela a-t-il pris de temps aux dirigeants de l’Empire pour réaliser l’occasion fantastique que ce flux de réfugiés venait de créer pour eux ?

Premièrement, cette vague de réfugiés provoque une série de problèmes sociaux importants qui peuvent tous être utilisés pour offrir des distractions à la crise de crédibilité massive et aux difficultés économiques de l’UE. Peu importe à quel point les indicateurs économiques sont mauvais, vous pouvez toujours les cacher derrière un gros titre du genre Refugee rapes 79yo woman at German cemetery [Un réfugié viole une femme de 79 ans dans un cimetière allemand] (un cas véridique, cliquez sur le lien pour vérifier vous-mêmes).

Deuxièmement, exactement au moment où les élites compradores qui dirigent l’Union Européenne sont menacées par le mécontentement populaire, la crise des réfugiés crée le prétexte parfait pour adopter des lois d’urgence et, si possible, introduire la loi martiale.

Troisièmement, plus la crise en Europe empire, mieux c’est pour le dollar US, qui devient la devise (plus) sûre où se réfugier.

Quatrièmement, plus il y a d’unités militaires, par opposition aux forces de police régulières, déployées en Europe, plus les Européens s’habitueront à l’idée que « seule l’armée peut nous protéger ».

Cinquièmement, si, pour finir, des chars et des émeutes, des soulèvements et des révoltes se répandent dans l’Union Européenne – devinez qui se présentera pour « sauver encore une fois l’Europe » ? Exactement : Oncle Sam et l’OTAN. Une assez bonne mission pour un vestige, illégitime autrement, de la Guerre froide, non ?

Idéalement, la population européenne devrait se polariser entre, d’une part, ceux qui prétendent que les réfugiés ne sont pas du tout un problème et ceux qui les accusent de tout. Plus la société se polarise, plus il sera nécessaire de maintenir la loi et l’ordre.

Est-ce que tout cela vous semble familier ?

Oui, bien sûr, c’est aussi exactement ce qui se passe aux États-Unis avec le mouvement Black Lives Matter (BLM).

Bien qu’il y ait énormément d’immigrants aux États-Unis, ceux-ci sont principalement des Hispaniques et des Asiatiques, qui s’adaptent plutôt bien à la société américaine. La bonne nouvelle pour l’État profond étasunien est que les Noirs aux États-Unis peuvent tout à fait assumer la même fonction que les réfugiés en Europe : ils sont une minorité bruyante, profondément aliénée, animée d’une grande colère refoulée contre le reste de la société, et qui peut très facilement être mise en branle pour provoquer des émeutes et commettre des crimes. Il est aussi assez facile de trouver quelques cinglés parmi ces Noirs pour commencer à assassiner des policiers (le symbole idéal de l’establishment blanc oppresseur) et provoquer un sentiment de crise suffisamment aigu pour justifier le recours à la police, à la Garde nationale et, potentiellement, aux forces armées pour restaurer et maintenir la loi et l’ordre.

Est-ce vraiment une coïncidence si les élections présidentielles américaines présentent des figures extrêmement polarisantes comme Hillary et Trump et que de la violence, à un niveau assez faible, ait déjà été attisée par la propagande anti-Trump hystérique des médias commerciaux américains ? Imaginez seulement pendant une seconde ce qui pourrait se passer aux États-Unis si un tireur solitaire tuait Hillary ou Trump ? La société exploserait littéralement et la loi et l’ordre devraient être restaurés.

Les modalités peuvent différer, mais tant dans l’Union Européenne qu’aux États-Unis nous voyons aujourd’hui des forces lourdement armées et généralement militarisées dans les rues pour nous protéger de quelque menace exotique et effrayante.

Cela aurait-il à voir avec le fait que les élites dirigeantes sont absolument haïes par l’immense majorité des Européens et des Américains ? Évidemment !

Je suis convaincu que ce qui se passe est la suppression progressive de la société civile sous prétexte de la protéger – nous – d’une menace épouvantable. Je suis aussi convaincu qu’une partie de ce plan est de polariser autant que possible notre société pour créer des troubles civils et pour dissimuler les véritables problèmes systémiques et structurels de notre société totalement dysfonctionnelle et l’ordre politique discrédité et illégitime.

La méthode du panem et circenses (du pain et des jeux) ne fonctionne que dans une société capable de fournir suffisamment de richesse à sa population pour qu’elle en jouisse. Mais lorsqu’un Empire agonise, lorsque son armée ne peut plus gagner de guerre, lorsque son chef est ridiculisé, lorsque sa monnaie est graduellement affaiblie et même remplacée et lorsque sa puissance n’est plus crainte, alors l’Empire devient incapable d’assurer les conditions minimales nécessaires pour maintenir ses sujets tranquilles et obéissants. À ce stade, le choix devient simple : trouver un ennemi extérieur ou, au moins, en identifier un à l’intérieur. Cette fois, les Anglosionistes ont trouvé ce qu’ils pensent être la combinaison parfaite : une menace externe diffuse et vague (l’islam) et un porteur de menace interne facilement identifiable (les réfugiés en Europe, les Noirs aux États-Unis). Le fait que le gouvernement étasunien ait planifié diverses situations d’état d’urgence ou de loi martiale depuis des années n’est plus vraiment un secret (voir National Security Presidential Directive 51 et National Continuity Policy Implementation Plan ou Rex84), mais maintenant il y a la preuve que les Allemands l’envisagent aussi. En fait, nous pouvons leur faire confiance, ils le planifient. Ils sont à l’œuvre au moment même où nous en parlons.

La dernière fois que l’Empire a ressenti le besoin de reprendre le contrôle sur l’Europe et d’empêcher l’élection au pouvoir de partis politiques anti-américains, il s’est engagé dans la célèbre campagne de coups sous fausse bannière de l’Opération Gladio pour neutraliser la menace communiste (voir le documentaire complet ici). Il semble que les mêmes gens fassent de nouveau la même chose, mais cette fois contre la supposée menace islamique. Et juste pour s’assurer que les gens ordinaires paniquent vraiment, il semble que les Anglosionistes ont établi un plan assez contre-intuitif :

1) Pour les politiciens : condamner officiellement toute rhétorique anti-musulmane

2) Pour les médias, les personnalités publiques : mettre officieusement et constamment en garde contre l’extrémisme islamique

3) Prendre quelques mesures très visibles mais totalement inutiles (mesures de sécurité des transports [TSA], formation anti-terroriste) pour se défendre contre une attaque islamiste

4) Soutenir secrètement, mais activement, le takfirisme du genre Daech au Moyen-Orient et s’opposer, en sabotant leurs actions, à ceux qui, comme les Russes, les Iraniens et les Syriens, le combattent réellement au quotidien.

Que vise un plan aussi illogique et apparemment voué à l’échec ? Simple ! Il fait croître la peur et polarise la société.

Ce genre de polarisation artificielle n’est rien de nouveau. C’est pourquoi, par exemple, ceux qui haïssent Obama le traitent de socialiste (ou même de communiste) tandis que ceux qui haïssent Trump le traitent de fasciste (en réalité, tant Obama que Trump ne sont que les hommes de paille des différentes factions capitalistes de la même élite des 1%).

Ce que nos seigneurs impériaux veulent réellement est que nous nous battions les uns contre les autres ou, au moins, que nous combattions des moulins à vent. Regardez le public américain – il est totalement obsédé par des non-questions comme le mariage homosexuel, pour le contrôle des armes versus contre les tireurs actifs, pour Black Lives Matter versus pour les flics, et les sempiternelles manifestations pour les pro/anti avortement. Ces questions importent à une minorité d’Américains, je suppose, mais pour l’immense majorité d’entre eux, ce sont des non-problèmes absolus, des conneries dénuées de sens qui ne les touchent en aucune manière sinon à travers les médias commerciaux. Cela me rappelle vraiment l’orchestre du Titanic jouant pendant que le navire sombrait : l’Empire craque sous toutes ses coutures, il y a un risque très réel de guerre nucléaire avec la Russie et nous discutons sérieusement de savoir si les trans devraient faire pipi dans les toilettes des messieurs ou des dames lorsqu’ils/elles sont dans leur supermarché favori. C’est fou, bien sûr, mais c’est difficilement une coïncidence. C’est comme ça que nos dirigeants nous veulent : terrifiés, confus et, par dessus tout, distraits.

Franchement, je suis pessimiste pour l’avenir à court et moyen terme. Lorsque je vois avec quelle facilité la fausse rumeur de la menace islamique a été gobée non seulement par les propagandistes officiels mais même par des gens tout à fait rationnels et instruits par ailleurs, je vois que le 9/11 nous a très peu appris. Exactement comme un taureau dans une corrida, nous sommes prêts à foncer sur n’importe quel chiffon rouge brandi sous notre nez, indépendamment de celui qui agite ce chiffon et nous saigne.

La bonne nouvelle est qu’indépendamment de notre passivité crédule, l’Empire s’effondre, peut-être pas aussi vite que certains de nous le souhaitent, mais assez rapidement pour inquiéter vraiment nos dirigeants. Regardez les Israéliens – ils ont déjà lu l’inscription sur le mur et sont maintenant dans un processus de changement de patrons, d’où leur grande amitié retrouvée avec la Russie – un mariage de convenance pour les deux côtés, entrés chacun en se pinçant le nez. Idem pour Erdogan qui a apparemment décidé que ni l’Union Européenne ni les États-Unis ne pouvaient être considérés comme des protecteurs fiables. Même les Saoudiens ont tenté, quoique maladroitement et grossièrement, d’avoir les Russes de leur côté.

Pour le moment, le spectacle de la menace islamique va se poursuivre, comme celui des tireurs actifs, de Black Lives Matter et de tout le reste du programme que nous a apporté l’Empire. Les fausses bannières continueront à flotter en grand nombre sur les foutaises de l’Empire.

 

Les seuls retraits sont ceux de paragraphes mis ainsi en exergue……il est vrai que l’on ne parle plus de problème de société, plus importants, que

sont les hausses:

  • du chômage, 
  • des tarifs services publics
  • du coût de la vie
  • des accidents
  • des impôts et taxes

ainsi que des baisses :

  • du pouvoir d’achat
  • des vacances
  • de l’éradication du chômage
  • représentativité des politicards de la ripoublique

Les Français ont leurs jeux de « circulez, il n’y a rien à comprendre…..  » Et ca marche, on ne comprend plus rien aux attentats, aux gouvernants, à l’état d’urgence continu….. On ne nous demlande pas de comprendre mais justement de na pas comprendre. Vous vous rendez compte, si nous venions brutalement à comprendre, cela en serait fait…..Le monde devenu un monstrueux théâtre de marionnettes .

 

http://reseauinternational.net/fausses-bannieres-flottant-sur-les-foutaises-de-lempire/

 

****

 

 

 

*****

 

Saisine : qui sont ces 17 députés qui déshonorent la démocratie ?


Article - saisine Conseil constitutionnel frondeursAlors que la France était plongée dans la pesante atmosphère du drame de Nice, un fait politique lourd de sens est passé très inaperçu. Comme le relate l’Humanité en date du lundi 25 juillet 2016, une saisine du Conseil constitutionnel a été déposée par 61 députés soi-disant frondeurs de la majorité présidentielle. Son objectif ? Demander que soit vérifié la constitutionnalité de la « Loi Travail » (1). Cette même loi qui venait de passer en force au parlement dix jours plus tôt sans qu’aucune motion de censure ne soit déposée.

En quoi cela révèle-t-il un véritable scandale démocratique ?

Petit rappel législatif et institutionnel

La Constitution et 49.3

La Constitution tient un rôle central dans notre démocratie. Au-dessus de tous les autres textes, elle constitue la clef de voûte de notre système républicain. C’est le texte qui fixe l’organisation et le fonctionnement de notre république et qui définit les outils de contrôle de l’exercice du pouvoir.

Le 49.3 fait référence à l’article 49, alinéa 3 de la Constitution, qui définit le cadre dans lequel le gouvernement peut engager sa responsabilité devant l’Assemblée Nationale, en contrepartie de l’adoption sans vote d’une loi qu’il lui présente. Les députés ont alors la possibilité de déposer une motion de censure.

La motion de censure

La motion de censure est une demande de vote de confiance du gouvernement. Cette motion doit être déposée par au moins 10 % de l’Assemblée, soit 58 députés. Une fois déposée, la motion sera adoptée (ou non) par un vote à la majorité absolue. Si la motion de censure est votée le gouvernement sera contraint de démissionner.

Le Conseil constitutionnel

Contrairement à ce que pourrait laisser penser le majestueux bâtiment qui l’accueille, le Conseil constitutionnel est une institution récente. Créé par la Constitution française de 1958, il entrera en fonction l’année suivante. Il avait pour rôle originel de contrôler que l’Assemblée Nationale et le Sénat se cantonnaient bien au pouvoir législatif qui leur était assigné. Mais ses prérogatives se sont progressivement étendues au cours des années pour devenir, plus largement, un organe de protection des droits fondamentaux. Le Conseil constitutionnel peut ainsi par exemple annuler une loi qui dérogerait à un principe de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen.

Les saisines

Le Conseil constitutionnel peut être saisi par le président de la République, le Premier ministre, ou le président d’une assemblée. On parle alors d’une saisine. La révision constitutionnelle du 29 octobre 1974, a élargi le champ de mise en œuvre de ce recours. Il peut être à présent également déposé par 60 députés ou par 60 sénateurs, conformément à l’article 61 de la Constitution. La saisine doit être déposée après le vote de la loi et avant sa promulgation.

Rappel des faits

Le vote de la « Loi Travail » (Alias loi appelée MEK du travail en référance aux initiales de la nana qui l’a poerée sur les fonds secrets de l »Assemblée)

Revenons-en donc aux faits. Comme toute loi, la « Loi Travail » a donc été présentée à l’Assemblée Nationale. Elle devait y être votée par les députés, avant de partir au Sénat, pour un second vote, puis éventuellement de revenir devant les députés pour une seconde lecture. C’est ce que l’on appelle la « navette parlementaire ».

Mais cette loi inique imposée par l’UE (2) faisait déjà grincer bien des dents, et faute d’une majorité suffisante au parlement, Manuel Valls n’a pas pris le risque d’un vote. Il a donc pris la lourde décision d’utiliser l’article 49.3. S’ensuivit donc la tentative d’une motion de censure de la gauche.

Les youtubeurs d’Osons Causer avaient résumé l’importance de cette première motion de censure dans une vidéo en mai dernier. Malheureusement, la gauche, même avec l’aide de députés frondeurs du Parti Socialiste, n’avait pu regrouper que 56 députés et n’avait pas pu déposer de motion de censure.

Et ce même scénario s’est reproduit en juillet lors de la seconde lecture. Jusqu’à ce qu’un mini coup de théâtre ait lieu il y a dix jours.

Saisine du Conseil constitutionnel

Une saisine a donc été déposée auprès du Conseil constitutionnel. Le texte de ce recours a été diffusé par Pouria Amirshahi (député des Français établis hors de France, pour le Maghreb et l’Afrique de l’Ouest) sur son blog. On peut ainsi prendre connaissance des arguments mis en avant par les députés. Ceux-ci sont principalement au nombre de cinq :

  • le gouvernement n’a pas respecté la loi Larcher sur le dialogue social
  • le président de la République n’a pas respecté ses engagements de campagne sur le dialogue social
  • la pression populaire a été forte (pétition, mouvements #OnVautMieuxQueCa et Nuit Deboutmanifestations, etc.)
  • le premier ministre a engagé sa responsabilité en seconde lecture sans délibération en Conseil des ministres
  • le droit d’amendement n’a pas été respecté

Si les trois premiers arguments sont parfaitement irrecevables par le Conseil constitutionnel dont le rôle n’est ni de contrôler le respect des lois, ni de s’assurer du respect des engagements de campagne, les deux derniers arguments relèvent eux bien du Conseil constitutionnel et devraient être étudiés. D’autant qu’ils sont tous les deux présentés avec des jurisprudences associées. Ils sont introduits ainsi :

L’usage de l’article 49, alinéa 3, permettant au gouvernement d’engager sa responsabilité sur un texte a violé la Constitution à deux égards, puisque d’une part cette procédure d’engagement de la responsabilité du gouvernement a été mise en œuvre à trois reprises, mais que le Conseil des ministres n’a pu en délibérer qu’une seule fois, d’autre part, son utilisation à des fins de passage en force d’un texte dévoie l’usage historique et les objectifs qui ont fondé la mise en place d’une telle procédure. Par ailleurs, le droit d’amendement, prévu par l’article 44 de notre loi fondamentale et enrichi par votre jurisprudence, a été essentiellement méconnu par les délais très ramassés dans lesquels a été contraint le débat parlementaire.

Résumé en chiffre

Le tableau ci-dessous liste l’ensemble des 69 députés ayant participé à la signature d’une au moins des deux motions de censure, ou de la saisine du Conseil constitutionnel. On peut ainsi y lire (3) (4) :

Prénom Nom Parti Motion de
censure
11 mai
2016
Motion de
censure
06 juillet
2016
Saisine
Laurence Abeille EELV X X X
Sylvaine Alaux (mail) PS   X  
Brigitte Allain EELV X X  
Pouria Amirshahi ex-PS X X X
François Asensi FdG X X X
Christian Assaf (mail) PS     X
Isabelle Attard EELV X X X
Danielle Auroi EELV X X X
Alexis Bachelay (mail) PS X    
Serge Bardy (mail) PS     X
Philippe Baumel (mail) PS   X X
Laurent Baumel PS X X X
Huguette Bello Divers Gauche X X X
Jean-Pierre Blazy PS X X X
Alain Bocquet PCF X X X
Michèle Bonneton EELV X X X
Kheira Bouziane-Larroussi (mail) PS     X
Isabelle Bruneau (mail) PS X   X
Marie-George Buffet PCF X X X
Jean-Jacques Candelier PCF X X X
Fanélie Carrey-Conte PS X X X
Patrice Carvalho PCF X X X
Nathalie Chabanne (mail) PS   X  
Gaby Charroux PCF X X X
André Chassaigne PCF X X X
Dominique Chauvel PS X X X
Pascal Cherki PS X X X
Sergio Coronado EELV X X X
Marc Dolez FdG X X X
Cécile Duflot EELV X X X
Hervé Feron (mail) PS   X X
Aurélie Filippetti PS X X X
Jacqueline Fraysse PCF X X X
Geneviève Gaillard PS X X X
Yann Galut (mail) PS X    
Jean-Marc Germain (mail) PS     X
Daniel Goldberg (mail) PS     X
Linda Gourjade PS X X X
Edith Gueugneau PS X X X
Benoît Hamon PS X X X
Mathieu Hanotin PS X X X
Christian Hutin Divers Gauche X X X
Serge Janquin PS X X  
Romain Joron PS X X X
Régis Juanico PS X X X
Laurent Kalinowski   (mail) PS X    
Chaynesse Khirouni   (mail) PS     X
Jérome Lambert PS X X X
Jean Lassalle MoDem X X X
Jean-Luc Laurent Divers Gauche X X X
Christophe Léonard PS X X X
Noël Mamère ex-EELV X X X
Alfred Marie-Jeanne Divers Gauche X X  
Pierre-Alain Muet   (mail) PS     X
Jean-Philippe Nilor Divers Gauche X X X
Philippe Noguès ex-PS X X X
Christian Paul PS X X X
Michel Pouzol PS X X X
Patrice Prat PS X X X
Christophe Premat   (mail) PS     X
Denys Robiliard   (mail) PS     X
Barbara Romagnan PS X X X
Jean-Louis Roumégas EELV X X X
Nicolas Sansu PCF X X X
Eva Sas EELV X X X
Gérard Sebaoun PS X X X
Suzanne Tallard PS X X X
Thomas Thèvenoud ex-PS X X X
Paola Zanetti PS X X X
  • en vert : députés ayant signé les deux motions
  • en orange : députés ayant signé l’une seulement des deux motions
  • en rouge : députés n’ayant signé que la saisine du Conseil constitutionnel

Bilan :

  Nombre
 1. Députés ayant voté les 2 motions de censure (3) 52
 2. Députés ayant voté une seule motion de censure 8 (4 + 4)
 3. Députés ayant uniquement signé la saisine 9
 4. Députés déshonorant la démocratie (total des lignes 2. et 3.) 17

 

Voyons à présent comment analyser ces chiffres.

La démocratie assassinée

La réalité des chiffres

Venons-en donc aux chiffres, car ils sont importants. Comme nous l’avons vu plus haut, il fallait 58 députés pour soumettre la motion au vote. Ils ne furent que 56 députés, si près du but. Trois mois plus tard, donc, tous les voyants étaient au vert pour réussir à convaincre 2 députés, seulement 2 petits députés. Mais de nouveau, ils ne furent que 56 députés ! Pas un de plus, pas un de moins.

Alors forcément, chacun de se dire qu’il était bien dommage de n’avoir réussi à convaincre aucun nouveau parlementaire de rejoindre la « fronde ». Que nenni. Les chiffres montrent tout autre chose. Ce sont en fait 4 nouveaux députés qui ont signé la seconde motion de censure. Seulement voilà, dans le même temps 4 autres députés, signataires de la première motion, décidaient de ne pas soutenir cette nouvelle motion.

Le déni de démocratie

Quel déni de démocratie ! Quel déshonneur pour la fonction de ces soi-disant représentants du peuple ! Quelle trahison ! Comment ne pas y voir une manœuvre politicienne pour éviter tout vote tout en sauvant les apparences ? Le peuple a le droit de demander des explications. Le peuple a le devoir d’exiger des comptes. Comprendre pourquoi pas moins de 8 députés n’ont voté qu’une des deux motions, dans le silence et l’indifférence coupable des autres députés signataires, complices de fait.

Mais ce n’est pas tout. Et l’on s’approche ici de la goutte qui, dans une démocratie saine, aurait dû faire déborder le vase, aurait dû jeter le peuple dans la rue. Car par un prompt renfort, ils se retrouvèrent 61 députés, dix jours plus tard, pour déposer une saisine du Conseil constitutionnel. Ce sont au finalement 17 députés soi-disant opposés à la loi qui ont soigneusement évité de voter les deux motions. À peine croyable. 17 députés PS, 17 députés « frondeurs » (terme impropre), terrorisés à l’idée de perdre leur investiture, plus attachés à leur siège qu’à leur devoir.

Alors que faire maintenant ?

Devant une telle trahison de nos élites dirigeantes, la question se pose, légitime, de savoir comment réagir. À l’évidence, une réaction s’impose. Et à minima de leur faire savoir que nous ne sommes plus dupes de leurs manigances, de leurs intrigues de palais.

À ce titre, une initiative très intéressante avait été lancée en mai par Raphaël Jolivet (militant du mouvement de démocratie directe Le-message.org). Raphaël avait créé un site web dédié et le hashtag #OnSenSouviendra. Il s’agissait non seulement de lister l’ensemble des signataires de la première motion de gauche, mais aussi les votants de la motion de droite, tout en leur demandant de s’engager sur la poursuite de leur opposition à ce qui n’était alors encore qu’un projet de loi. Sur la soixantaine de députés interpellés, seuls sept ont pris la peine de répondre. Une honte.

Alors vous savez ce qu’il vous reste à faire, une nouvelle fois… Prendre vos plus belles plumes ! Nous avons mis à cet effet dans le tableau ci-dessus les liens vers les adresses email des 17 députés traîtres à leurs engagements. Dites-leurs tout le bien que vous pensez de leur sens du devoir. Exigez que des comptes soient rendus.

Ils partirent 61 et par une prompte désertion, ils ne furent plus que 17 à l’arrivée au porc-salut. Est-ce à dire que le pouvoir ne serait qu’une boucherie……. !

Suite au prochain Diktat et à la prochaine prolongation en urgence de l’état de l’éther. C’est la République enchaînée par la ripoublique déchaînée, qui apparemment vit ses derniers mois, y compris après…… 2017!

 

http://www.cercledesvolontaires.fr/2016/08/03/saisine-deputes-deshonorent-democratie/

 

*****

Attention! 
Dire une vérité concernant nos amis intimes juifs, et surtout à leur encontre, même quand cela les dérange, c’est de l’antisémitisme ainsi qu’accepter de la lire….. Pour être bien avec eux, il faut leur louer Israël (c’est bien connu, Israël ne s’achète pas, mais par contre on peut s’emprunter, pour le louer, à taux d’usures et de vétusté)

 FIN de la une DU JOUR

Fin de l’article de « La Une de keg » du jour. Merci de l’avoir lu et de vos commentaires. Les différents tableaux joints et à découvrir, vous ont-il éclairé, surtout en ce qui concerne les élections en prévision de décembre 2015 et au delà?

Ce qui suit ne concerne que quelques infos en attente de réutilisation (en vrai dépotoir, bric à brac, de brique et de broc), où vous pouvez puiser, à vos risques et périls garantis.

…..

L’état en son urgence……..

Etat d’urgence ordinaire et normale : 

Prochaine échéance au 26 Juillet 2016 (et de 4 dont 3 mi temps supplémentaires). Tous les rassemblements interdits (cultes, meetings politiques, match de sport, réunions syndicales, manifs, réunion de plus de 3 personnes, marchés de plein air, marchés publics, attentes aux guichets – Sécu, gares, aéroports, files d’alimentation – achats en grandes surface, queues aux cinés, concerts, …., défilés du 14 juillet, commémorations, « nuit debout »). Rendez-vous donc à la prochaine prolongation…. au 26/07/2016! Il y aura une trêve estivale – pour reprendre lors de la rentrée scolaire. Les terroristes respectent le calendrier scolaire (et solaire)! Dernière nouvelle : la Belgique n’est toujours pas en état d’urgence…. Surprenant!

Grenoble : une fresque de street art jugée anti-flic provoque un tollé

L’oeuvre « L’Etat matraquant la liberté » créée par l’artiste Goin, dans le cadre du festival de street art subventionné par la ville de Grenoble. (Capture d’écran/ France 3 Alpes)

Il paraît que l’état majore son urgence de deux mois. …… voir :  « Etat d’urgence ordinaire et normale » (plus bas)

un pays qui se « dictatorise (*) » (au nom d’un pseudo « terrorisme » – non et/ou très mal défini) et surtout qui laisse faire, avec la complicité de ses politicards et l’immobilisme de sa population ne peut revendiquer être le pays flambeau des Lumières et se ravale au rang de ses « ennemis » ou supposés. (tant que dure l’état d’urgence. ….. qui ne se presse pas pour partir si on en croit les rumeurs)

Gandhi

 Oser dire « NON », en votant blanc, tant que l’on na que des non-choix, c’est déjà être debout. Il n’est que temps avant 2017!

Et s’il ne manquait que 509 députés! (un tout petit peu plus de 88%  de dédain du problème. Ils sont libres, eux!)

Il en va de la liberté du Peuple, quand même, qu’ils représenteraient!

Il est vrai que c’est tellement banal que l’état d’urgence…..

  • Ils étaient 80 pour s’opposer en 1940…. ! sans être ripoux
  • Combien seront-ils pour la prolongation au delà du 26/07/2016? (26 ont refusé et 489 ont voté la prolongation améliorée, soit 6 mois – )  160719 – nuit de létat en urgence prolongée
  • Combien seront-ils pour celle au delà du 26/01/2017?

 

Afficher l'image d'origine

Un jour, ils nous demanderont (à droite, comme à gauche), par référendum, si nous voulons mettre fin à cet état d’urgence, que nous n’avons jamais voulu et encore moins demandé!
(l’urgence de l’état n’est pas l’état d’urgence, mais…. sa reconduite aux frontières du pouvoir et surtout dehors dudit pouvoir)

 

Article 21 Préambule de la constitution :

« Quand le gouvernement viole les libertés et les droits garantis par la constitution, la résistance sous toutes ses formes est le plus sacré des droits et le plus impérieux des devoirs. »

(En l’an I, on parlait d’insurrection et non de résistance et d’armer cette révolution). Où en sommes nous.?

en contradiction avec : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000695350

….. et son corollaire de « Nuit Debout » et son 49-3 pour passer 2017, en force…..

——–

En France (en fin de règne, de Mars 2016 à ….. ) , on progresse! On rétablit la ferme générale en ce qui concerne la détection-radariste…. On vend la charge au privé…… Le privé va donc acheter la charge d’alimenter le budget amende de conduite et à lui de se démerder pour rentrer dans ses frais de charge et sans oublier sa marge, non d’erreur (dont il n’a que faire) mais de bénéfice. Car le privé n’est pas l’état il n’a pas le souci de déficit, son seul étant celui du profit +. Effectivement le changement c’est maintenant et ici…..

——–

Osez signer le démantèlement de la diminocratie (cf : Unedekeg du 18/01/16) : https://www.change.org/p/les-parlementaires-dire-non-au-verrouillage-de-la-d%C3%A9mocratie, au profit du rétablissement de la Démocratie

****

A lire impérativement, pour mieux comprendre ce qui nous arrive : « Al Qaïda en France » de Samuel Laurent et ce que l’on va devoir supporter. Vous y apprendrez que les djihadistes se fondent dans la foule (ils fument, boivent, se droguent – en contradiction volontaire et « autorisée »  par leurs chefs -, présentent bien….. ont parfois des situations au top)…. jusqu’au jour où on les réveille et alors quel Bataclan!

Preuve que les lois d’exception ne concernent nullement les terroristes, excepté quand ce sont des citoyens (mono ou bi) nationaux qui expriment leur mécontentement. Les terroristes les vrais frapperont où ils voudront et quand ils voudront. Que voulez vous, réellement, opposer à leur déterminisme? Leur nationalité française? Il faut être naïf pour croire aux lois liberticides, soit disant pour contrer le terrorisme…..

Et pour inciter à rester…. coi : http://www.directmatin.fr/monde/2016-01-14/daesh-brule-vivants-ses-membres-qui-ont-fui-ramadi-720362 jusqu’au bout (ou quoi)

*****


  • Vote blanc, expression du refus de non-choix
  • La non- imposition imposée en imposture
  • La Dhimmitude à refaire naître
  • A-faire « Charlie-Hebdo
  • Boites à Malices
  • autorisation de représailles à balles tueuses- « Ultima Ratio »
  • « Pupilles de la Nation non juifs » – discriminés
  • le référendum -migratoire, anti-Schengen
  • en Régionales de 2015 –R15-analyse
  • la non valeur des signatures politiques  – signature-bidon
  • de tout et de rien dans notre atmosphère, je vous assure cousin il l’a dit :  Vrac160101
  • Pan AM et après : Fin du bordel à Panama : Fin du Panama

Prêt à ressortir à la moindre alerte et avis de tempêtes…… et surtout en période exceptionnelle des urgences

Advertisements

Etre abonné pour mettre un commentaire, constructif..... Merci

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :