-

keg – 154 Mars – 01/08/2017 – La guerre d’urgence aura bien lieue ….! Refuser les comptes (de campagne ou non) c’est la pathologie de la socia-lie

Publié le Mis à jour le


Le choix du jour : «vivre ensemble ouvert» ou «vivre ensemble fermé»

  Je ne suis que Français – Français!

——

« Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) de la « dé-professionnalisation du mandat électif » (ou « quand le tirage au sort remplacera la ripoublique…. » ). Dans la mesure de l’esprit initial de « Nuit debout »…. du « ni partis, ni syndicats »  :    http://wp.me/p4Im0Q-141

 

—–

Dans quel état j’erre, en urgence : 14/11/2015 – 26/02/2016 – 26/05/2016 – 26/07/2016  – 26/01/2017 –     160719 – nuit de létat en urgence prolongée  –  … 05/07/201 = la sortie de l’état normal (une mesure qui dure devient la norme) pour devenir autre et sans en dire le nom.

……

Français quand vous saurez……que :

Nous sommes à deux doigts de la vraie guerre civile organisée par le pouvoir (pardon, les pouvoirs. Que croyez vous que feront les droites?) et non par quiconque autre!

….. et avec un peu de recul….

Quand l’état de siège est la norme en état d’urgence, alors on peut dire qu’il y a urgence à un état de siège de révolution de palais!

 

…..

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

Il n’y aura pas de seconde Révolution américaine – La Futilité d’une révolte armée

Il n’y aura pas de seconde Révolution américaine – La Futilité d’une révolte armée

« Une force armée permanente et un exécutif envahissant ne seront jamais des compagnons sains pour la liberté. »

James Madison

—————————————

L’Amérique est une bombe à retardement.

Tout ce qu’il reste à savoir, c’est qui – ou quoi – allumera la mèche.

Nous sommes en équilibre au sommet d’un château de cartes sur le point de s’écrouler, avec des policiers tirant sur des citoyens désarmés, des snipers tirant sur la police, une violence qui croît dans le monde et chez nous, et une épreuve de force entre deux candidats à la présidence qui font la paire en matière d’impopularité.

Les préparatifs pour les conventions républicaine et démocrate qui vont se tenir à Cleveland et à Philadelphie – auxquelles viennent de s’ajouter les 50 millions de dollars de subvention fédérale extraordinaire « de sécurité » alloués à chacune des deux villes – offrent un avant-goût de la manière dont le gouvernement a l’intention de traiter tout individu ou groupe qui oserait sortir si peu que ce soit du rang : ceux qui s’y risqueront seront censurés, bâillonnés, espionnés, embastillés, intimidés, « interrogés », fichés, filés, marqués, mis en joue, arrêtés, retenus en garde à vue, détenus, mis en accusation et jugés coupables.

Par exemple, en prévision de l’agitation sociale et des manifestations de masses qu’elles redoutent lors de la convention du parti républicain, les autorités de Cleveland ont installé des prisons de fortune, des salles d’audiences supplémentaires pour y faire auditionner les manifestants éventuels, et fermé une université pour y loger 1700 policiers anti-émeutes et leurs armes. Les tribunaux de la ville se préparent à juger jusqu’à 1000 personnes par jour. Pour faire bonne mesure, le FBI a « interviewé » d’avance un certain nombre de militants, pour les dissuader de manifester lors des conventions.

Ne vous y trompez pas : le gouvernement est fin prêt pour un soulèvement populaire.

2515150564255891235

Vous êtes également suivis à la trace et espionnés par les boîtes noires de vos voitures, par vos téléphones cellulaires, par les appareils de toutes sortes introduits dans vos foyers, par vos cartes de fidélité chez les commerçants, par vos comptes sur les réseaux sociaux, par vos cartes de crédit, par les services de diffusion tels que Netflix ou Amazon et par vos comptes de lecteurs d’e-books.

C’est incroyable à quel point nous avons facilité au gouvernement sa mise de la nation dans les fers. Nous sommes même allés jusqu’à nous acclimater au bouclage occasionnel d’immeubles gouvernementaux, à des exercices militaires de type Jade Helm dans des petites villes, en sorte que les forces spéciales du gouvernement puissent bénéficier d’un entraînement réaliste  [« Live Active Shooter Drill » lisez in vivo, NdT] « en milieu hostile », autrement dit puissent s’entraîner au tir à balles réelles dans des écoles, des grandes surfaces et des transports publics, exercices qui sont capables de duper et qui dupent les fonctionnaires de police ordinaires, les étudiants, les enseignants et les témoins, en leur faisant croire qu’il s’agit de vraies crises imprévues.

4207521211

Les événements des dernières années – la surveillance envahissante, les extrémismes, l’agitation sociale, les manifestations, les fusillades, les attentas à la bombe, les exercices militaires en milieu vivant, les systèmes d’alerte à codes de couleur et les évaluations de menaces, les centres de regroupement de l’information, la transformation des polices locales en extensions de l’armée, la distribution d’équipement militaire et d’armes aux forces de police locales, les banques de données du gouvernement regorgeant de noms de dissidents ou d’agitateurs potentiels, ont concouru à créer un environnement dans lequel « Nous le Peuple » sommes de plus en plus méfiants et effrayés les uns par les autres, et de plus en plus dépendants du gouvernement pour nous « maintenir en sécurité ».

Le pouvoir veut que nous nous sentions vulnérables.

Il veut que nous ayons peur les uns des autres et que nous ne comptions que sur les flingueurs mercenaires du gouvernement pour nous protéger des terroristes, des extrémistes, des djihadistes, des psychopathes, etc.

Plus que tout, le pouvoir veut que nous nous sentions impuissants à nous protéger nous-mêmes, que nous soyons au contraire complètement dépendants de lui et reconnaissants de la douteuse protection fournie par l’état policier américain.

Et sa stratégie fonctionne.

L’arbre de la liberté est en train de mourir.

94636796

Le message que cette machine envoie à la population est clair : il n’y aura pas de révolte, armée ou non.

Peu importe combien de temps vous croyez pouvoir tenir en faisant fond sur vos compétences en matière de survie, sur vos tactiques de guerrilla ou simplement sur vos couilles. Le gouvernement a assez de ressources  pour tenir plus longtemps que vous, pour vous affamer à son aise, pour vous décimer à l’usure, pour se procurer de nouvelles armes quand vous n’en aurez plus et en fin de compte pour vous dominer.

Ce gouvernement de loups ne sera pas défait par la force.

Nous avons, pour notre malheur, mis beaucoup trop longtemps à nous rendre compte des manigances du pouvoir.

Nous n’avons pas prévu que « Nous le Peuple » deviendrions l’ennemi. Il y a des années que le gouvernement nous met en garde contre les dangers du terrorisme, tout en construisant des systèmes de surveillance pour contrôler ses propres citoyens, tout en créant des systèmes de classement qui fichent comme « extrémistes » ceux qui osent discuter le statu quo, tout en entraînant des services de répression pour faire un « terroriste intérieur » de quiconque ose avoir des opinions contraires à celles du pouvoir.

Ce que le pouvoir ne s’est pas donné la peine de nous faire savoir, à propos des terroristes intérieurs, c’est qu’il les fabriquerait lui-même, intentionnellement ou non.

En multipliant les guerres sans fin au loin, en rapatriant les instruments de la guerre sur le sol national, en transformant la police en une extension de l’armée, en faisant d’une société libre une société suspecte, en traitant les citoyens en ennemis combattants, en décourageant et en criminalisant la libre circulation des idées, en faisant de la violence sa carte de visite ………  d’une police militarisée, en fomentant la division et les conflits dans la population, en accoutumant cette population aux images et aux sons de la guerre, et en rendant toute forme de révolution non-violente rigoureusement impossible, le pouvoir a généré un environnement au sein duquel la violence intérieure est devenue inévitable.

449477776

Ce que nous vivons aujourd’hui est une guerre civile, conçue et en partie déclenchée par le gouvernement

L’issue de ce conflit est courue d’avance : l’état policier gagnera.

Son objectif : docilité et domination absolue.

La stratégie : déstabiliser l’économie par des guerres sans fin, faire monter les tensions raciales, diviser la population, exciter les tensions par des démonstrations de force, intensifier l’usage de la violence, et alors, quand l’enfer enfin se déchaîne, réprimer à mort pour le bien du peuple et la sécurité de la nation.

Où tout cela nous mène-t-il ?

Nous avons été désensibilisés à la violence, habitués à la présence militaire permanente dans nos communautés et persuadés qu’il n’y a rien que nous puissions faire pour dévier la trajectoire apparemment sans espoir de la nation. De cette façon, l’économie chancelante, le retour de flamme de nos occupations militaires à l’étranger, les fusillades policières, nos infrastructures en pleine détérioration et toutes les autres causes de préoccupation sont devenus des non-questions pour une population facile à amuser, à distraire et à tenir en laisse.

La vue de policiers en vêtements pare-balles et masques à gaz, brandissant des armes semi-automatiques et escortant des véhicules blindés dans des rues pleines de monde, chose qu’on peut qualifier de « patrouille militaire en milieu étranger hostile » ne provoque plus aucun réflexe d’alarme dans une foule parfaitement domptée.

Nous sommes en train de devenir à grande vitesse la descendance anémique, faible et pathétiquement édulcorée de nos ancêtres révolutionnaires, incapable de mener à bien un soulèvement national contre un régime tyrannique.

S’il doit y avoir le moindre espoir de nous réapproprier le gouvernement de notre pays et de restaurer nos libertés, cela ne pourra venir que d’un genre de coup d’État très différent : non-violent, stratégique et en provenance de la base, s’écoulant pour ainsi dire goutte à goutte de bas en haut. Ces sortes de révolutions sont lentes et minutieuses. Elles sont politiques, du moins en partie, mais non par le truchement de partis et de politiciens établis.

Quel réalisme. Et pourtant …… Nous continuons nos descentes aux enfers! Damnation.
Voudrions nous inverser ce cours néfaste de l’Histoire que nous ne le pourrions plus…. Nous avons bouté hors de France nos ennemis, oubliant que le pire était celui à qui nous donnions le pouvoir (et dire que nous allons continuer en 2017!).
La guerre si guerre il y a, réellement, n’est pas Franco-musulmane ou musulmano-française, mais bien Franco-Française (combien de bi sont au pouvoir?)

http://reseauinternational.net/il-ny-aura-pas-de-seconde-revolution-americaine-la-futilite-dune-revolte-armee/

***

 

Et pendant ce temps……

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses » (et surtout en politique, mais aussi ailleurs)

et « nuit debout » que devient-il ou elle ……?

 

Pour votre « marché matinal aux nouvelles fraîches », les articles en « Une » des principaux médias retenus

« (*) » : veut dire que c’est une coquille voulue et/ou une liberté de langage ……ou une tentative de jeu de mots?
Ajoutez un peu de pâte-a-physique et une poignée de sel…j’aime. Faire revenir dans une noix de beurre rance et vous aurez votre recette du jour. A déguster chaude, la patate! Un peu d’irraison ne peut faire de mal.
dès 2017, un dictionnaire bilingue sortira pour mieux comprendre l’esprit « kegien (*) » ‘ ! Exercez-vous –:

GrosMots kegiens Février2016

****

Gaz, transports, épargne… Ces tarifs qui changent au 1er août

Gaz, transports, épargne... Ces tarifs qui changent au 1er août
Un métro à Paris. (JACQUES DEMARTHON / AFP)

Electricité, pass Navigo, Airbnb… On fait le point sur ce qui change pour le porte-monnaie le 1er août 2016.

 

 

#Energie

Les tarifs réglementés de l’électricité baissent de 0,5%. Pour les professionnels, la baisse devrait être de 1,5%.

Mais les consommateurs vont recevoir une facture rétroactive : à l’origine de ce rattrapage, une décision rendue en juin par le Conseil d’Etat. Il a annulé un arrêté de octobre 2014 et qui portait l’augmentation des tarifs à 2,5%. Cette hausse a été jugée insuffisante par la juridiction.

En ce qui concerne le gaz, les tarifs réglementés de Engie augmentent en moyenne de 2%. « Cette augmentation est de 0,7 % pour ceux qui utilisent le gaz pour la cuisson, de 1,2 % pour ceux qui ont un double usage cuisson et eau chaude et de 2,1 % pour les foyers qui se chauffent au gaz », précise Service-public.fr.

 

#Plan épargne logement

Le taux du Plan épargne logement chute de 1,5% à 1%. Cette baisse ne concerne que les PEL qui seront souscrits à partir du 1er août 2016, les autres conservant leur ancien taux de rémunération.

#Livret A – Là, ça ne change pas vraiment : le taux du livret A est maintenu à 0,75%.

#Airbnb

Dès ce lundi, Airbnb étend à 18 villes supplémentaires la collecte de la taxe de séjour qui s’appliquait à Paris et Chamonix. 

Les voyageurs qui réservent des logements à Ajaccio, Annecy, Antibes, Avignon, Biarritz, Bordeaux, Cannes, La Rochelle, Lille, Lyon, Marseille, Montpellier, Nantes, Nice, Saint-Malo, Strasbourg et Toulouse doivent désormais s’en acquitter au moment de leur réservation.

#Loyers

A Paris, où les loyers sont plafonnés depuis un an, les loyers de référence sont revalorisés. La hausse est de 1% à 2% en moyenne. C’est ce loyer de référence, qui varie en fonction de plusieurs critères (localisation, catégorie…) qui permet d’évaluer si le logement occupé est trop cher. Il est possible de connaître son loyer de référence en consultant cette carte.

Ce barème sera revalorisé en août 2017.

#Transports

Le ticket de métro en Ile-de-France passe de 1,80 euros à 1,90 euros et le carnet de 10 coûte désormais 14,50 euros contre 14,10 euros auparavant.

Comme annoncé par la présidente de région Valérie Pécresse (LR), le pass Navigo à tarif unique augmente de 3 euros par mois et passe à 73 euros. Cela servira à financer  « la rénovation et le renouvellement du matériel roulant », expliquait en juin le vice-président chargé des Transports à la région, Stéphane Beaudet.

Non tout n’est pas à la hausse….. La preuve, tout ce qui permet de gagner du fric est à la baisse.

Qui a dit que le credo de la socia-lie était monolithiquement à la hausse des charges. La preuve, les décharges publiques et sauvages en sont épargnées.

 

http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/20160731.OBS5594/gaz-transports-epargne-ces-tarifs-qui-changent-au-1er-aout.html

 

****

 

Fou rire pendant l’hommage au prêtre égorgé : la photo qui fait polémique

Fou rire pendant l'hommage au prêtre égorgé : la photo qui fait polémique

Depuis quelques heures une photo scandalise les internautes. Il s’agit d’un cliché pris mercredi soir pendant la messe d’hommage au père Jacques Hamel et sur lequel on voit François Fillon et Bernard Cazeneuve en plein fou rire. 

Les internautes sont scandalisés par le cliché qui circule depuis quelques heures sur Internet. En cause : une photo prise mercredi soir pendant la messe d’hommage au père Jacques Hamel célébrée à Notre-Dame (Paris). A cette occasion, le président François Hollande et plusieurs personnalités de la classe politique étaient présents. Ainsi, le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve et l’ancien Premier ministre François Fillon se sont retrouvés assis côte à côte dans la cathédrale. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’ils ont apprécié ce placement.

« Des dizaines de réactions d’indignation »

En effet, et ainsi que le rapporte Closer, les deux hommes politiques ont été photographies en plein fou rire, dans la cathédrale et alors qu’avait lieu la messe d’hommage au prêtre égorgé. Et si l’on ignore ce qui a déclenché une telle réaction chez eux, on sait en revanche l’effet que le cliché a produit chez les internautes. Posté sur Twitter, celui-ci a depuis déclenché « des dizaines de réactions d’indignation », écrit l’hebdomadaire.
Bah pourquoi s’en faire, s’il n’y a que des dizaines….. de réactions! Cela eut été plus grave s’il y eu des milliers, voir des centaines de milliers (même les followers de Nuit debout sont plus nombreux avec 2,5% des inscrits. C’est même avec cela qu’ils veulent renverser les pouvoirs!)
Mais qu’y a t-il de si mal à rire ainsi à gorge déployée? Si ce n’est que c’était en hommage au sourire kabyle du père Hamel. Pardonne leur, mon fils, ils ne savent ce qu’ils font!
Mais quelle idée aussi qu’a eue Fillon, de proposer le poste de premier ministre dans son gouvernement de 2017! (ou l’inverse. Nos sources bavardes n’ont pu nous dire, avec exactitude et précision, qui était fautif de cet état d’urgence euphorique!)
 
 Au père le Kabyle, aux pouvoirs la faculté d’en rire (après tout, ou avant, ce ne sont que des hommes. Croyez vous qu’ils soient différents de vous quand ils sont aux chiottes?)

 

****

  

On a une base juridique pour interdire le salafisme en France

Ancien haut fonctionnaire du ministère de la Défense, professeur à Sciences Po et auteur du « Guide du petit djihadiste », Pierre Conesa revient sur les failles de la politique antiterroriste largement accentuées par la « veulerie » du débat politique français.

pierre conesa salafisme daech

Sipa. Numéro de reportage : 00717050_000022.

La France vient de vivre deux semaines stupéfiantes, avec un chef de l’Etat qui annonce la fin de l’état d’urgence lors de son discours du 14 juillet, les attaques de Nice le soir même -les attentats en Allemagne (mais l’Allemagne ne se met pas en état d’urgence)– et à Saint-Etienne-du Rouvray où un individu arrêté, en Allemagne, à Genève, à Istanbul, porteur d’un bracelet électronique a commis un attentat. L’exécutif ne cesse de marteler que « nous sommes en guerre » mais semble complètement dépassé par les événements. Cela marque-t-il une défaillance totale de la politique antiterroriste ?

Nous ne sommes pas en guerre, mais dans une situation où une menace extérieure qui relève de la sécurité intérieure. Et si le « risque zéro » n’existe pas, chaque attentat fait apparaître des failles dans les systèmes de sécurité.
Nous sommes face à des gens pour lesquels une peine de prison ne constitue pas une sanction dont l’objectif est d’empêcher la récidive, ce qui est le but d’une peine d’emprisonnement. Face à cette menace, il faut repenser la logique de sanction. Si le type est un terroriste convaincu et s’il a une double nationalité, il faut le reconduire à la frontière; sinon il faut le couper de ses réseaux donc les assigner à résidence et les isoler loin de leur lieu de vie habituel. Quand je dis ça, on me dit que je veux reconstituer le bagne de Cayenne. Evidemment que le débat n’est pas là, Cayenne est une commune française, tout comme les Kerguelen, Saint Pierre et Miquelon.

Mais on est dans une logique des droits de l’homme où le droit des terroristes prime la sécurité des populations et ces débats sont interdits.

L’assassin était, semble-t-il, connu des services de renseignements, ce qui ne l’a pas du tout empêché d’agir. Le rapport de la commission d’enquête parlementaire sur les attentats de 2015 préconise notamment une refonte des services de renseignement pour en faciliter la coordination. Cela permettrait-il d’améliorer l’efficacité des services dans la lutte anti-terroriste ?

Certains hommes politiques réclament une reconstitution des renseignements généraux. Cela vous semble-t-il pertinent ?
Il ne faut pas reconstruire les RG, il faut construire des RG à l’image de la société. Par exemple, les médias aiment diffuser l’idée que la radicalisation se fait par Internet. Les renseignements considèrent que l’essentiel de la radicalisation se fait, au contraire, par contact direct. Mais il devient très difficile de convaincre les politiques que le travail de renseignement ne se limite pas à mettre des gens derrière des ordinateurs pour surveiller des sites ou des réseaux sociaux. Le renseignement de terrain est un travail beaucoup plus besogneux, qui nécessite beaucoup d’hommes parlant arabe et qui prend beaucoup plus de temps. Quand les politiques parlent de reconstituer les RG, ils partent de la structure alors qu’il faudrait partir du besoin.

Nul ne peut nier l’efficacité des enquêtes menées, par les régaliens,      après les attentats ou assassinats! Les contacts des envoyés au paradis sans autre forme de procès (est-ce un bien ou non. C’est un autre problème de droit qui n’a pas sa place en état de droit, fut-il dans l’urgence de gauche), sont on ne peut plus « bavards » et ainsi on démontre l’efficacité des pouvoirs.
Dommage que ce ne soit qu’après. Jamais avant!
Pourquoi ne pas mettre ce même zèle, avant….. auprès des fichés « S » pour leur empêcher le pas de trop dans la radicalisation de leur mort. Morts ils ne peuvent plus nous renseigner….? Mais une question se pose, quand même! Comment fait-on pour avoir de tels renseignements après et pas avant? Utilise t-on la torture, voir le détecteur électrique de vérité, plus connu sous le nom de batterie à gégènne de vérité? Et que deviennent les « avoueurs (*)…. de vérité, après? Ne pourraient-ils parler qu’on les passât au fil d’un peloton à exécution!

 

http://www.causeur.fr/pierre-conesa-islam-laicite-daech-39450.html

 

****

 

 

 

****

 

La division des Français ? Les terroristes ne la créent pas, ils s’en servent

 
Il y a comme une gigantesque fumisterie à nous parler d’unité nationale.

Il y a comme une gigantesque fumisterie à nous parler d’unité nationale. Non pas que le concept ne se puisse penser. Mais arguer qu’il ne faudrait pas céder à la division entre les Français car ce serait satisfaire le but des musulmans est, pour tout pouvoir en place, une supercherie ; et ce, pour deux raisons :

– Divisés, nous le sommes déjà. Et pas qu’un peu !
– Les musulmans, et particulièrement les auteurs des attentats, loin de chercher à nous diviser, utilisent nos divisions préexistantes à leurs demandes et crimes pour frapper durement, car ils savent que ces mêmes divisions nous empêcheront de réagir.

Divisés ? Catholiques ou protestants. Républicains ou monarchistes. Catholiques ou athées. Patriotes ou mondialistes. Chrétiens ou cosmopolites. Etc. Les périodes d’union nationale, qui n’ont pas toutes bien fini mais ont eu leur utilité, demeurent rares. Des moments de l’Histoire où, un peu sidérés, nous voyons celui qu’on croyait notre ennemi se ranger à nos côtés devant le danger suprême.

Cette division ne saurait se résoudre par le recours à un chef déjà en place ; élu d’un clan – désigné et entaché par un clan. À une situation nouvelle qui imposerait de retrouver l’unité nationale il faudrait un chef non prisonnier de son passé personnel ou de celui de son gouvernement ; un chef n’ayant pas exercé le pouvoir au niveau national ni malmené la France en méprisant 49,99 % des Français, quand ce n’est pas la majorité. Choisir quelqu’un de préalablement ainsi marqué annihilerait sa légitimité et limiterait son pouvoir. C’est ce qui arrive à Hollande.

La menace n’est pas L’État islamique. La menace n’est pas syrienne ou irakienne. Et si les pôles d’entraînement et de combat venaient à fermer là-bas, il s’en trouverait vite d’autres : en Libye, en Somalie ou ailleurs. Nous sommes sous la menace de « nos propres fanatiques » musulmans. Et des Français divisés qui n’ont pas encore senti suffisamment le sang couler pour s’unir.

 

La menace est

  • le fossé entre pouvoir et Peuple..
  • le clivage entre riches et pauvres
  • le fou-rire des élus, recueillis, lors d’une messe de recueillement à la mémoire d’une victime des terrorismes (et non des terroristes)
  • la guerre des partis qui détiennent chacun la vérité. Le problème c’est qu’elles sont différentes. D’où l’intérêt de : http://wp.me/p4Im0Q-141

 

http://www.bvoltaire.fr/bertrand-du-boullay/la-division-des-francais-les-terroristes-ne-la-creent-pas-ils-sen-servent,274671

 

*****

 

TERRORISME : DES CHIFFRES QUI FONT RÉFLÉCHIR

Je suis abasourdie par ce que j’entends et lis dans les médias de la part de nos encravatés, hyper-diplomés, membres de think tanks  (atlantistes de préférence) et autres « spécialistes » sur le terrorisme, ses origines et la meilleure façon de le gérer et ça inquiète pour ce qui reste  de notre démocratie.  Le pompon revient tout de même aux hommes politiques que l’on voit sans aucune vergogne ni retenue se servir de ces drames pour avancer leurs minables petits pions en jouant sur la peur en vue des présidentielles. Pour vous aider à baser votre réflexion sur des éléments clairs et indiscutables, je vous propose une vidéo publiée en 2015 par un humoriste canadien qui remet les choses à leur place, et les infographies publiées par Les Crises qui sort aujourd’hui des études statistiques éminemment parlantes qui méritent qu’on les étudie attentivement. Attention cependant, ces graphiques ne sont que des calculs statistiques froids qui ne prennent pas en compte les variables psychologiques.  (Cela ne change en rien bien entendu toute la compassion et le respect que nous accordons au victimes et à leurs familles).

Diabolisation de l’Islam par Louis Tremblay

Cette vidéo est réalisée par un canadien et date de l’année dernière.  Pour appuyer ses dires concernant la perception que nous avons de la population musulmane versus la réalité, je vous conseille cet article qui remet les pendules à l’heure :

La riche infographie publiée ce jour sur le site les crises :

Le plan vous propose les statistiques classées selon 4 thèmes.  Cliquez sur le thème choisi pour aller sur le site source et  avoir accès aux images. En cliquant sur les graphiques vous pourrez améliorer leur lisibilité. (Il y a un intéressant débat dans les commentaires qui peut aider à la réflexion).

3800 Les attentats dans le monde (et en France)

Petits rappels utiles, sur l’évolution des attentats, depuis “la guerre contre le terrorisme de 2001 : un vaste succès !

 

La guerre contre la dépression de l’économie est aussi un succès. il suffit d’entendre « Moi, Président, je vous enrichirai… ».

Mais est-ce suffisant de dire pour que ce soit. François n’est pas le pape et encore moins dieu. Ou alors son dieu n’est pas de notre monde réaliste…. C’est un dieu utopique ou un dieu spécifique à la socia-lie et n’ayant cours nulle part ailleurs (pas mal pour un peuple réputé à thé comme d’autres le seraient convertis au café du commerce).

Sa religion c’est « attentats, mode d’emploi » en communion avec la comptabilité mortuaire. Heureusement il n’y a pas encore, du moins officiellement, une double comptabilité!

 

 

http://www.lesbrindherbes.org/2016/07/29/terrorisme-chiffres-reflechir/

 

 

*****

Attention! 
Dire une vérité concernant nos amis intimes juifs, et surtout à leur encontre, même quand cela les dérange, c’est de l’antisémitisme ainsi qu’accepter de la lire….. Pour être bien avec eux, il faut leur louer Israël (c’est bien connu, Israël ne s’achète pas, mais par contre on peut s’emprunter, pour le louer, à taux d’usures et de vétusté)

 FIN de la une DU JOUR

Fin de l’article de « La Une de keg » du jour. Merci de l’avoir lu et de vos commentaires. Les différents tableaux joints et à découvrir, vous ont-il éclairé, surtout en ce qui concerne les élections en prévision de décembre 2015 et au delà?

Ce qui suit ne concerne que quelques infos en attente de réutilisation (en vrai dépotoir, bric à brac, de brique et de broc), où vous pouvez puiser, à vos risques et périls garantis.

…..

L’état en son urgence……..

Etat d’urgence ordinaire et normale : 

Prochaine échéance au 26 Juillet 2016 (et de 4 dont 3 mi temps supplémentaires). Tous les rassemblements interdits (cultes, meetings politiques, match de sport, réunions syndicales, manifs, réunion de plus de 3 personnes, marchés de plein air, marchés publics, attentes aux guichets – Sécu, gares, aéroports, files d’alimentation – achats en grandes surface, queues aux cinés, concerts, …., défilés du 14 juillet, commémorations, « nuit debout »). Rendez-vous donc à la prochaine prolongation…. au 26/07/2016! Il y aura une trêve estivale – pour reprendre lors de la rentrée scolaire. Les terroristes respectent le calendrier scolaire (et solaire)! Dernière nouvelle : la Belgique n’est toujours pas en état d’urgence…. Surprenant!

Grenoble : une fresque de street art jugée anti-flic provoque un tollé

L’oeuvre « L’Etat matraquant la liberté » créée par l’artiste Goin, dans le cadre du festival de street art subventionné par la ville de Grenoble. (Capture d’écran/ France 3 Alpes)

Il paraît que l’état majore son urgence de deux mois. …… voir :  « Etat d’urgence ordinaire et normale » (plus bas)

un pays qui se « dictatorise (*) » (au nom d’un pseudo « terrorisme » – non et/ou très mal défini) et surtout qui laisse faire, avec la complicité de ses politicards et l’immobilisme de sa population ne peut revendiquer être le pays flambeau des Lumières et se ravale au rang de ses « ennemis » ou supposés. (tant que dure l’état d’urgence. ….. qui ne se presse pas pour partir si on en croit les rumeurs)

Gandhi

 Oser dire « NON », en votant blanc, tant que l’on na que des non-choix, c’est déjà être debout. Il n’est que temps avant 2017!

Et s’il ne manquait que 509 députés! (un tout petit peu plus de 88%  de dédain du problème. Ils sont libres, eux!)

Il en va de la liberté du Peuple, quand même, qu’ils représenteraient!

Il est vrai que c’est tellement banal que l’état d’urgence…..

  • Ils étaient 80 pour s’opposer en 1940…. ! sans être ripoux
  • Combien seront-ils pour la prolongation au delà du 26/07/2016? (26 ont refusé et 489 ont voté la prolongation améliorée, soit 6 mois – )  160719 – nuit de létat en urgence prolongée
  • Combien seront-ils pour celle au delà du 26/01/2017?

 

Afficher l'image d'origine

Un jour, ils nous demanderont (à droite, comme à gauche), par référendum, si nous voulons mettre fin à cet état d’urgence, que nous n’avons jamais voulu et encore moins demandé!
(l’urgence de l’état n’est pas l’état d’urgence, mais…. sa reconduite aux frontières du pouvoir et surtout dehors dudit pouvoir)

 

Article 21 Préambule de la constitution :

« Quand le gouvernement viole les libertés et les droits garantis par la constitution, la résistance sous toutes ses formes est le plus sacré des droits et le plus impérieux des devoirs. »

(En l’an I, on parlait d’insurrection et non de résistance et d’armer cette révolution). Où en sommes nous.?

en contradiction avec : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000695350

….. et son corollaire de « Nuit Debout » et son 49-3 pour passer 2017, en force…..

——–

En France (en fin de règne, de Mars 2016 à ….. ) , on progresse! On rétablit la ferme générale en ce qui concerne la détection-radariste…. On vend la charge au privé…… Le privé va donc acheter la charge d’alimenter le budget amende de conduite et à lui de se démerder pour rentrer dans ses frais de charge et sans oublier sa marge, non d’erreur (dont il n’a que faire) mais de bénéfice. Car le privé n’est pas l’état il n’a pas le souci de déficit, son seul étant celui du profit +. Effectivement le changement c’est maintenant et ici…..

——–

Osez signer le démantèlement de la diminocratie (cf : Unedekeg du 18/01/16) : https://www.change.org/p/les-parlementaires-dire-non-au-verrouillage-de-la-d%C3%A9mocratie, au profit du rétablissement de la Démocratie

****

A lire impérativement, pour mieux comprendre ce qui nous arrive : « Al Qaïda en France » de Samuel Laurent et ce que l’on va devoir supporter. Vous y apprendrez que les djihadistes se fondent dans la foule (ils fument, boivent, se droguent – en contradiction volontaire et « autorisée »  par leurs chefs -, présentent bien….. ont parfois des situations au top)…. jusqu’au jour où on les réveille et alors quel Bataclan!

Preuve que les lois d’exception ne concernent nullement les terroristes, excepté quand ce sont des citoyens (mono ou bi) nationaux qui expriment leur mécontentement. Les terroristes les vrais frapperont où ils voudront et quand ils voudront. Que voulez vous, réellement, opposer à leur déterminisme? Leur nationalité française? Il faut être naïf pour croire aux lois liberticides, soit disant pour contrer le terrorisme…..

Et pour inciter à rester…. coi : http://www.directmatin.fr/monde/2016-01-14/daesh-brule-vivants-ses-membres-qui-ont-fui-ramadi-720362 jusqu’au bout (ou quoi)

*****


  • Vote blanc, expression du refus de non-choix
  • La non- imposition imposée en imposture
  • La Dhimmitude à refaire naître
  • A-faire « Charlie-Hebdo
  • Boites à Malices
  • autorisation de représailles à balles tueuses- « Ultima Ratio »
  • « Pupilles de la Nation non juifs » – discriminés
  • le référendum -migratoire, anti-Schengen
  • en Régionales de 2015 –R15-analyse
  • la non valeur des signatures politiques  – signature-bidon
  • de tout et de rien dans notre atmosphère, je vous assure cousin il l’a dit :  Vrac160101
  • Pan AM et après : Fin du bordel à Panama : Fin du Panama

Prêt à ressortir à la moindre alerte et avis de tempêtes…… et surtout en période exceptionnelle des urgences

Concernant ces publicités

Occasionnellement, certains de vos visiteurs verront une publicité ici.
Vous pouvez masquer complètement ces publicités via la mise à niveau vers l’un de nos plans payants.

Publicités

Etre abonné pour mettre un commentaire, constructif..... Merci

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :