-

keg – 144 Mars = 22/07/2016 – Nice, ville de vidéo-surveillance et ville mortuaire des égo. Quel porc de plaisance…… !

Publié le


Le choix du jour : «mort identitaire de Nice» ou «Ego identiques sur la marée-chaussée de Nice»

——

« Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) de la « dé-professionnalisation du mandat électif » (ou « quand le tirage au sort remplacera la ripoublique…. » ). Dans la mesure de l’esprit initial de « Nuit debout »…. du « ni partis, ni syndicats »  :    http://wp.me/p4Im0Q-141

 

—–

Dans quel état j’erre, en urgence : 14/11/2015 – 26/02/2016 – 26/05/2016 – 26/07/2016  – 26/01/2017 – … 05/07/201 = la sortie de l’état normal (une mesure qui dure devient la norme) pour devenir autre et sans en dire le nom.

……

Français quand vous saurez……que :

Quelque soit votre état civil, à Nice, vous êtes enfin égo devant la mort assassine….. sous vidéo-surveillance!

….. et avec un peu de recul….

Le voile pudique de l’impuissance et de l’incapacité des pouvoirs, linceul tricolore des victimes de Nice, toutes unies et réunies. On ne peut même pas dire qu’elles sont dans de beaux draps ripoublicains!

 

…..

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

Terrorisme : Vous pensiez que seuls les juifs étaient visés ? Pensez mieux !

Il serait temps de se rappeler le fameux poème du Pasteur allemand Martin Niemöller, emprisonné sept ans durant en camp de concentration par les Nazis.

Quand ils sont venus chercher les communistes,
Je n’ai rien dit,
Je n’étais pas communiste.

Quand ils sont venus chercher les syndicalistes,
Je n’ai rien dit,
Je n’étais pas syndicaliste.

Quand ils sont venus chercher les juifs,
Je n’ai pas protesté,
Je n’étais pas juif.

Quand ils sont venus chercher les catholiques,
Je n’ai pas protesté,
Je n’étais pas catholique.

Puis ils sont venus me chercher,
Et il ne restait personne pour protester.

Quand des terroristes islamistes ciblent les blogueurs dissidents musulmans, les femmes Yazidi lointaines ou des filles israéliennes – et qu’ils les réduisent en esclavage, les fouettent, les violent ou les assassinent – tout cela devrait nous préoccuper. Les islamistes ne font qu’aiguiser leurs couteaux sur ces anonymes lointains avant de venir nous trouver.

Si nous ne parlons pas aujourd’hui, nous serons punis pour notre indolence demain.

Sommes nous lâches….. ? Ou alors nous nous complaisons à être contraints?

Apparemment, nous sommes incapables de prendre notre propre destinée. Il est vrai que cela demande du sérieux, de la résistance et une volonté inflexibles. C’est tellement plus simples de s’en remettre à nos représentants (que l’on paie grassement, ils font partie des 1% des plus riches en France, grâce au jeu subtil de cumul de ‘responsabilités »…… qui permet de s’élever dans l’échelle de secours des « sauve qui peut….. ». Il seront d’ailleurs les premiers à se barrer lorsque l’heure des épurations sera venue)

 

 

http://free.niooz.fr/s/free/terrorisme-vous-pensiez-que-seuls-les-juifs-etaient-vises-pensez-mieux-8270523.shtml

***

 

Et pendant ce temps……

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses » (et surtout en politique, mais aussi ailleurs)

et « nuit debout » que devient-il ou elle ……?

 

Pour votre « marché matinal aux nouvelles fraîches », les articles en « Une » des principaux médias retenus

« (*) » : veut dire que c’est une coquille voulue et/ou une liberté de langage ……ou une tentative de jeu de mots?
Ajoutez un peu de pâte-a-physique et une poignée de sel…j’aime. Faire revenir dans une noix de beurre rance et vous aurez votre recette du jour. A déguster chaude, la patate! Un peu d’irraison ne peut faire de mal.
dès 2017, un dictionnaire bilingue sortira pour mieux comprendre l’esprit « kegien (*) » ‘ ! Exercez-vous –:

GrosMots kegiens Février2016

****

Hanane, fille d’une victime de Nice : « Un passant m’a dit ‘On ne veut plus de vous ici' »

Passé le choc, les familles de victimes attendent des réponses. Rencontre avec Hanane, fille de Fatima Charrihi, première victime identifiée du massacre, devenue un symbole.

Au petit matin, le 15 juillet, Hanane a pris le premier avion en partance pour Nice. Parisienne d’adoption, elle est la fille de Fatima Charrihi, première victime identifiée du massacre de la Promenade des Anglais, qui a causé la mort de 83 autres personnes.

« Ma mère musulmane a été tuée à Nice. Un passant m’a dit que c’était tant mieux »Le visage de cette mère de famille de sept enfants, renversée par le camion du terroriste Mohamed Lahouaiej Bouhlel, est devenu un symbole. « Depuis la tragédie, elle est un peu devenue notre mère à tous », écrit à son égard « Nice-Matin » dans son édition du 20 juillet. Un dernier hommage lui sera d’ailleurs rendu ce jeudi à la mosquée En-Nour

Sur les hauteurs de Nice, dans la maison familiale, Hanane Charrihi panse ses plaies et tente de faire son deuil. Et ce, malgré les crispations qui se sont réveillées depuis contre la communauté musulmane. A deux reprises, la jeune fille de 27 ans, qui porte le voile, s’est faite agressée verbalement. C’était au lendemain de l’attentat, alors qu’elle déposait des fleurs sur la Promenade des Anglais, la « Prom' ». 

Mais une semaine après le drame, pour elle comme pour tous ceux qui ont perdu des proches, « c’est surtout un sentiment de colère qui commence à prendre le dessus. Et d’incompréhension ». Ces victimes collatérales attendent des réponses et veulent comprendre comment une telle tragédie a pu se produire. Hanane demande aux responsables de ne pas fuir leurs responsabilités : « On veut que quelqu’un porte le chapeau ». 

Mais personne ne lui dit que le pouvoir ne peut rien à une radicalisation spontanée (on sait depuis 1830 et grâce à Pasteur,  que la génération spontanée n’existait pas….!). C’est tellement plus commode de dire cela quand on sait que cela était dans la matrice depuis Charlie Hebdo.

Combien d’attaques programmées depuis longtemps vont-elles se réaliser, maintenant, lorsque daesch et/ou Al-qaïda, réveilleront leurs beaux hautbois dormant.

La préparation est radicale et seule la réalisation sera radicalement mise en pratique de façon spontanée…..

Il serait peut-être judicieux que les musulmans, victimes de leurs coreligionnaires, dénoncent ces pratiques, en refusant d’obéir à leurs lois assassines (vestimentaires, comportementales, philosophiques…..). On ne peut décemment dénoncer sous les oripeaux des assassins!

Courage Hanane!

 

http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/20160721.OBS5033/video-hanane-fille-d-une-victime-de-nice-un-passant-m-a-dit-on-ne-veut-plus-de-vous-ici.html

 

****

 

Une nouvelle loi pour lutter contre le terrorisme… et mieux nous surveiller

 

Dans deux mois, on pourra fêter (enfin) la fin de l’état d’urgence. Ou plutôt, on aurait pu car il n’y aura pas de retour à la « normale ». Ce mercredi 25 mai, une réforme du droit pénal a été votée pour mettre en place l’après-état d’urgence. Elle prétend renforcer « la lutte contre le terrorisme et le crime organisé » mais permet surtout de faire passer dans le droit commun des dispositions de l’état d’urgence.

Cette loi est le volet juridique de la loi sur le renseignement, adoptée l’été dernier. Au départ prévue pour réformer le système pénal, elle a servi, suite aux attentats de novembre, à faire voter des dispositions sur la lutte contre le terrorisme. Un ancien membre de l’Observatoire international des prisons résume le texte de cette manière : « Au-delà des garanties juridiques qui sont mises à mal, au fond, ce à quoi il faut s’intéresser, c’est l’atteinte à la vie privée. On nous habitue de plus en plus à de nombreuses intrusions dans notre vie privée, parfois en le faisant nous-mêmes via les réseaux sociaux. On fait nôtre l’idée selon laquelle si on n’a rien à se reprocher, on n’a rien à cacher. »

Revenons d’abord sur les changements du système pénal en matière de terrorisme et de crime organisé. Pour faire simple, deux étapes constituent ce système. Cela commence par les enquêtes préliminaires à l’initiative des procureurs de la République. La personne soupçonnée n’étant pas au courant de l’enquête à son encontre, elle n’a pas accès aux documents recueillis par la police. Cette dernière ne peut utiliser de moyens de renseignement poussés à cette étape de l’enquête. Si quelque chose est retenue contre la personne, le procureur demande l’ouverture d’une information judiciaire auprès du juge d’instruction, qui accepte ou non. Ce n’est qu’à ce moment-là que la personne concernée est au courant de ce qu’on lui reproche et a, en théorie, accès aux actes la concernant.

Sous le contrôle du juge des libertés et de la détention [1], le procureur aura le droit d’ordonner :
- des perquisitions de nuit ;
- la consultation des moyens de communications : échange de mails, conversation whatsapp documents archivés… en utilisant les identifiants de la personne à son insu ;
- l’utilisation d’IMSI catcher pour connaître le numéro de l’appelant, sa géolocalisation, le numéro du destinataire, le contenu des conversations… ;
- la prise de photos, la fixation et l’enregistrement des paroles de personnes dans des lieux publics ou privés via des dispositifs techniques ;
- la fouille des bagages et véhicules ou une inspection visuelle lors d’un simple contrôle d’identité ;
- la retenue pendant 4 heures maximum pour des vérifications administratives même si la personne a décliné son identité. A cette occasion, les policiers pourront prendre des mesures de surveillance, par exemple la pose d’une balise sur un véhicule, ou prendre des décisions administratives comme une interdiction de quitter la France ;
- l’assignation à résidence de personnes de retour d’un « théâtre d’actes terroristes », l’obligation pour elles de communiquer leurs identifiants de communications électroniques, l’interdiction de rencontrer certaines personnes…

Permis de tuer et acharnement carcéral

Parmi les autres mesures importantes nous pouvons en signaler deux : l’une concernant l’impunité policière, l’autre les prisons.

Les personnes coupables de terrorisme pourront être condamnées à des peines de sûreté de 30 ans, sans possibilité d’aménagements de peine. Au sein des prisons seront créées des unités de « prise en charge de la radicalisation », des fouilles collectives et à nu seront autorisées s’il y a suspicion d’introduction d’objet dans les prisons, une manière d’ajouter une humiliation de plus en prison. Les directeurs de prisons seront mis à contribution pour aider les services de renseignements.

Qu’on ne s’y trompe pas, si aujourd’hui on nous présente la figure du terroriste comme un fanatique de Daesh, le code pénal définit l’acte terroriste comme un acte se rattachant à « une entreprise individuelle ou collective ayant pour but de troubler gravement l’ordre public par l’intimidation ou la terreur ». Le procès en appel du mercredi 25 mai pour savoir si l’on pouvait qualifier les actes de trois inculpés de Tarnac en actes terroristes, les abus pendant l’état d’urgence envers des personnes au « mauvais » physique ou à la « mauvaise » religion, sont les preuves, s’il en fallait encore, que la définition juridique peut être largement interprétée et que tout un chacun peut se sentir concerné…

Quand l’état d’urgence sera levé (ce qui n’est plus pour le 26/07/2012, mais reporté au 26/01/2017 et améliorée de 3 à 6 mois), nous serons toujours en état d’urgence, puisque les pratiques d’urgence seront alors ordinaires et quotidiennes, bien ancrées dans les us et coutumes bannières de la ripoublique

A l’avenir quand un président se dit « président ordinaire », vous saurez que ce sera l’inverse (à droite comme à gauche, c’est la même cantine) et vous saurez qu’il est temps de le renverser, par tout moyen à votre convenance…., y compris par les armes (tel que prévu dans le texte général et originel de la déclaration des droits de l’homme).

Les manifestations, les pétitions, le vote contre sont devenus des actes terroristes. Croyez vous, réellement que l’état d’urgence vise et empêche le terrorisme. Si vous l’avez cru, Nice en est le démenti officiel.

Merci à l’écraseur de Nice pour nous ouvrir les yeux (ce qui n’est nullement un applaudissement de ses actes, prémédités et non spontanés. Cazeneuve a l’air con avec sa radicalisation spontanée…..). Non que je cautionne la dramaturgie de sa mise en oeuvre loin s’en faut), mais pour ceux qui essayent de comprendre, il leur rend service par sa démonstration tragique!

Nous sommes tous des terroristes qui nous ignorons, nous nous réveillons tels, quand on conteste :

  • la loi de la MEK 49-3 du travail
  • la levée d’impôts supplémentaires
  • l’inutilité coûteuse des parlementaires (« Julot-casse-croute » de la ripoublique)
  • la légitimité du pouvoir (qui n’a l’approbation élective que de 15% des électeurs, majorité minoritaire….. Dans toute assemblée, il faut un quantum, mais lorsqu’il s »agit de l’assemblée suprême, nous sommes les dindons de la farce…..)
  • Toute mesure nuisant au bien-être du peuple….

 

https://rebellyon.info/Une-nouvelle-loi-pour-lutter-contre-le-16528

 

****

 

Attentat: de l’importance d’enfin nommer les choses –  Dira? Dira pas?

François Hollande lors de son allocution prononcée dans la nuit du 14 au 15 juillet (Capture écran : Elysee.fr)

François Hollande a longtemps eu un problème du même genre avec le mot « islamisme » — ou l’un quelconque de ses dérivés. Depuis deux ans, ou presque, que les guignols sanglants qui se réclament de l’Etat islamique mettent la France à feu et à sang, et massacrent ailleurs dans le monde par dizaines de milliers des gens qui ne leur ont rien fait, il butte sur cet « islamique », qui renvoie sans doute pour lui à « islam », donc « musulmans », donc « électorat sensible », selon le plan élaboré pour lui par Terra nova, le cercle de réflexion de la gauche de droite. Ou plutôt le « think tank », parce que chez ces gens-là, Monsieur, on n’parle pas français, on cause globish.

Contrairement …… ce n’était pas un refus de dire, c’était une incapacité — encore trois jours après le Bataclan. Quand on a répété durant des années que « l’islam est compatible avec la démocratie », on conçoit que l’on puisse faire un blocage, lorsqu’on est sommé par les faits d’associer soudain ces deux mots « terrorisme islamiste ».

Je crois qu’il a raison, cet homme. L’islam se greffe sur notre civilisation comme un cancer parce que nous avons renoncé à toute transcendance. Et dans notre France laïque, nous n’en avions qu’une sous la main, qui était la Nation — ou la Patrie, appelez-la comme vous voulez. Quoi qu’on en dise et puisse en penser, le service militaire était le dernier grand lieu d’intégration sous les couleurs du drapeau — et les antimilitaristes béats qui aujourd’hui encore ont préféré laisser l’armée entre les mains des militaires professionnels en croyant que c’était un progrès devraient y repenser sérieusement. C’est tout le sens des parades du 14-Juillet : l’armée défile parce qu’elle est au service de la Nation. Parce qu’elle est son éma-nation.

Et si demain, comme certain(e)s semblent le souhaiter, c’est un(e) président(e) musulman qui sévit en France, c’en sera fini de nous — définitivement. Quand une folie meurtrière dispose des moyens d’un Etat, il n’y a plus qu’à tirer l’échelle — et aucune Thélème ne pourra nous sauver du massacre.

La France pays des individus ou pays des citoyens? Nous sommes à la croisée de notre croisade personnelle (comme un fait exprès Djihad, même chez nous). Est-ce le citoyen (faisant partie de quelque chose) qui doit primer ou l’individu (égoïsme ethno-centrique). De cette dualité sortira l’avenir du pays, et pire encore de notre civilisation. Je me convertis au premier élément!

Seul, je me fais bouffer par plus fort que moi, ensemble je me sens épaulé et donc plus fort pour résister à celui qui veut m’imposer (et partant, imposer à mes semblables).

De tout temps, l’individu est battu par l’ensemble (malgré les imperfections de chaque membre constitutif). C’est valable chez nous, c'(est valable en cas de crise grave, c’est valable avec ou sans pouvoir,…..

Ce ne sera pas l’état qui nous sauvera, c’est la communauté des citoyens qui nous sauvera et cela passe par la révolution de chacun. L’état ne servant qu’à foutre la merde…. Il ne sait faire que cela et reconnaissons qu’il le fait bien!

 

http://www.causeur.fr/attentat-nice-islam-islamisme-hollande-bidar-39327.html

 

****

 

Golan: un drone peut en cacher un autre…

Golan: un drone peut en cacher un autre…

Le drone en provenance de Syrie ayant survolé durant plus de 63 minutes la portion occupée du plateau du Golan le 17 juillet 2016 serait, selon un site proche des milieux militaires israéliens, un UAV de fabrication iranienne dénommé « Yasser« ياسر et serait une copie améliorée (reverse engineering) d’un drone US ScanEagle ayant été piraté puis abattu par la défense spatiale iranienne au dessus de leur territoire le 17 décembre 2012.

Les missiles Patriot et Python ont fait l’objet de mesures de brouillage électronique puisque les deux missiles intercepteurs se sont auto-détruits en plein vol-on évoque une collision, alors qu’un missile AA lancé par l’un des F-16I a dévié de sa trajectoire en se dirigeant vers le sol.

Les technologies embarquées par le ScanEagle US ayant été capturé par les Iraniens en 2012 étaient classifiées et faisaient partie d’un programme avancé supervisé par la DARPA (Defence Advanced Research Projects Agency). Une partie de ces technologies a été fournie par les Iraniens aux Russes et aux Chinois.

C’est en quelque sorte le fruit d’un transfert de technologies par conflit interposé…

En somme on réussit à se faire auto-détruire deux missiles alliés pour la bonne ou mauvaise cause….. Belle réussite technologique…..

Quand les armes s’auto-détruiront entre elles, le monde sera au bord du précipice de la paix. Allé-louia……C’est la paix de la guerre ou la guerre de la Paix?

 

http://reseauinternational.net/golan-un-drone-peut-en-cacher-un-autre/

 

****

 

Attentat de Nice et souveraineté nationale

 
 

Il devient de la plus haute importance de reprendre en main notre destin.

Chaque lendemain d’attentat – et ils deviennent nombreux – renvoie immanquablement la classe politique à ses erreurs, ses mensonges et, lorsqu’elle gouverne, son incapacité à trouver des solutions efficaces pour combattre le terrorisme qui ronge notre pays. Celui perpétré à Nice ne déroge pas à la règle. Et on aura beau rechercher toutes les explications rationnelles voulues, les faits resteront, injustes, horribles et cruels.

Pris à leurs propres pièges, et face à leur incapacité à régler ce terrible problème qui fait des ravages parmi les Français, nos responsables politiques en sont réduits à des faux-fuyants, de vagues justifications, et maintenant de faux procès pour masquer une inefficacité qui fait froid dans le dos. En vérité, ceux qui occupent aujourd’hui les plus hautes responsabilités de l’État donnent une image pitoyable d’eux-mêmes et de notre pays.

Et, pourtant, des solutions existent. Mais elles nécessiteraient de sortir de cette aporie, qui voit s’opposer le devoir qu’ont les gouvernants de protéger les populations dont ils ont la responsabilité et leur obligation de respecter les directives et les injonctions qui émanent d’institutions et de juridictions supranationales représentées par Bruxelles et Strasbourg. Car c’est bien cet état de soumission, auquel les Britanniques ont osé tourner le dos, qui paralyse notre pays dans son action contre le terrorisme. Liée par un nombre considérable de conventions et de traités, la France, comme beaucoup d’autres nations en Europe, a perdu toutes ses marges de manœuvre. Chaque initiative nationale, quel qu’en soit le domaine, est aussitôt analysée, décortiquée et parfois même jugée par des fonctionnaires étrangers qui ont le pouvoir de dire ce qui est bon ou pas pour un pays, dont ils ne connaissent le plus souvent ni les mœurs, ni l’histoire, ni la culture.

Dès lors, prétendre vouloir lutter contre le terrorisme avec les seuls moyens dont on dispose encore est devenu illusoire. Les États ne sont même plus maîtres de leur droit interne puisque la primauté du droit européen s’impose aux droits nationaux. Ce principe est même absolu, ce qui signifie qu’aucune réforme interne ne peut intervenir si elle ne respecte pas les règles fixées par Bruxelles. Devant cet état de fait, aucune mesure en profondeur ne peut donc être adoptée. Seules quelques mesurettes dépourvues d’intérêt, et auxquelles nul ne croit plus, peuvent (mais pour combien de temps encore) donner le change.

Pour combattre le fléau qui nous mine, et avant qu’il ne soit vraiment trop tard, il devient de la plus haute importance de reprendre en main notre destin. Au nom de notre souveraineté nationale, et dans l’intérêt supérieur des Français, il faut, face aux périls qui menacent, prendre nos distances, au moins pour un temps, avec des institutions européennes qui font le lit du terrorisme. Tout discours ou toute proposition de responsable politique qui ne posera pas ce préalable pourra, sans risque, être qualifié de mensonge.

  • Un pouvoir qui s’installe dans l’état d’urgence n’a aucune raison d’être et perd toute légitimité
  • Des parlementaires qui imposent au peuple l’installation dans l’état d’urgence manquent à leur devoir de représentants (directs et indirects du Peuple)
  • Des citoyens qui acceptent ces deux engeances ne sont plus dignes de se dire citoyens

A trop avoir accepté l’inacceptable, nous en sommes réduits à ne plus pouvoir aboyer. Surtout en sachant que même si on aboie la caravane des mesures anti-citoyens passe. Nous ne pourrons, malheureusement, plus faire l’économie d’une révolution sanglante, si nous voulons retrouver ne serait-ce que notre dignité! Il n’y a que cela que le pouvoir comprend. La preuve la révolution des terroristes….. contre laquelle il ne peut rien.

  • J’espère que le Peuple sera, enfin, éclairé sur la signification de la socia-lie (souvenez vous quand c’était national)
  • J’espère que le peuple sera, enfin, éclairé sur la signification de représentant du Peuple.
  • J’espère que le peuple sera, enfin, éclairé sur la signification de son pouvoir (à lui) dans la mesure où cela l’intéresse

C’est comme si on disait que la Terreur était l’état naturel d’un pays après la royauté (ou la République) et le seul possible (on a vu ce qu’il en était en URSS. Il n’a fallut que 70 ans! Certes, c’est beaucoup, mais néanmoins…. )

Que sera la France après l’éviction de la socia-lie?

 

http://www.bvoltaire.fr/olivierdamien/attentat-de-nice-et-souverainete-nationale,272770

 

 

*****


 

 

*****

Attention! 
Dire une vérité concernant nos amis intimes juifs, et surtout à leur encontre, même quand cela les dérange, c’est de l’antisémitisme ainsi qu’accepter de la lire….. Pour être bien avec eux, il faut leur louer Israël (c’est bien connu, Israël ne s’achète pas, mais par contre on peut s’emprunter, pour le louer, à taux d’usures et de vétusté)

 FIN de la une DU JOUR

Fin de l’article de « La Une de keg » du jour. Merci de l’avoir lu et de vos commentaires. Les différents tableaux joints et à découvrir, vous ont-il éclairé, surtout en ce qui concerne les élections en prévision de décembre 2015 et au delà?

Ce qui suit ne concerne que quelques infos en attente de réutilisation (en vrai dépotoir, bric à brac, de brique et de broc), où vous pouvez puiser, à vos risques et périls garantis.

…..

L’état en son urgence……..

Etat d’urgence ordinaire et normale : 

Prochaine échéance au 26 Juillet 2016 (et de 4 dont 3 mi temps supplémentaires). Tous les rassemblements interdits (cultes, meetings politiques, match de sport, réunions syndicales, manifs, réunion de plus de 3 personnes, marchés de plein air, marchés publics, attentes aux guichets – Sécu, gares, aéroports, files d’alimentation – achats en grandes surface, queues aux cinés, concerts, …., défilés du 14 juillet, commémorations, « nuit debout »). Rendez-vous donc à la prochaine prolongation…. au 26/07/2016! Il y aura une trêve estivale – pour reprendre lors de la rentrée scolaire. Les terroristes respectent le calendrier scolaire (et solaire)! Dernière nouvelle : la Belgique n’est toujours pas en état d’urgence…. Surprenant!

Grenoble : une fresque de street art jugée anti-flic provoque un tollé

L’oeuvre « L’Etat matraquant la liberté » créée par l’artiste Goin, dans le cadre du festival de street art subventionné par la ville de Grenoble. (Capture d’écran/ France 3 Alpes)

Il paraît que l’état majore son urgence de deux mois. …… voir :  « Etat d’urgence ordinaire et normale » (plus bas)

un pays qui se « dictatorise (*) » (au nom d’un pseudo « terrorisme » – non et/ou très mal défini) et surtout qui laisse faire, avec la complicité de ses politicards et l’immobilisme de sa population ne peut revendiquer être le pays flambeau des Lumières et se ravale au rang de ses « ennemis » ou supposés. (tant que dure l’état d’urgence. ….. qui ne se presse pas pour partir si on en croit les rumeurs)

Gandhi

 Oser dire « NON », en votant blanc, tant que l’on na que des non-choix, c’est déjà être debout. Il n’est que temps avant 2017!

Et s’il ne manquait que 509 députés! (un tout petit peu plus de 88%  de dédain du problème. Ils sont libres, eux!)

Il en va de la liberté du Peuple, quand même, qu’ils représenteraient!

Il est vrai que c’est tellement banal que l’état d’urgence…..

  • Combien seront-ils pour la prolongation au delà du 26/07/2016? (26 ont refusé et 489 ont voté la prolongation améliorée, soit 6 mois)
  • Combien seront-ils pour celle au delà du 26/01/2017?

 

Afficher l'image d'origine

Un jour, ils nous demanderont (à droite, comme à gauche), par référendum, si nous voulons mettre fin à cet état d’urgence, que nous n’avons jamais voulu et encore moins demandé!
(l’urgence de l’état n’est pas l’état d’urgence, mais…. sa reconduite aux frontières du pouvoir et surtout dehors dudit pouvoir)

 

Article 21 Préambule de la constitution :

« Quand le gouvernement viole les libertés et les droits garantis par la constitution, la résistance sous toutes ses formes est le plus sacré des droits et le plus impérieux des devoirs. »

(En l’an I, on parlait d’insurrection et non de résistance et d’armer cette révolution). Où en sommes nous.?

en contradiction avec : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000695350

….. et son corollaire de « Nuit Debout » et son 49-3 pour passer 2017, en force…..

——–

En France (en fin de règne, de Mars 2016 à ….. ) , on progresse! On rétablit la ferme générale en ce qui concerne la détection-radariste…. On vend la charge au privé…… Le privé va donc acheter la charge d’alimenter le budget amende de conduite et à lui de se démerder pour rentrer dans ses frais de charge et sans oublier sa marge, non d’erreur (dont il n’a que faire) mais de bénéfice. Car le privé n’est pas l’état il n’a pas le souci de déficit, son seul étant celui du profit +. Effectivement le changement c’est maintenant et ici…..

——–

Osez signer le démantèlement de la diminocratie (cf : Unedekeg du 18/01/16) : https://www.change.org/p/les-parlementaires-dire-non-au-verrouillage-de-la-d%C3%A9mocratie, au profit du rétablissement de la Démocratie

****

A lire impérativement, pour mieux comprendre ce qui nous arrive : « Al Qaïda en France » de Samuel Laurent et ce que l’on va devoir supporter. Vous y apprendrez que les djihadistes se fondent dans la foule (ils fument, boivent, se droguent – en contradiction volontaire et « autorisée »  par leurs chefs -, présentent bien….. ont parfois des situations au top)…. jusqu’au jour où on les réveille et alors quel Bataclan!

Preuve que les lois d’exception ne concernent nullement les terroristes, excepté quand ce sont des citoyens (mono ou bi) nationaux qui expriment leur mécontentement. Les terroristes les vrais frapperont où ils voudront et quand ils voudront. Que voulez vous, réellement, opposer à leur déterminisme? Leur nationalité française? Il faut être naïf pour croire aux lois liberticides, soit disant pour contrer le terrorisme…..

Et pour inciter à rester…. coi : http://www.directmatin.fr/monde/2016-01-14/daesh-brule-vivants-ses-membres-qui-ont-fui-ramadi-720362 jusqu’au bout (ou quoi)

*****


  • Vote blanc, expression du refus de non-choix
  • La non- imposition imposée en imposture
  • La Dhimmitude à refaire naître
  • A-faire « Charlie-Hebdo
  • Boites à Malices
  • autorisation de représailles à balles tueuses- « Ultima Ratio »
  • « Pupilles de la Nation non juifs » – discriminés
  • le référendum -migratoire, anti-Schengen
  • en Régionales de 2015 –R15-analyse
  • la non valeur des signatures politiques  – signature-bidon
  • de tout et de rien dans notre atmosphère, je vous assure cousin il l’a dit :  Vrac160101
  • Pan AM et après : Fin du bordel à Panama : Fin du Panama

Prêt à ressortir à la moindre alerte et avis de tempêtes…… et surtout en période exceptionnelle des urgences

Publicités

Etre abonné pour mettre un commentaire, constructif..... Merci

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :