-

keg – 137 Mars = 15/07/2016 – La France joue les prolongations pour perdre ses libertés, à Nice comme ailleurs. Requiem pour ses victimes!

Publié le Mis à jour le

Le choix du jour : «la ripoublique malade de ses terroristes» ou «la République, malade de ses politicards»

——

« Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) de la « dé-professionnalisation du mandat électif » (ou « quand le tirage au sort remplacera la ripoublique…. » ). Dans la mesure de l’esprit initial de « Nuit debout »…. du « ni partis, ni syndicats »  :    http://wp.me/p4Im0Q-141

—–

Dans quel état j’erre, en urgence : 14/11/2015 – 26/02/2016 – 26/05/2016 – 26/07/2016  – 26/10/2016 – …. 05/2017. 05/07/201 = la sortie de l’état normal (une mesure qui dure devient la norme) pour devenir autre et sans en dire le nom.

……

Français quand vous saurez……que :

Ils sont une centaine qui ne liront pas Nice Matin et la narration de leur enfer au soir d’un feu d’artifice…..

….. et avec un peu de recul….

On attendait les explosions au Stade de France, sur les champs, au mont Ventoux, au champ de Mars, et ce fut une banale histoire de camion fou, sans frein ni lois…. Y a t-il 650 000 terroristes en France? Déjà qu’avec un on joue les prolongations avec 650 000, on éradique une race….. et non un chômage!

…..

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

Attentat à Nice: un camion fonce dans la foule  –  Au moins 77 morts selon un bilan encore provisoire

Le camion qui a foncé sur la foule à Nice, le 14 juillet 2016 (Photo : AFP VALERY HACHE)

Au moins 77 personnes ont été tuées jeudi soir dans un attentat à Nice, lorsqu’un camion a foncé sur la foule qui assistait au feu d’artifice sur la Promenade des Anglais.

  • Sur i-Télé, Eric Ciotti, député et président du Conseil général des Alpes-Maritimes, affirme que le semi-remorque a heurté la foule sur 2 km. Selon lui, le chauffeur a été stoppé à proximité du Palais de la Méditerranée, un grand hôtel de la Promenade des Anglais.
  • D’après le maire de Nice, Christian Estrosi, le véhicule était “chargé d’armes et de grenades”.

En déplacement à Avignon dans la soirée, le président de la République François Hollande annonçait à minuit qu’il rentrait à Paris et se rendait directement à la cellule de crise activée place Beauvau. A près de 4h00 du matin, il s’exprimait depuis l’Elysée et annonçait une prolongation de trois mois de l’état d’urgence qui devait s’achever à la fin juillet.

Il fallait prolonger…… On ne pouvait sortir ainsi…… Cela aurait été trop beau. Nous sommes donc condamnés à rester. Va t-on arrêter :

  • le tour de France
  • les rassemblements sur les plages
  • les départs et retours des vacances
  • les universités d’été (au PS, c’est déjà fait, par précaution. Vous imaginez le parti attenté à ses jours. Certes ils sont comptés, mais de là à……)
  • les processions de l’assomption des vierges (mais ne sont elles déjà pas au paradis attendant leurs glorieux kamikazes, de retour de mission « apo-strophiques (*) »….
  • les rentrées des classes
  • les achats en grande surface (étonnez vous après que cela soit pire que le boycott direct des produits « made in Israël », que l’on trouve soit en grande surface soit en surfaces plus petites mais aussi plus spécifiques)

Quelle va être la prochaine étape visée (tour ou pas tour, ou alors de passe-passe). Aurons nous encore le droit et surtout la liberté de voter en 2017, sans craindre l’attentat politique? Et pourtant cet état d’attente était dénoncé-annoncé  Urgence annoncée-dénoncée

http://www.causeur.fr/attentat-nice-promenade-anglais-terrorisme-39235.html

***

 

Et pendant ce temps……

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses » (et surtout en politique, mais aussi ailleurs)

et « nuit debout » que devient-il ou elle ……?

 

Pour votre « marché matinal aux nouvelles fraîches », les articles en « Une » des principaux médias retenus

« (*) » : veut dire que c’est une coquille voulue et/ou une liberté de langage ……ou une tentative de jeu de mots?
Ajoutez un peu de pâte-a-physique et une poignée de sel…j’aime. Faire revenir dans une noix de beurre rance et vous aurez votre recette du jour. A déguster chaude, la patate! Un peu d’irraison ne peut faire de mal.
dès 2017, un dictionnaire bilingue sortira pour mieux comprendre l’esprit « kegien (*) » ‘ ! Exercez-vous –:

GrosMots kegiens Février2016

****

Attentat de Nice : « C’était comme une boule de bowling écrasant tout sur son passage »

Attentat de Nice : "C’était comme une boule de bowling écrasant tout sur son passage"
15 juillet 2016 sur la Promenade des Anglais à Nice après le passage d’un camion fou qui a fait plus de 70 victimes. (Valery HACHE / AFP)
  • Khemais, 47 ans, est sorti ce soir pour le feu d’artifice à Nice. Il était en vélo avec son fils de 7 ans, Ismaël. Cinq minutes à peine avant que le camion fou n’arrive à toute allure, le petit Ismaël a insisté pour que son père et lui aillent au Mac Donald, sur le trottoir d’en face. Ce qui les a sauvés.
  • « Au moment où on passait devant la grande roue, j’ai vu le semi-remorque arriver à grande vitesse, avec un homme au volant, et foncer sur le trottoir du côté de la mer, il a écrasé des gens par dizaines. J’ai tout de suite mis les mains sur les yeux de mon fils pour qu’il ne voit pas les morts qui s’accumulaient. J’entendais des tirs, mais il n’y avait pas de forces de l’ordre à ce moment-là…
  • J’ai appelé ma femme et je criais dans mon téléphone : ‘attentat, attentat !’. Elle me disait de rentrer vite, on courait partout ».
  • « Ca a duré au moins vingt minutes dans ce chaos avant de voir une ambulance débarquer, et ensuite un hélicoptère. »

« On ne comprenait rien »

On devait sortir de l’état d’urgence le 26/07/2016 ………. !

Qui y a cru?
On attendait l’explosion au stade de France, sur les champs ou au Ventoux, ou lors du concert de Paris (400 000 personnes et lors du feu d’artifice, les pétards masquant une explosion-effondrement de la tout infernale….). On l’a eue sur la promenade des Anglais…..
On aurait pu croire avec l’expression de ces manifestations qu’il suffisait de veiller….. Nous n’avons pas veillé assez et le terrorisme n’était pas au rendez-vous que nous lui avions fixé…. Mais il fut là, en promenade (imaginez le camion bourré d’explosif – loué, non pas l’explosif, mais le camion. Les chrétiens, juifs, musulmans sur le pavé ne peuvent plus louer le seigneur) et pas toujours anglaise (la preuve, les victimes sont franco quelque chose et pas forcément de porc)
Quand la fête devient défaite…..! Urgence annoncée-dénoncée

Faut-il amorcer le décompte de la prochaine prolongation jusqu’au 26/01/2017? et jusqu’à quand?

 

http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/20160715.OBS4676/attaque-a-nice-c-etait-comme-une-boule-de-bowling-ecrasant-tout-sur-son-passage.html

 

****

 

Nombre record de pauvres en Italie

Plus de 4,5 millions de personnes et 1,5 million de familles vivaient en Italie dans des conditions de pauvreté absolue en 2015, des chiffres qui n’avaient pas été atteints depuis 2005, a indiqué jeudi l’institut statistique italien Istat.

  • Dans le détail, l’Istat estime que 1.582.000 familles et 4.598.000 individus vivaient dans des conditions de pauvreté absolue, soit « 7,6% de la population résidant en Italie ». La pauvreté absolue est caractérisée par l’impossibilité de payer les biens et les services considérés comme essentiels.
  • Elle varie en fonction des localités italiennes et de la situation familiale : pour une personne entre 18 et 59 ans vivant seule dans une zone rurale dans le sud de l’Italie, le seuil de pauvreté absolu est de 552,39 euros par mois, tandis que pour une famille de cinq personnes résidant dans le centre ville d’une métropole du nord, ce seuil est fixé à 1.909,83 euros.
  • Ces chiffres sont dus à « l’augmentation de la pauvreté absolue chez les familles de quatre personnes, surtout des couples avec deux enfants (de 5,9% de la population en 2014 à 8,6% en 2015), et chez les familles d’étrangers (de 23,4% en 2014 à 28,3% en 2015) », précise l’Istat. L’incidence de pauvreté absolue a augmenté dans toute l’Italie, passant de 5,7% à 6,7% dans le Nord et de 9% à 10% dans le sud défavorisé.

Et on aide, généreusement des pays « étrangers ». Il est vrai qu’il faut attirer la sympathie….. (et partant leurs misères….. L’herbe est toujours meilleure ailleurs)

Ceux qui ne peuvent se soigner, s’équiper de prothèses (auditives, de vue ou dentaires) font-ils partie, chez nous des pauvres absolus. On sait encore aller dans l’infiniment plus pauvre (pauvreté normale, pauvreté ordinaire, pauvreté relative, pauvreté absolue). Quelle sera la nouvelle strate?

 

 

http://news360x.fr/nombre-record-de-pauvres-italie/

 

****

 

 

 

****

 

Moscou peut-il sauver l’Europe ? Abattre le TTIP devient la tâche géopolitique N° 1 de la Russie

Moscou peut-il sauver l’Europe ? Abattre le TTIP devient la tâche géopolitique N° 1 de la Russie

Nous avons besoin de Berlin. Les réactions sur ce point sont un formidable baromètre, alors je vais le répéter encore et encore. La tactique du Kremlin vis-à-vis de l’Europe est simple et claire à tous ceux qui ont maîtrisé l’histoire du 20e siècle. Nous assistons aujourd’hui à la troisième (!) tentative d’utiliser l’Europe continentale comme un bélier contre la Russie, et Washington espère une fois de plus faire un truc simple, dont l’essentiel se trouve dans ce qui suit: les Russes devraient mourir et un nombre maximum de points, à partir d’un (soi-disant) conflit intereuropéen, serait engrangé par les Américains qui auront réussi à rester sur la touche à travers l’océan et pourront faire des films sur la façon dont ils ont battu tout le monde.

 Il convient de rappeler que le conflit géopolitique principal aujourd’hui n’est pas la Syrie et, moins encore l’Ukraine, mais le conflit autour du traité de partenariat transatlantique (TTIP) que les États-Unis imposent à l’UE.
Il est présenté au public comme une sorte de version améliorée d’une zone de libre-échange, mais en fait un élément clé de l’accord proposé est la liquidation totale de la souveraineté européenne. Sous prétexte de défendre les intérêts des investisseurs institutionnels américains, il est suggéré que les tribunaux d’arbitrage privés devraient avoir le droit de bloquer les lois adoptées par les parlements européens si elles menacent les intérêts des entreprises américaines. Et leurs intérêts sont toujours interprétés de manière très large. En effet, après la signature du TTIP dans sa forme actuelle, l’UE deviendra une colonie des États-Unis avec moins de droits que Costa Rica. Il est évident que les Américains utilisent toutes les méthodes d’influence afin d’obtenir la signature de l’accord le plus tôt possible.

L’UE ne sera t-elle qu’une étoile de plus accrochée au drapeau américain?

Voilà où nous ont mené les politiques du toujours plus…. Au toujours moins. Et le Français dans tout cela? Il a perdu

  • sa souveraineté citoyenne (vous savez ce truc qui apparaît quelque part dans la constitution, mais on ne sait plus bien où….)
  • sa souveraineté budgétaire
  • sa souveraineté nationale

Va t-il enfin perdre sa souveraineté européenne? Et après, quand il n’y aura plus qu’une puissance…… , sa souveraineté terrestre (mais y a t-il un monde après notre mort? On n’est plus si loin que cela de la réponse)

 

http://reseauinternational.net/moscou-peut-il-sauver-leurope-abattre-le-ttip-devient-la-tache-geopolitique-n-1-de-la-russie/

 

****

 

Dernier 14 Juillet de François Hollande : les mots de la fin

 

« Pas à la hauteur », et c’est lui qui le dit.

En écoutant François Hollande lors de la dernière interview du 14 Juillet de son mandat, une question vient à l’esprit : comment est-il donc devenu Président ? Et il se pourrait bien que les 12 % de nos concitoyens qui lui sont encore favorables finissent par se poser exactement la même question tant, comme le tweete Stéphane Ravier, « il s’enlise dans un discours vide auquel il ne croit plus lui-même » !

Interrogé, enfin, sur le conseil qu’il donnerait au prochain Président, il se fait soudain presque grave : « Le prochain Président doit prendre conscience que la France est un très grand pays, la France est forte mais que l’Histoire, elle est tragique. » Il tente même d’adopter un lyrisme de circonstance aux accents hugoliens : « Être président de la République, c’est être confronté à la mort, c’est être confronté à la tragédie, c’est être confronté au drame. » Mais le plus touchant est cet aveu désarmant de sa propre faillite, qui clôt l’interview : « Et si on n’est pas préparé, parfois, on pense que la vie est tellement simple, qu’il suffit d’être élu pour que tout s’arrange… si on n’est pas préparé, alors on n’est pas à la hauteur du grand pays qu’est la France. »

« Pas à la hauteur », et c’est lui qui le dit.

Non ce ne sont les mots de la fin, mais bien ceux de la faim, car j’en connais plus d’un qui va y rester après cette interview et son explosion-réponse!

Quelle idée de lui poser à midi (le 17/07)une question qu’il aurait fallut lui poser à 04H (le 15/07) relative à l’état d’urgence. Cela lui eut laissé un répit, une trêve de 16H (et il peut s’en passer des choses en 16h en quelque endroit du pays) pour énoncer une telle normalité prolongée

 

 

http://www.bvoltaire.fr/pascalcelerier/dernier-14-juillet-de-francois-hollande-les-mots-de-la-fin,271622

 

*****


Des « Journalistes debout » témoignent de la dégradation des conditions d’exercice de leur profession

Le collectif des « Journalistes debout » que nous avions rencontré il y a peu nous a autorisés à publier les premiers témoignages de journalistes recueillis dans la perspective de rédiger un « Manifeste des journalistes debout », et qu’ils viennent de mettre en ligne sur leur site. Des témoignages qui concernent tout autant l’audiovisuel privé que public, la presse nationale, régionale, magazine, imprimée ou en ligne, et qui sont doublement précieux. Ils permettent d’une part de prendre la mesure de la dégradation générale des conditions d’exercice de la profession journalistique, et, d’autre part, de se représenter ce que signifie en pratique, au quotidien, la précarisation du métier et la marchandisation de l’information. (Acrimed)

-Gabriel (100 euros pour un article de 4 feuillets, c’est du vol)
-Sophie (Je râle, mais je sais que dans la presse pro, nous ne sommes pas les plus à plaindre. On peut encore négocier un peu de temps pour écrire des articles de fond. Mais si notre temps est un peu moins rationné qu’ailleurs, il n’en est rien pour les frais. Quand on veut aller sur le terrain, on nous conseille de nous faire « inviter ». Bref, dur de sortir de la rédac hors du cadre des voyages de presse.)
-Eva* (Il est illusoire de demander à une seule et unique personne de maîtriser toutes ces compétences, de jongler entre elles toute la journée en même temps qu’elle prend ses infos, et surtout, cela se fait toujours au détriment du fond. Pour renouer avec de meilleurs pratiques professionnelles, il faudrait commencer par défendre ces métiers pour permettre au journaliste de se re-concentrer sur ses missions premières : veille sur l’actu, entretien du réseau de contacts, lecture de bases de données sur les sujets, recoupement des infos et vérifications diverses… En parlant de base de données, il faudrait aussi parler de la disparition du métier de documentaliste. Ils étaient bien plus nombreux auparavant dans les rédactions de presse. Des alliés vraiment précieux pour l’enquêteur ! Aujourd’hui combien sont-ils ? Google est bien loin d’avoir réponse à tout pourtant…)
-Florence* (La goutte d’eau qui a fait déborder le vase déjà bien plein de mon ras-le-bol est intervenue il y a trois mois, lorsque l’un de mes employeurs réguliers, un titre régional, m’a demandé d’ajouter à mon dossier, déjà très complet, un article sur un partenaire… non pas par intérêt journalistique, mais parce que c’était un partenaire. Lorsque j’ai évoqué la déontologie, on m’a montré la porte. Le tout, bien sûr, par téléphone et sans licenciement officiel. Me voilà donc virée, non officiellement, mais virée quand même).
-Mathilde* (En 15 ans, rares ont été les moments où j’ai eu le sentiment de réellement faire mon métier. Trouver des infos, les recouper, prendre le temps de trouver la source la plus fiable… Plus le temps passe, plus les rédactions fonctionnent par clichés. Les sujets sont diffusés par tendance : « Green », « Malbouffe », « Obésité », « Surveillance »…)

Vous vous doutez bien que les sur-blazes ont été changés pour éviter les licenciements collectifs de masses dans la nasse des grouillotes…..

Les dures réalités du journalisme de qualité……. rabaissées au simple gagne pain! Et dire que l’on paie, deux fois pour cela. Une fois par l’achat et une autre fois par les aides annuelles d’état (avec notre argent librement consenti) qui voisinent les quelques 250 millions…. !

http://www.informaction.info/iframe-divers-acrimed-action-critique-medias

 

*****

Attention! 
Dire une vérité concernant nos amis intimes juifs, et surtout à leur encontre, même quand cela les dérange, c’est de l’antisémitisme ainsi qu’accepter de la lire….. Pour être bien avec eux, il faut leur louer Israël (c’est bien connu, Israël ne s’achète pas, mais par contre on peut s’emprunter, pour le louer, à taux d’usures et de vétusté)

 FIN de la une DU JOUR

Fin de l’article de « La Une de keg » du jour. Merci de l’avoir lu et de vos commentaires. Les différents tableaux joints et à découvrir, vous ont-il éclairé, surtout en ce qui concerne les élections en prévision de décembre 2015 et au delà?

Ce qui suit ne concerne que quelques infos en attente de réutilisation (en vrai dépotoir, bric à brac, de brique et de broc), où vous pouvez puiser, à vos risques et périls garantis.

…..

L’état en son urgence……..

Etat d’urgence ordinaire et normale : 

Prochaine échéance au 26 Juillet 2016 (et de 4 dont 3 mi temps supplémentaires). Tous les rassemblements interdits (cultes, meetings politiques, match de sport, réunions syndicales, manifs, réunion de plus de 3 personnes, marchés de plein air, marchés publics, attentes aux guichets – Sécu, gares, aéroports, files d’alimentation – achats en grandes surface, queues aux cinés, concerts, …., défilés du 14 juillet, commémorations, « nuit debout »). Rendez-vous donc à la prochaine prolongation…. au 26/07/2016! Il y aura une trêve estivale – pour reprendre lors de la rentrée scolaire. Les terroristes respectent le calendrier scolaire (et solaire)! Dernière nouvelle : la Belgique n’est toujours pas en état d’urgence…. Surprenant!

Grenoble : une fresque de street art jugée anti-flic provoque un tollé

L’oeuvre « L’Etat matraquant la liberté » créée par l’artiste Goin, dans le cadre du festival de street art subventionné par la ville de Grenoble. (Capture d’écran/ France 3 Alpes)

Il paraît que l’état majore son urgence de deux mois. …… voir :  « Etat d’urgence ordinaire et normale » (plus bas)

un pays qui se « dictatorise (*) » (au nom d’un pseudo « terrorisme » – non et/ou très mal défini) et surtout qui laisse faire, avec la complicité de ses politicards et l’immobilisme de sa population ne peut revendiquer être le pays flambeau des Lumières et se ravale au rang de ses « ennemis » ou supposés. (tant que dure l’état d’urgence. ….. qui ne se presse pas pour partir si on en croit les rumeurs)

Gandhi

 Oser dire « NON », en votant blanc, tant que l’on na que des non-choix, c’est déjà être debout. Il n’est que temps avant 2017!

Et s’il ne manquait que 509 députés! (un tout petit peu plus de 88%  de dédain du problème. Ils sont libres, eux!)

Il en va de la liberté du Peuple, quand même, qu’ils représenteraient!

Il est vrai que c’est tellement banal que l’état d’urgence

Afficher l'image d'origine

Un jour, ils nous demanderont (à droite, comme à gauche), par référendum, si nous voulons mettre fin à cet état d’urgence, que nous n’avons jamais voulu et encore moins demandé!
(l’urgence de l’état n’est pas l’état d’urgence, mais…. sa reconduite aux frontières du pouvoir et surtout dehors dudit pouvoir)

 

Article 21 Préambule de la constitution :

« Quand le gouvernement viole les libertés et les droits garantis par la constitution, la résistance sous toutes ses formes est le plus sacré des droits et le plus impérieux des devoirs. »

(En l’an I, on parlait d’insurrection et non de résistance et d’armer cette révolution). Où en sommes nous.?

en contradiction avec : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000695350

….. et son corollaire de « Nuit Debout » et son 49-3 pour passer 2017, en force…..

——–

En France (en fin de règne, de Mars 2016 à ….. ) , on progresse! On rétablit la ferme générale en ce qui concerne la détection-radariste…. On vend la charge au privé…… Le privé va donc acheter la charge d’alimenter le budget amende de conduite et à lui de se démerder pour rentrer dans ses frais de charge et sans oublier sa marge, non d’erreur (dont il n’a que faire) mais de bénéfice. Car le privé n’est pas l’état il n’a pas le souci de déficit, son seul étant celui du profit +. Effectivement le changement c’est maintenant et ici…..

——–

Osez signer le démantèlement de la diminocratie (cf : Unedekeg du 18/01/16) : https://www.change.org/p/les-parlementaires-dire-non-au-verrouillage-de-la-d%C3%A9mocratie, au profit du rétablissement de la Démocratie

****

A lire impérativement, pour mieux comprendre ce qui nous arrive : « Al Qaïda en France » de Samuel Laurent et ce que l’on va devoir supporter. Vous y apprendrez que les djihadistes se fondent dans la foule (ils fument, boivent, se droguent – en contradiction volontaire et « autorisée »  par leurs chefs -, présentent bien….. ont parfois des situations au top)…. jusqu’au jour où on les réveille et alors quel Bataclan!

Preuve que les lois d’exception ne concernent nullement les terroristes, excepté quand ce sont des citoyens (mono ou bi) nationaux qui expriment leur mécontentement. Les terroristes les vrais frapperont où ils voudront et quand ils voudront. Que voulez vous, réellement, opposer à leur déterminisme? Leur nationalité française? Il faut être naïf pour croire aux lois liberticides, soit disant pour contrer le terrorisme…..

Et pour inciter à rester…. coi : http://www.directmatin.fr/monde/2016-01-14/daesh-brule-vivants-ses-membres-qui-ont-fui-ramadi-720362 jusqu’au bout (ou quoi)

*****


  • Vote blanc, expression du refus de non-choix
  • La non- imposition imposée en imposture
  • La Dhimmitude à refaire naître
  • A-faire « Charlie-Hebdo
  • Boites à Malices
  • autorisation de représailles à balles tueuses- « Ultima Ratio »
  • « Pupilles de la Nation non juifs » – discriminés
  • le référendum -migratoire, anti-Schengen
  • en Régionales de 2015 –R15-analyse
  • la non valeur des signatures politiques  – signature-bidon
  • de tout et de rien dans notre atmosphère, je vous assure cousin il l’a dit :  Vrac160101
  • Pan AM et après : Fin du bordel à Panama : Fin du Panama

Prêt à ressortir à la moindre alerte et avis de tempêtes…… et surtout en période exceptionnelle des urgences

Publicités

Etre abonné pour mettre un commentaire, constructif..... Merci

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :