-

keg – 152 Mars = 30/07/2016 – Non la charia n’éradiquera pas la parasitologie…. d’état. Ce n’est d’ailleurs pas urgent, en l’état!

Publié le Mis à jour le

Le choix du jour : «parasitocratie d’état» ou «parasitocratie islamic ah!»

Je ne suis que Français !

——

« Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) de la « dé-professionnalisation du mandat électif » (ou « quand le tirage au sort remplacera la ripoublique…. » ). Dans la mesure de l’esprit initial de « Nuit debout »…. du « ni partis, ni syndicats »  :    http://wp.me/p4Im0Q-141

 

—–

Dans quel état j’erre, en urgence : 14/11/2015 – 26/02/2016 – 26/05/2016 – 26/07/2016  – 26/01/2017 –     160719 – nuit de létat en urgence prolongée  –  … 05/07/201 = la sortie de l’état normal (une mesure qui dure devient la norme) pour devenir autre et sans en dire le nom.

……

Français quand vous saurez……que :

La parasitologie au filtre des profiteurs de guerre, est au beau fixe!

….. et avec un peu de recul….

Les parlementaires, » julot casse croute »,  professionnels, ne sont pas les pires adeptes de la parasitologie. les frères (et surtout pas maçon, c’est réservé aux Portugais) musulmans, en rupture de pôle emploi, mais avec le bénéfice des aides diverses…. sont les champions. On va jusqu’à leur payer leur séjour en Syrie (en effet, ils y cumulent emploi saisonnier et indemnités)

 

…..

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

Un remède souverain contre la “Parasitocratie”

Vous êtes un bon citoyen. Vous payez des impôts. Vous votez. Mais finalement vous avez l’impression que votre bulletin ne sert à rien, ne fait pas bouger les choses.

Rassurez-vous, c’est normal.

  • N’importe quel régime engendre sa caste de profiteurs, que ce soit une Royauté ou une République. Nos démocraties modernes n’échappent pas à cette fatalité.
  • Mais les profiteurs de nos jours n’ont pas de titres de noblesse, ils n’achètent pas de charges à un souverain.
  • Ils sont plus difficiles à repérer car ils se camouflent derrière de grandes idées et de bons sentiments. Ils compliquent à dessein le système, ils le détournent habilement à leur profit.
  • Ils sont intelligents, ils font partie de l’élite. Ils opèrent en plein jour. C’est pour cela que nous parlons de “Parasitocratie”, une combinaison de parasitisme et d’aristocratie. Les membres éminents de cette caste peuplent les administrations, les universités, les gouvernements, les organisations internationales, les instances de réglementation, les multinationales, …

Quand le capital n’était que de l’argent, il n’en était pas moins aussi tangible : de l’or ou de l’argent-métal. Puis, il s’est produit quelque chose. Ce quelque chose, nous l’avons appelé le créditisme ou le dollar falsifié.  Nous appelons ce système le “créditisme”, par opposition au “capitalisme”. Le créditisme est arrivé à ce mirage surprenant : les taux négatifs. C’est bien la preuve qu’il n’a rien à voir avec le capitalisme. Jusqu’à présent, la “Parasitocratie” s’est enrichie avec le créditisme.

  • Pauvre lecteur, je compatis : voilà une phrase compliquée avec deux horribles néologismes. Peut-être préféreriez-vous d’autres mots : par exemple, zombies, kleptocratie, élite, ploutocratie, rentiers. Plus difficile de trouver d’autres mots pour créditisme : “système bancaire à réserves fractionnaires”, avouez que c’est un peu barbare…
  • N’hésitez surtout pas, cher lecteur patient, à nous suggérer des appellations ou à nous donner vos préférences. Le pouvoir de nommer les idées leur donne corps. Quant au remède contre la “Parasitocratie” que nous vous avons promis ? Le sens critique. C’est un remède très naturel, comme vous le voyez, pas coûteux et pas dangereux. Aucune surdose n’est mortelle. Ce serait plutôt une carence qui serait dangereuse.
  • Un petit exercice ? Le 30 juin dernier, l’Union européenne allait interdire l’utilisation du glyphosate (round-up) qui est l’herbicide sélectif le plus vendu au monde depuis des décennies. L’Union européenne était aussi la seule instance ayant décidé de promulguer son interdiction. Comment se fait-il que le round-up dangereux avant le Brexit le 24 juin 2016 ne le soit plus le 30 juin 2016 et que l’Union européenne renonce à sa décision ? Qui tranche vraiment ? Un autre exercice puisque c’est le week-end. Pourquoi tente-t-on de démonétiser le cash, les espèces ? Qui décide vraiment dans ce domaine ? Pourquoi, d’ailleurs, faut-il que la monnaie soit une affaire d’Etat, qu’elle ait un “cours forcé” ou un “cours légal” ? Sur ce dernier point, nous vous conseillons la lecture du dernier livre de Jim Rickards “Nouveau plaidoyer pour l’or”.
  • Jim fréquente la “Parasitocratie” et il pense que cette élite va bientôt se servir de l’or…

Saviez-vous que les parlementaires font partie des 1% des plus riches des Français ( avec la moyenne des cumuls de mandats)!

Quelle est leur valeur ajoutée au PIB (le seul rapport qu’ils aient avec, c’est le coût de leur financement sur le produit intérieur brut qui se traduit par un % comme pour la santé, l’éducation, la défense,….)?

Ils ne fabriquent rien excepté des chômeurs, des miséreux,

Et on les paie, pour ne rien faire et ne pondre ou voter des lois que pour nous emmerder…. Et on en redemande…. Plus parasite que ceux-là, on ne peut! Ce n’est pas pour rien que dans les milieux autorisés (comme dans les interdits) on les appelle « Julot-casse-croute » vivant sur le dos de leurs putes (en l’occurrence, nous) qui les nourrissent plus qu’il ne faudrait!

En plus on choisit (mais est-ce vraiment un choix que les non-choix périodiques) les têtes de turc des partis qui savent mieux que nous, ce qui est bien pour nous (il est vrai que l’on est tellement con et chaque élection confirme cette assertion….). Ne vous y trompez pas, les partis aussi viennent nous bouffer dans la main (ou plutôt dans nos poches. Et comme leurs représentants, – qui ne sont plus représentants du peuple, depuis fort longtemps – ils ne savent nous dire merci qu’en nous piquant, par gouvernement interposé, toujours plus. Dame c’est que le coût de la vie augmente pour eux…. et comme c’est nous qui payons!)

Tout est bien dans le meilleur des mondes de la « parasitocratie ». Point besoin d’or, le menu peuple y pourvoi (c’est voulu) mais pas en cessation!

 

http://la-chronique-agora.com/remede-souverain-contre-parasitocratie/

***

 

Et pendant ce temps……

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses » (et surtout en politique, mais aussi ailleurs)

et « nuit debout » que devient-il ou elle ……?

 

Pour votre « marché matinal aux nouvelles fraîches », les articles en « Une » des principaux médias retenus

« (*) » : veut dire que c’est une coquille voulue et/ou une liberté de langage ……ou une tentative de jeu de mots?
Ajoutez un peu de pâte-a-physique et une poignée de sel…j’aime. Faire revenir dans une noix de beurre rance et vous aurez votre recette du jour. A déguster chaude, la patate! Un peu d’irraison ne peut faire de mal.
dès 2017, un dictionnaire bilingue sortira pour mieux comprendre l’esprit « kegien (*) » ‘ ! Exercez-vous –:

GrosMots kegiens Février2016

****

Terrorisme : il était impossible de ne pas voir ce qui allait arriver

 

La France se dirige tout droit vers le destin que l’immigration massive lui préparait : chaotique, conflictuel, incertain.

Hier soir, j’ai consulté des articles que j’avais rédigés pour Boulevard Voltaire il y a tout juste deux ans. Depuis lors, les événements se sont accélérés à une vitesse prodigieuse. La France se dirige tout droit vers le destin que l’immigration massive lui préparait : chaotique, conflictuel, incertain. La mèche a été allumée. Tout cela était pourtant prévisible. Plusieurs signes l’annonçaient, sans même se pencher sur la simple logique élémentaire et les précédents historiques.

Le 13 juillet 2014, une manifestation de soutien au peuple palestinien dégénérait dans les rues de Paris. Des groupes d’islamistes, renforcés par des voyous et quelques membres de l’extrême gauche, s’étaient attaqués à la synagogue de la rue de la Roquette dans le XXe arrondissement de la capitale. J’avais relevé un autre élément dans ces colonnes, alors passé plutôt inaperçu. Quelques manifestants étaient munis de drapeaux de l’État islamique et du Front al-Nosra. En avez-vous entendu parler à l’époque ? Comment le gouvernement ne pouvait-il pas être au courant de la croissante popularité des idéologies takfiristes dans les zones de non-France ?

Un mois plus tard, un sondage conduit par ICM Research pour l’agence de presse russe Rossia Segodnia nous apprenait que 15 % des Français déclaraient soutenir l’État islamique en Irak et au Levant (comme nous le nommions à cette période). L’organisation terroriste était encore un drame lointain pour les Français les moins informés, ou les moins concernés, mais elle s’était déjà distinguée par plusieurs actes abominables :

la vente de femmes chrétiennes comme esclaves sur les souks de Mossoul,

la tentative de génocide des minorités religieuses (chrétiens et yazidis en tête),

l’application à la lettre de la charia… Certes, ce sondage n’était peut-être pas d’une exactitude irréprochable. 

À peine deux ans en arrière, des hommes exhibaient impunément les symboles aux noms desquels des centaines de Français ont été depuis assassinés, soutenus par nombre de leurs coreligionnaires. Tout était donc su. Nous alertions, ils refusaient de voir. Les mosquées financées par l’étranger existaient déjà. Salafistes et takfiristes, idem. Etc.


Sans remonter jusqu’aux origines de ces maux, que nous connaissons tous, l’État aurait dû intervenir dès 2014 pour mettre au pas cette lie. À la place, les pouvoirs publics ont tout fait pour garder les apprentis djihadistes en France, fermant les frontières dans le mauvais sens. Ils ont aussi été escroqués par des pseudo-experts en « déradicalisation », quasiment coupables d’exercice illégal de la médecine psychiatrique, à l’instar de Dounia Bouzar qui s’est considérablement enrichie. Que s’est-il passé ? Pourquoi François Hollande et Manuel Valls ont-ils refusé de voir ce qui crevait les yeux ? Un mystère que nous payons des vies de nos compatriotes

L’occident et l’orient les deux faces inégales du terrorisme à peine voilé. Ce que cache l’autre est le non caché de l’un et visse versa. Le fameux vivre ensemble si cher à « touche pas à mon pote », est devenu vivre selon ma mode à moi. Le problème réel est qu’une minorité « accueillie’ veut imposer à la majorité « accueillante » ses modes. Décidément l’esprit d’hospitalité n’est plus ce qu’il était. La prochaine fois avant d’inviter chez vous, faites le à l’extérieur de chez vous, car alors cela devient leur chez eux…. Fi de l’intégration! C’est eux maintenant qui veulent nous désintégrer pour nous intégrer. C’est l’hébergeur hébergé.

Ensemble, l’occident et l’orient sont du même tissu, mais l’un a le plus grand morceau d’étoffe et d’après vous, c’est qui qui a la plus grande? A deux, cela fait la burqa absolue et intégrale, histoire pour l’occident de marcher en aveugle, en suivant, comme il y a 2000 ans, l’étoile montante!

 

http://www.bvoltaire.fr/gabrielrobin/terrorisme-etait-impossible-de-ne-voir-allait-arriver,274554

 

****

 

Nicolas Sarkozy « coupé » sur la photo de l’Élysée : la réaction des Républicains

Nicolas Sarkozy "coupé" sur la photo de l’Élysée : la réaction des Républicains

Le 27 juillet, l’Élysée postait une photo de l’hommage au prêtre égorgé qui « masquait » Nicolas Sarkozy. Les membres du parti de l’ex-président ont vivement critiqué la communication du gouvernement.

Mercredi, le palais de l’Élysée diffusait une photo des politiciens présents lors de l’hommage à Jacques Hamel, le prêtre égorgé, qui s’est tenu la veille à la basilique de Notre-Dame de Paris. Les internautes ont comparé l’image avec une autre dont le cadre était plus large. À l’endroit où devait se trouver Nicolas Sarkozy… On ne voyait qu’un bras.

L’ancien chef de l’État, interrogé ce vendredi par Le Figaro lors d’un déplacement dans l’Oise, s’est fendu d’un laconique : « Je suis habitué aux comportements de monsieur Hollande ». Ses camarades des Républicains, eux, se sont montrés bien plus véhéments à l’égard de l’Élysée.

Attiser la polémique

Le Lab d’Europe 1 a repéré plusieurs élus remontés par cette « mesquinerie ». Il évoque par exemple Pierre Charon, sénateur de Paris, outré par « la censure élyséenne ». L’article mentionne également Roger Karoutchi, ancien ministre et sarkozyste. Pour ce dernier, la prétendue coupure de la photo est « pathétique ».

Sébastien Huygues, interrogé par Le Scan du Figaro, compare la communication du gouvernement à celle du « bloc soviétique à la grande époque ». Pour sa part, l’Élysée affirme avoir simplement placé le président « au centre du cadre ». Sans se préoccuper, de toute évidence, des éventuels rivaux présents sur les côtés…

Son destin, qu’il le veuille ou non, c’est d’être coupé (c’est inscrit dans ses gênes et bon sang ne saurait mentir. Chez lui, le flash est trop petit pour intégrer des moins grands que lui). Y compris des réalités du pays. Fallait-il le couper aussi sur une photo, lui qui cherche, en tous temps à être au centre de la photo et si possible devant tout le monde.

Souvenez vous de la manif « charlie », il fut caricaturé comme parti du 3 éme rang, se retrouvant au premier (certainement avec moultes promesses, « Moi, président, en 2017, je…. ») près de François. Si on l’avait laisse faire, il n’y aurait plus eu que lui, devant tous les 4 millions de participants, sur la photo centrée.

De l’art et la manière d’être nombriliste au service de la France (ne l’est-il pas à lui tout seul?). Comme dit l’abbé pierre des emmaüs, « premier servi ».

N’empêche qu’il a quand même réussi à faire son bras donneur (d’ordres) sur la photo recentrée. A défaut de son pied de nez c’est son bras d’honneur! Il faut bien tout faire pour que les Français (ces ingrats) ne vous oublient!

 

 

http://www.planet.fr/politique-nicolas-sarkozy-coupe-sur-la-photo-de-lelysee-la-reaction-des-republicains.1138141.29334.html

 

****

  

Diesel : peut-on cacher une catastrophe ?

Diesel : peut-on cacher une catastrophe ?
La ministre de l’Ecologie Ségolène Royal lors d’une conférence de presse le 6 juin 2016 sur les inondations. ((DOMINIQUE FAGET / AFP))

Cette commission a donc ensuite bien travaillé. Et elle est arrivée à des conclusions qui ont terrifié. Non, Volkswagen n’était pas le plus mauvais élève de la classe. Les véhicules diesel de Renault et Nissan polluent bien plus, à la suite de très mauvais choix techniques faits par leurs ingénieurs, et parce que cela permettait d’économiser 150 euros par voiture. Opel ou Fiat ne font pas mieux. Peugeot et Citroën ou BMW par contre s’en sont mieux sortis.

Et les conclusions finales font apparaitre qu’il y a peut-être des logiciels truqueurs ailleurs que chez VW…et donc que certaines voitures pourraient perdre leur homologation, donc être interdites de rouler  et d’être vendues ! Pour ceux qui les ont achetées, c’est une catastrophe. Catastrophe qui aurait pu être évitée si les états européens avaient été moins laxistes sur leurs contrôles ces dernières années.

Scandale des émissions : perquisition chez PSA

Le drôle de choix de la présidente de la COP21

Pourquoi cela est-il publié le 29 juillet ? Allemands et Anglais ont donné leurs rapports dès la fin du printemps. La Commission aurait dû finir ses travaux en juin. C’était ce qui était prévu. Pendant que j’enquêtais sur le sujet en mai et juin, des rumeurs commençaient à circuler. Certains disaient que le rapport ne serait publié qu’au cœur de l’été, pour ne pas desservir les intérêts de Renault, dont l’Etat est le principal actionnaire.

Ce qui était déjà clair à l’époque, c’est que la ministre ne voulait pas s’associer directement à la publication du rapport. Contrairement à l’Allemagne où c’était le ministre des Transports qui avait donné la conférence de presse, les conseillers de Ségolène Royal  faisaient savoir qu’elle serait trop occupée pour y assister, même si on ne savait pas encore qu’elle serait la date choisie…Elle était donc occupée par principe!

Et puis le pire s’est produit : les conclusions sont donc rendues publiques par surprise un vendredi après-midi, juste avant le plus grand départ en vacances de l’année. C’est un drôle de choix pour la présidente de la Cop 21, qui parcourt le monde (quelle est alors sa trace carbone?) pour tenter de faire respecter les conclusions de la grande conférence de novembre dernier. Va-t-on parler moins de ce rapport pour autant ? On va voir...

Souvenez vous, Juillet-Aout, c’est l’époque bénie des trucs les plus emmerdants du pouvoir (pleins pouvoirs en 40, décret de la discrimination de certains « pupilles de la Nation » en 2000, état d’urgence prolongé et aggravé, et maintenant la charge de la brigade diesel du constructeur national).

En ces jours de chassé-croisé d’estive qui se soucie que sa voiture pollue plus que d’autres…. Il fallait passer le rapport, c’est fait. Qu’importe s’il passe aux oubliettes de l’été. Qu’en restera -t-il à la rentrée en Septembre! Une trace d’ozone diésélée. passez muscade à la noix

 

http://tempsreel.nouvelobs.com/economie/20160729.OBS5532/diesel-peut-on-cacher-une-catastrophe.html

 

****

 

Les égorgeurs et les fines bouches  –  Les dénégateurs de la barbarie sont toujours de sortie

 

Les forces de l’ordre montent la garde devant l’église de Saint-Etienne-du-Rouvray (Photo : SIPA.AP21927520_000001)

La barbarie varie ses effets et frappe aujourd’hui le cœur battant de notre civilisation, celui qui réunit un prêtre hors d’âge, trois bonnes sœurs et deux paroissiens, pour célébrer un matin d’été comme un autre le culte du Dieu vivant. Deux fiers combattants de l’Etat islamique se sont enregistrés pendant qu’ils égorgeaient un vieillard en train de célébrer la messe, et un autre en train d’y assister. Il y a des gens quelque part dans le monde pour se réjouir de ça. Des gens éduqués en France, qui parlent notre langue, partagent des bribes de culture avec nous. Des gens qui fêtent ce genre de chose. Des gens qui se pensent furieusement du bon côté, des gens qui ricanent à l’unisson du sadisme de leurs frères d’arme. Des gens qui ne demandent qu’à recommencer, qui recommenceront demain, aujourd’hui s’ils le peuvent.

Mais il paraît que ces gens-là ne méritent pas notre haine. Qu’il faudrait vaquer. Continuer d’un air dégagé à tapoter sur nos portables, siffloter dans la rue et lutter contre les violences policières. Célébrer l’Euro de football, le Tour de France et la diversité culturelle. Bref, que le mieux ce serait de faire comme si de rien n’était. Business as usual, circulez braves gens, il n’y a rien à voir, rien à dire, rien à haïr !

Faut-il mettre un bracelet électronique au diable ? Proposer un programme de « déradicalisation » à un barbare ? « Enfermer tous les suspects »?

  • Face au diable, rendez-nous les prêtres exorcistes.
  • Face aux barbares, rendez-nous Churchill et De Gaulle.
  • Face aux suspects, préservons l’état de droit mais donnons–nous aussi les moyens d’une pleine et radicale lucidité.
  • Apprenons à connaître vraiment notre ennemi et combattons-le jusqu’à ce qu’il soit hors d’état de nuire à la France et aux Français, pour l’amour qu’on lui doit malgré tout, on verra plus tard.
  • En attendant, les tristes apôtres de la tête froide, ceux qui ont toujours eu tout faux, ne nous priveront pas de nos émotions. Et s’il est bien sûr bien difficile de ne pas se laisser aller à haïr les barbares, il est presque aussi difficile de ne pas céder à la colère contre tous les dénégateurs de la barbarie. Et on se demande d’ailleurs pourquoi, sinon par respect des enseignements d’une Eglise qu’ils méprisent tant, il faudrait n’y pas céder.

Il est difficile vraiment de ne pas se laisser submerger par la colère à l’encontre de ceux qui refusaient, qui refusent, de voir ce qui nous tombe dessus, qui incitent à haïr ceux qui nous protègent et à excuser ceux qui nous persécutent. Qui relativisent la barbarie islamiste comme d’autres en leur temps ont tout fait pour s’accommoder de la barbarie nazie plutôt que de risquer une nouvelle guerre, et qui ont eu, on le sait, et la guerre et le déshonneur.

Déjà en 40, la France courageuse se complaisait aux diktats avec ses 40 millions de collabo. Tout plutôt que la guerre avec plus fort que soi…. Seule une poignée de terroristes (fallait-il être con, à ce point pour risquer sa mort pour que les grands résistants – souvent de Londres et non dans l’ombre – d’après, se parent de toutes les gloires durables à commencer par le titre posthume de grand résistant, ce qui fait dire que ceux qui ont crevé, les armes à la main étaient des petits, des sans grade, des obscurs,…. et des avantages y accordés in situ) tuèrent des ennemis (en temps de paix d’occupation). Mais en, ce temps là, et en vérité, je vous le dis, l’ennemi était identifiable, reconnaissable, uniformisé et donc ciblabe. Ce qui n’empêcha pas l’essentiel de la populace de composer avec….

Nous faisons de même, 70 ans après! Seule différence c’est que nous sommes 50% de plus….. ! La différence c’est que l’ennemi n’est nullement identifié

  • djihadiste-malfrat de seconde zone
  • état, gouvernement, politicards

Nul ne sait. On dit seulement sus aux sarrasins, mais sans dire qui ils sont (les ministres sont eux aussi sarrasins, avec leur marocain!)

  • Les terroristes égorgent au couteau
  • les politicards égorgent avec des lois

Le résultat est le même, excepté que les seconds égorgent en toute tranquillité. Leur nombre de morts est plus élevé que celui des égorgeurs hallal qui le font selon les règles de leur art, au couteau ou au camion, ou à la bombe. les seconds le font à la loi près)

 

http://www.causeur.fr/saint-etienne-du-rouvray-kermiche-duflot-melenchon-39410.html

****

 

Terrorisme : le gouvernement va-t-il vous interdire de remettre en cause l’État ?

Terrorisme : le gouvernement va-t-il vous interdire de remettre en cause l’État ?

La gauche en dit long sur ce que l’État représente à ses yeux lorsqu’elle demande de ne pas le critiquer ou, pire, lorsqu’elle accuse ses détracteurs d’être des ennemis de la démocratie.

Ces derniers jours, la gauche multiplie les appels au silence dans les rangs. Le plus caractéristique d’entre eux fut celui de Jean-Marie Le Guen, qui considérait que les critiques incessantes sur le fonctionnement des services de l’État étaient une mise en danger de la démocratie. On aurait bien tort de limiter cette stigmatisation de la prise de parole à un simple accès d’autoritarisme. Elle révèle un malaise plus profond, l’expression d’un besoin de tabou caractéristique des univers en crise.

  • Il faut protéger le papa État
  • Le besoin d’un ordre autoritaire ?
  • La gauche et la dictature

Plus que jamais, la gauche flirte avec des discours liberticides, où la bien-pensance tient lieu de censure. L’année des présidentielles ne devrait pas calmer le jeu. On voit bien le discours qui se prépare : Hollande ou le chaos.

Il va être inscrit dans la constitution, l’infaillibilité présidentielle, en même temps que l’état d’urgence quinquennal! Pour 2017.

Le président devenant parole d’évangile (même si ses actes ne sont pas en conformité avec ses paroles. Cela c’est pour le commun). Et dès lors plus besoin de parlement qui ne fait qu’ergoter pour des queues de cerises……  (360 millions d’économie brute) plus besoin d’élections (économies supplémentaires ce qui permettrait d’exonérer les riches de sur-impositions)

Adolf, le miséricordieux, bénéficiait de cette infaillibilité, c’est dire!

Ah! que le monde serait meilleur si l’infaillibilité était accordée aux peuples et non à leurs dirigeants!

 

http://reseauinternational.net/terrorisme-le-gouvernement-va-t-il-vous-interdire-de-remettre-en-cause-letat/

 

*****

 

 

 

*****

Attention! 
Dire une vérité concernant nos amis intimes juifs, et surtout à leur encontre, même quand cela les dérange, c’est de l’antisémitisme ainsi qu’accepter de la lire….. Pour être bien avec eux, il faut leur louer Israël (c’est bien connu, Israël ne s’achète pas, mais par contre on peut s’emprunter, pour le louer, à taux d’usures et de vétusté)

 FIN de la une DU JOUR

Fin de l’article de « La Une de keg » du jour. Merci de l’avoir lu et de vos commentaires. Les différents tableaux joints et à découvrir, vous ont-il éclairé, surtout en ce qui concerne les élections en prévision de décembre 2015 et au delà?

Ce qui suit ne concerne que quelques infos en attente de réutilisation (en vrai dépotoir, bric à brac, de brique et de broc), où vous pouvez puiser, à vos risques et périls garantis.

…..

L’état en son urgence……..

Etat d’urgence ordinaire et normale : 

Prochaine échéance au 26 Juillet 2016 (et de 4 dont 3 mi temps supplémentaires). Tous les rassemblements interdits (cultes, meetings politiques, match de sport, réunions syndicales, manifs, réunion de plus de 3 personnes, marchés de plein air, marchés publics, attentes aux guichets – Sécu, gares, aéroports, files d’alimentation – achats en grandes surface, queues aux cinés, concerts, …., défilés du 14 juillet, commémorations, « nuit debout »). Rendez-vous donc à la prochaine prolongation…. au 26/07/2016! Il y aura une trêve estivale – pour reprendre lors de la rentrée scolaire. Les terroristes respectent le calendrier scolaire (et solaire)! Dernière nouvelle : la Belgique n’est toujours pas en état d’urgence…. Surprenant!

Grenoble : une fresque de street art jugée anti-flic provoque un tollé

L’oeuvre « L’Etat matraquant la liberté » créée par l’artiste Goin, dans le cadre du festival de street art subventionné par la ville de Grenoble. (Capture d’écran/ France 3 Alpes)

Il paraît que l’état majore son urgence de deux mois. …… voir :  « Etat d’urgence ordinaire et normale » (plus bas)

un pays qui se « dictatorise (*) » (au nom d’un pseudo « terrorisme » – non et/ou très mal défini) et surtout qui laisse faire, avec la complicité de ses politicards et l’immobilisme de sa population ne peut revendiquer être le pays flambeau des Lumières et se ravale au rang de ses « ennemis » ou supposés. (tant que dure l’état d’urgence. ….. qui ne se presse pas pour partir si on en croit les rumeurs)

Gandhi

 Oser dire « NON », en votant blanc, tant que l’on na que des non-choix, c’est déjà être debout. Il n’est que temps avant 2017!

Et s’il ne manquait que 509 députés! (un tout petit peu plus de 88%  de dédain du problème. Ils sont libres, eux!)

Il en va de la liberté du Peuple, quand même, qu’ils représenteraient!

Il est vrai que c’est tellement banal que l’état d’urgence…..

  • Ils étaient 80 pour s’opposer en 1940…. ! sans être ripoux
  • Combien seront-ils pour la prolongation au delà du 26/07/2016? (26 ont refusé et 489 ont voté la prolongation améliorée, soit 6 mois – )  160719 – nuit de létat en urgence prolongée
  • Combien seront-ils pour celle au delà du 26/01/2017?

 

Afficher l'image d'origine

Un jour, ils nous demanderont (à droite, comme à gauche), par référendum, si nous voulons mettre fin à cet état d’urgence, que nous n’avons jamais voulu et encore moins demandé!
(l’urgence de l’état n’est pas l’état d’urgence, mais…. sa reconduite aux frontières du pouvoir et surtout dehors dudit pouvoir)

 

Article 21 Préambule de la constitution :

« Quand le gouvernement viole les libertés et les droits garantis par la constitution, la résistance sous toutes ses formes est le plus sacré des droits et le plus impérieux des devoirs. »

(En l’an I, on parlait d’insurrection et non de résistance et d’armer cette révolution). Où en sommes nous.?

en contradiction avec : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000695350

….. et son corollaire de « Nuit Debout » et son 49-3 pour passer 2017, en force…..

——–

En France (en fin de règne, de Mars 2016 à ….. ) , on progresse! On rétablit la ferme générale en ce qui concerne la détection-radariste…. On vend la charge au privé…… Le privé va donc acheter la charge d’alimenter le budget amende de conduite et à lui de se démerder pour rentrer dans ses frais de charge et sans oublier sa marge, non d’erreur (dont il n’a que faire) mais de bénéfice. Car le privé n’est pas l’état il n’a pas le souci de déficit, son seul étant celui du profit +. Effectivement le changement c’est maintenant et ici…..

——–

Osez signer le démantèlement de la diminocratie (cf : Unedekeg du 18/01/16) : https://www.change.org/p/les-parlementaires-dire-non-au-verrouillage-de-la-d%C3%A9mocratie, au profit du rétablissement de la Démocratie

****

A lire impérativement, pour mieux comprendre ce qui nous arrive : « Al Qaïda en France » de Samuel Laurent et ce que l’on va devoir supporter. Vous y apprendrez que les djihadistes se fondent dans la foule (ils fument, boivent, se droguent – en contradiction volontaire et « autorisée »  par leurs chefs -, présentent bien….. ont parfois des situations au top)…. jusqu’au jour où on les réveille et alors quel Bataclan!

Preuve que les lois d’exception ne concernent nullement les terroristes, excepté quand ce sont des citoyens (mono ou bi) nationaux qui expriment leur mécontentement. Les terroristes les vrais frapperont où ils voudront et quand ils voudront. Que voulez vous, réellement, opposer à leur déterminisme? Leur nationalité française? Il faut être naïf pour croire aux lois liberticides, soit disant pour contrer le terrorisme…..

Et pour inciter à rester…. coi : http://www.directmatin.fr/monde/2016-01-14/daesh-brule-vivants-ses-membres-qui-ont-fui-ramadi-720362 jusqu’au bout (ou quoi)

*****


  • Vote blanc, expression du refus de non-choix
  • La non- imposition imposée en imposture
  • La Dhimmitude à refaire naître
  • A-faire « Charlie-Hebdo
  • Boites à Malices
  • autorisation de représailles à balles tueuses- « Ultima Ratio »
  • « Pupilles de la Nation non juifs » – discriminés
  • le référendum -migratoire, anti-Schengen
  • en Régionales de 2015 –R15-analyse
  • la non valeur des signatures politiques  – signature-bidon
  • de tout et de rien dans notre atmosphère, je vous assure cousin il l’a dit :  Vrac160101
  • Pan AM et après : Fin du bordel à Panama : Fin du Panama

Prêt à ressortir à la moindre alerte et avis de tempêtes…… et surtout en période exceptionnelle des urgences

Advertisements

Etre abonné pour mettre un commentaire, constructif..... Merci

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :