-

keg – 132 Mars = 10/07/2016 – La trêve se fait en estive, mais apparemment pas pour tous les acteurs! Seuls resteraient les attentatistes…. !

Publié le Mis à jour le

Le choix du jour : «pieds nickelés» ou «immobilistes»

——

« Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) de la « dé-professionnalisation du mandat électif » (ou « quand le tirage au sort remplacera la ripoublique…. » ). Dans la mesure de l’esprit initial de « Nuit debout »…. du « ni partis, ni syndicats »  :    http://wp.me/p4Im0Q-141

—–

Dans quel état j’erre, en urgence : 14/11/2015 – 26/02/2016 – 26/05/2016 – 26/07/2016 …. 05/2017. La sortie de l’état normal pour devenir autre et sans en dire le nom.

……

Français quand vous saurez……que :

Qui sont, en 2016, les pieds nickelés? Le pouvoir, les parlementaires, les contestataires ou le Peuple……

….. et avec un peu de recul….

La trêve estivale va t-elle toucher de sa grâce tout ce qu’elle touche    les attentats, l’état d’urgence, la loi de la MEK mal orientée avec ses 49-3, la vacance du pouvoir, le farniente des parlementaires (qui n’attendent pas l’été), les atteintes aux libertés, la vigilance des veilleurs de dérives, …… ?

…..

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

Les pieds nickelés de la lutte sociale et politique  –  Brexiters, syndicalistes, nuit-deboutistes…

Les oligarques nous mènent où ils veulent presque aussi facilement qu’un troupeau à l’abattoir, croyant nous faire prendre des vessies pour des lanternes le plus longtemps possible. Les peuples cependant expriment de plus en plus leur colère face à tant de mépris, de dédain à peine caché. Ils pensent parfois se trouver des leaders pour mener la révolte mais ceux-ci sont autant de pieds nickelés sans grande envergure qui se contentent de jouer leur « emploi » de comédie afin de continuer à bénéficier du système et que l’on continue de voir leur binette partout dans la presse. C’est à désespérer de se dresser contre les pseudo-élites de plus en plus déconnectées des peuples…

En France, les opposants à la « loi travail », soit disant de Myriam El Khomri, alors que ses véritables auteurs sont quelques technocrates européens, ont décidé donc que la lutte sociale s’arrête pendant les vacances d’été. On me rétorquera que les utopistes de Nuit debout ont aussi décidé de remettre la révolution après leur séjour au camping des Flots bleus ou à Ibiza, ou chez Tata Geneviève à Nice. Quant aux « casseurs » anarchistes jusqu’au-boutistes, attention, s’ils ne se retenaient pas, on verrait ce qu’on verrait, ils font appel à la justice bourgeoise.

Pour ne cependant pas totalement se ridiculiser des responsables syndicaux comme Jean-Claude Mailly prédisent des « surprises » pendant l’été, des actions ponctuelles qui marqueront les esprits… Des flash-mobs ? Une vente de tongs écrivant FO ou CGT sur le sable de la plage ? Une quête à la sortie des agences Pôle emploi ?

Pourtant cette « loi travail » empêchera par ses conséquences sur de nombreux salariés, leur paupérisation, leur précarisation, de partir en vacances justement. Un peu moins de la moitié des Français n’en ont justement plus les moyens. C’est finalement à se demander si Philippe Martinez et Jean-Claude Mailly ne jouent pas aussi leur rôle, leurs « emplois » de « repoussoirs » pour les élites, au sein du grand « Barnum consumériste » rentrant ensuite bien sagement à l’étable comme le reste du troupeau.

Il faut dire que pour eux le pion rassis en chef, Manuel Valls, a décidé de siffler une bonne fois pour toutes la fin de la récréation en faisant jouer encore une fois le 49.3…

Et les oligarques seront ainsi à peine inquiétés. Encore une fois…

Pour revenir aux nuit debout, ils vont prendre leurs quartiers d’été, après leur  100 jours cumulés, avec plus ou moins de bonheur….. Revoir les résultats-engouement des followers qui mène leur représentativité à 2,67% des inscrits des dernières départementales de 2015. En 2012, la présidence démocratique fut gagnée avec une majorité de 15,15% des inscrits au 1er tour (le seul résultat valable et retenable du poids d’une réelle représentativité….. dans la population. Chirac fut en 1995, investi avec 20,20%….

Apparemment, on peut espérer que la représentativité soit la grande gagnante des nouvelles lignes politiques (même pour ceux qui s’en défendent, d’être politiques). Au moins on représente au plus on gouverne….. Nuit debout aurait donc sa chance. D’autant que followers ne veut pas forcément dire participants et adeptes, ce qui mènerai le nombre d’actifs à peut-être 1% . 182 nuit debout depuis le 12 Mai

Ils (les nuits debout) vont donc faire leur université d’été, en remplacement de celle défaillante de la socia-lie qui se défile….. Vont-ils aller jusqu’à des occupations de plage, pour mettre les vacanciers sur le sable quand d’autres veulent les mettre sur la paille?

 

http://www.causeur.fr/brexit-loi-travail-nuit-debout-syndicats-39079.html

***

 

Et pendant ce temps……

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses » (et surtout en politique, mais aussi ailleurs)

et « nuit debout » que devient-il ou elle ……?

 

Pour votre « marché matinal aux nouvelles fraîches », les articles en « Une » des principaux médias retenus

« (*) » : veut dire que c’est une coquille voulue et/ou une liberté de langage ……ou une tentative de jeu de mots?
Ajoutez un peu de pâte-a-physique et une poignée de sel…j’aime. Faire revenir dans une noix de beurre rance et vous aurez votre recette du jour. A déguster chaude, la patate! Un peu d’irraison ne peut faire de mal.
dès 2017, un dictionnaire bilingue sortira pour mieux comprendre l’esprit « kegien (*) » ‘ ! Exercez-vous –:

GrosMots kegiens Février2016

****

Rocard et l’Algérie : quand un jeune énarque révéla un scandale d’Etat

Rocard et l'Algérie : quand un jeune énarque révéla un scandale d'Etat
Femme et enfants dans un camp de regroupement en Algérie en 1959. Michel Rocard en 1969. (Gamma via Getty- Jean-Régis Roustan/Roger-Viollet)

En 1959, le futur Premier ministre dénonce, dans un rapport qui fera grand bruit, le regroupement de plus d’un million de fellahs dans des camps. Un épisode fondateur dans son parcours.

Une seule fausse note est venue troubler l’hommage unanime. Un cri de haine. Celui d’un ex-lieutenant parachutiste, engagé volontaire dans la bataille d’Alger et qui n’a jamais désarmé. Aux condoléances, Jean-Marie Le Pen a préféré, comme à son habitude, l’invective. « On oublie de dire que Michel Rocard fut un combattant de la guerre d’Algérie : dans le camp de l’ennemi ! »,

Quelques heures plus tard, il récidive en accusant l’ancien Premier ministre d’avoir « porté des valises de billets qui servaient au FLN à acheter des armes pour tuer des Français ». Deux mensonges. Michel Rocard n’a jamais convoyé des fonds pour le compte des rebelles du Front de Libération nationale et encore moins rejoint leurs rangs.

Preuve qu’en politique tout est possible. Avoir été communiste n’a pas empêché Chirac d’^tre Président. La francisque n’a pas empêché Mitterrand d’être président…. Et si on creuse (mais l’histoire s’en chargera, plus tard) le passé de Hollande on découvrira, certainement, un oxymore comportemental….  C’est d’ailleurs à cela que l’on reconnaît la qualité d’un carriériste.

Mariton (alias Pataplouf, dans les travées et la salle des pas perdus – mais apparemment pas pour tout le monde) notable cumulard de Crest (dont le donjon le plus haut d’Europe a été « occupé » par des nuit debout s’assiégeant et gardés-protégés par la marée-des-chaussées) a déjà fait, dans le passé, un tel oxymore politique, en faisant publiquement amende honorable, au FN pour bénéficier de ses voix, pour être élu vice président régional, sous les ordres de Charles Millon (président de région en 1998. Vice présidence éphémère qui ne dura que peu, l’élection de Millon étant invalidée….). Quel oxymore va t-il révéler au cours primaire de sa droite, puis quand il sera candidat putatif de ladite droite….. Attendons avant de poser une quelconque question présidentielle…. Son avenir étant inversement proportionnel au résultat final de l’€uro de footage de gueule (il serait à l’opposé de la ligne éditoriale de la hollandie…..

 

http://tempsreel.nouvelobs.com/politique/michel-rocard/20160707.OBS4200/rocard-et-l-algerie-quand-un-jeune-enarque-revela-un-scandale-d-etat.html

 

****

 

Israël soupçonné d’avoir espionné le téléphone sécurisé de Manuel Valls

Alors qu’ils s’apprêtaient à «être reçus en haut lieu» durant leur visite officielle, le Premier ministre et plusieurs membres de la délégation ont été invités à se séparer de leur téléphone et à le laisser à des agents de sécurité, révèle l’hebdomadaire français L’Express.

Mais si les hauts fonctionnaires français pensaient avoir laissé leur portable en lieu sûr, ils ont constaté, en le récupérant, que plusieurs appareils n’étaient pas dans l’état dans lequel ils les avaient laissés. Certains présentaient même des «anomalies», poursuit le journal.

Une fois la délégation revenue en France, les téléphones ont été remis à l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information (Anssi), afin que des analyses plus poussées soient menées.

Interpellé par l’hebdomadaire, le gouvernement français a reconnu qu’un des téléphones portables était tombé en panne durant la visite, sans donner plus de précision. Il a ensuite assuré qu’un allié n’espionnait pas ses amis et que l’enquête en cours faisait partie de «la procédure habituelle».

Durant sa visite officielle en Israël du 21 au 24 mai, au cours de laquelle il s’est présenté comme un ami d’Israël, Manuel Valls a notamment rencontré le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou pour évoquer avec lui un projet de négociations de paix entre Israéliens et Palestiniens.

A quoi lui a servi de dire que les Juifs étaient le passé, le présent et l’avenir de la France…. Il ne doit pas être juifs, à moins que marane, pour subir une telle surveillance. Les juifs ne se surveillent pas entre eux, au contraire, ils se tiennent les coudes pour des lamentations en continu (genre shoah business,….. antisémitisme sémite).

Et pourtant il se démène pour leur complaire…. Jamais ils n’ont obtenu autant d’avantages….  que sous la socia-lie (exemple, cette social-lie est contre tout communautarisme, maintes fois répété…. et pourtant celui juif n’a jamais été aussi développé). Mais ils n’ont pas la reconnaissance du ventre

 

http://news360x.fr/israel-soupconne-davoir-espionne-telephone-securise-de-manuel-valls/

 

****

 

 

 

****

 

L’incroyable histoire du mec qui est mort dans tous les attentats cette année

L’incroyable histoire du mec qui est mort dans tous les attentats cette année

A priori, vous avez déjà vu la tête de ce mec. Sans doute pas dans la rue, mais sur Internet, il y a de fortes chances. Il faut dire qu’il a pas mal fait l’actu ces derniers temps, puisqu’il est mort au moins trois fois depuis le mois de janvier. Récemment, c’est au cours de l’attaque terroriste à l’aéroport d’Istanbul qu’il a perdu la vie. Clairement, ce mec n’a vraiment pas de chance. Ou alors, c’est qu’il se passe un truc. Spoiler alert: il se passe un truc.

Les « Observateurs » de France 24 ont mené l’enquête, et ont donc pu constater que l’homme en question avait en effet été cité sur les réseaux sociaux parmi les victimes de plusieurs tragédies récentes. Récapitulons:

Plus intriguant: il a également été lié à d’autres incidents, mais pas comme victime. Il y a peu, au Mexique, quand la police a ouvert le feu sur une foule de manifestants qui protestaient contre une réforme du système éducatif, certains internautes ont diffusé sa photo en affirmant que c’était lui qui avait donné l’ordre de tirer.

 « Alfonso » les aurait tous escroqués de sommes plus ou moins grandes, allant jusqu’à 1000$ environ – ce qui n’est pas rien, surtout dans un pays comme le Mexique. « Notre but, c’est de ruiner sa réputation, a expliqué l’un des instigateurs du mouvement. L’objectif, c’est que son visage soit connu du monde entier. »

Autrement dit, si vous voulez éviter de vous retrouver en photo sur tous les sites d’info dès qu’une bombe explose quelque part, la meilleure solution, ça reste quand même d’être réglo avec vos potes, et de bien les rembourser quand ils vous prêtent 10 balles pour vous payer un kebab le midi.

 On respire. Ce n’est pas un  ressuscité des djihadistes.  Si tel avait été le cas, ils (les djihadistes), pourraient se poser la question du bien fondé de leur volonté de soumettre l’un croyant et pas l’autre….. Une autre question se poserait : la figuration intelligente, au service du pouvoir et de sa volonté d’urgence…. C’est économique (ce qui sous-entendrait que ce serait des attentats à balles à blanc, normal pour des tireurs maures)….

Non on a simplement affaire à un arnaqueur de première mis en exergue sur le web., vis à vis de la vindicte populaire…. On respire, les attentats ne seraient pas bidons, ou si peu (peut-on qualifier d’attentat, le dégonflement – attentat déjoué ayant eu lieu – de la flamme rouge du dernier kilomètre du tour de France, en son étape du 08/07/2016 – on y parle malgré tout de goupille!)

De toute façon le christ n’est ressuscité qu’une fois…… et non trois

 

http://reseauinternational.net/lincroyable-histoire-du-mec-qui-est-mort-dans-tous-les-attentats-cette-annee/

 

****

 

Référendum : à quand l’abandon de la majorité simple ?

 
 

À une voix près, la vie de générations entières est tracée. Quelle farce !

Ainsi, les Anglais n’ont plus confiance en cette Europe-là et veulent s’écarter de Bruxelles. Soit ! On les comprend.

 

Pourtant, si la démocratie est l’expression du peuple, de quoi parle-t-on ? Souvenons-nous du traité de Maastricht. De quel peuple s’agissait-il ? Celui qui vota à 50,1 % ? Ou le sous-peuple dont les voix ne représentèrent que 49,9 % des bulletins.

Quelle farce ! À une voix près, un peuple est respecté, l’autre méprisé.

« Te rends-tu compte, ma chérie : si tu avais attendu un jour un de plus pour céder à mes avances, ou si j’avais été fatigué au jour fatidique, nous n’aurions pas eu cet enfant dont la voix nous obtint la victoire électorale ? Ah, mais non voyons ! C’est ta maman, si nous l’avions envoyée un jour plus tôt en maison de retraite, elle n’aurait pas pu voter. Et si je n’avais évité cette voiture qui voulait me renverser, je ne serais plus là pour blaguer à demi. Grâce à nous, les 49,999 9 % sont maintenant 50,000 1 %, et la majorité bascula. L’avenir radieux vers des siècles et des cieux bruxellois s’annonce… »

Plutôt en venir au vote à la majorité des deux tiers ou même davantage. Un exemple ? Au seul royaume restant de monarchie absolue, et de droit divin qui plus est : le Vatican, il en est ainsi. La vraie démocratie ne saurait être le diviseur. Au-delà même du conclave et de l’élection du Saint-Père, les grandes réformes ou les grands textes doivent obtenir cette majorité des deux tiers.

Et encore on parle par rapport aux exprimés. Avec près de 30% d’abstention, on arrive à ce qu’une minorité l’emporte sur une autre minorité. Preuve que les minorités ne sont pas égales, alors qu’elle se devraient être complémentaires. Pourquoi l’une devrait imposer à d’autres (qui deviennent alors majorité par rapport à la minorité élue). Quand l’écart entre deux candidats se trouve réduite à 1% peut-on réellement parler de choix électoral. Un choix véritable se traduit par un écart de 10 à 15%…. Preuve que nos élections sont tout sauf des choix. Déjà si imposait un quorum de 50% des inscrits pour valider une élection, on supprimerai les candidatures ne servant qu’ à faire parler de soi…. et partant le remboursement des frais de campagne (payés par les citoyens et non les partisans)

Oui à la majorité aux 2/3 des exprimés (avec 30% d’abstentions on arriverait à 46,67% des inscrits….. plus du double, voire du triple de maintenant)

 

http://www.bvoltaire.fr/bertrand-du-boullay/referendum-a-quand-labandon-de-la-majorite-simple,269775

 

*****

 

Paris, 1871 : la Commune ou la mort

Dans notre société où, depuis des décennies, la majorité des hommes refoule tout idéal égalitaire et libertaire au prix d’une servitude volontaire lui garantissant un minimum de confort et de prestige, celui qui prétend à l’imminence d’une révolution est foncièrement un aliéné. Cela est tragique, non parce que nous ne chanterons pas demain Le temps des cerises, mais parce que dans notre monde de pure nécessité, où rien ne tombe du ciel et où tout le réel s’agence inéluctablement de causes en effets, aucun prérequis ne semble annoncer un quelconque bouleversement dans notre meilleur des mondes. Bien au contraire.

Certes, notre fraîche France procède d’une longue tradition monarchiste, mais les accidents insurrectionnels qu’elle a par ailleurs subis, auraient aussi pu favoriser une République moins postiche, une République démocratique aux accents aisément plus rouges. Nous-autres, citoyens de pacotille, aurions pu de la sorte nous inspirer du Marx glorifiant, dans son pamphlet La guerre civile en France, le Paris insurgé de la Commune.

Nous sommes le 18 mars 1871 : le peuple parisien va prendre son destin en main. La Garde nationale, statuée en Fédération et constituée de 180 000 hommes, a conservé ses fusils et surtout ses canons. L’armée permanente, instrument aveugle des classes dominantes, est donc remplacée par l’armement général du peuple. Le programme est sans équivoque : défendre la République : « Plus d’oppression, d’esclavage ou de dictature d’aucune sorte, mais la nation souveraine, mais les citoyens libres se gouvernant à leur gré ». Une République suprême, par delà tout importun suffrage universel. Un Comité Central, puis un Conseil de la Commune, révocables à tout moment, tentent alors d’orchestrer la vie municipale. 

colonne-vendome-1871c

Mais, soixante-douze jours ne suffiront pas à cristalliser toutes ces révolutions. Difficile de parfaire ces ébauches avant-gardistes quand on doit se défendre contre la vermine versaillaise. Une saison pour mourir plus que pour bâtir. L’humanité aurait pu bourgeonner, elle a sombré dans la servitude.
Impossible, donc, pour Thiers et ses notables d’accorder une once de souveraineté populaire pour qui que ce soit dans cette France de la fin du XIXe siècle. Combien de députations communardes proposant la réconciliation avec le Paris républicain furent ajournées brutalement ? Si une République doit triompher, ce n’est certainement pas celle des citoyens mais bien celle des parvenus. Inconcevable dès lors d’approuver une quelconque autonomie aux affranchis de la capitale. Le pire serait que cette émancipation puisse contaminer les provinces et délivrer le paysan de la tyrannie du garde-champêtre. Déjà certaines villes, comme Lyon, Marseille, Saint-Etienne, Toulouse, Narbonne, Limoges, Perpignan et Grenoble avaient frémi à l’annonce des événements parisiens. Heureusement, ces effervescences furent aussi sommaires que leurs répressions furent brutales ! Paris se trouve ainsi esseulé face aux scélérats de Versailles. Surtout que, depuis la paix signée, vaincus et vainqueurs fraternisent pour exterminer les communards. Bismarck va jusqu’à libérer cent mille prisonniers (les minables de Metz et Sedan), permettant de doubler l’effectif de l’armée de Thiers.

Le 23, les Batignolles cèdent, Montmartre est pris à revers ; rive gauche l’armée franchit les palissades de la rue Vavin et du Carrefour de la Croix-Rouge ; enfin, le soir, elle atteint le cimetière Montparnasse. Mais le crépuscule inspire la combustion des colères : pluie de pétrole, remparts de feu, mur de flammes, Paris s’embrase : Palais des Tuileries, Cour des Comptes, Ministère des Finances, Conseil d’Etat, Palais de la Légion d’honneur, rue du Bac, rue de Lille, rue Royale, Saint Sulpice… Nuit de crémation.
Les incendies se disséminent à l’aube du 24 : Préfecture de police, Palais de justice et Hôtel de Ville. La Commune se consume puis s’éteint. Rue Saint-Jacques 700 fédérés sont exécutés.

Reste le Paris populaire de Popincourt, la Roquette, la Villette et Belleville. Résistance acharnée et désespérée. Le 26, Bastille abdique ; le 27, en guise de tombeau, c’est un mur que les bourreaux de Versailles offrent aux derniers résistants du Père-Lachaise. Le 28, à 11 heures, Belleville tombe ; rue de la Fontaine au Roi, Eugène Varlin, Théophile Ferré et Jean-Baptiste Clément défendent l’ultime barricade.
Ainsi s’achève la semaine sanglante : près de 30 000 victimes du coté communard, 847 chez les Versaillais. La curée froide fait son office : les jardins du Luxembourg, Châtelet, la caserne Lobeau, le parc Monceau et les gares virent abattoirs. Déportation et bagne pour les rescapés, qu’ils soient hommes, femmes ou enfants. Printemps pourpre, Paris patriote, drapeau sang, Seine rouge, cité en abîme, la Commune ou la mort, elle a été vaincue.
Bismarck contemple alors avec malice les ruines de la capitale décapitée…par le gouvernement français lui-même.

– Société, tout est rétabli : – les orgies
Pleurent leur ancien râle aux anciens lupanars
Et les gaz en délire, aux murailles rougies,
Flambent sinistrement vers les azurs blafards ! » – Arthur Rimbaud

L’hégémonie bourgeoise ne pourra plus se cacher sous un uniforme national. Une domination de classe, sans frontières, internationale, en bonne et due forme, révèle désormais que les nombreuses causes du malheur des nations ne sont plus à chercher ailleurs que dans la conspiration cosmopolite du Capital. Autrement dit : le pouvoir de l’argent a supplanté celui des hommes, et il faudra bien plus qu’une nouvelle révolution, bien plus qu’une terrible guerre, pour restituer au peuple la souveraineté et la liberté qui lui sont dues.

Toute démocratie procède d’un pouvoir exclusivement orchestré par le peuple et agencé pour lui. Les citoyens pourraient se délecter d’une telle symphonie, mais l’homme est belliqueux et vaniteux ; il aspire trop souvent à d’autres suprématies. C’est un conquérant plus qu’un démocrate. Il préfère faire étalage de sa force que de se concilier avec ses congénères. Il pense ainsi échapper à sa condition de larbin en devenant à son tour un potentat.

Les marxistes se méprennent quand ils estiment que la Commune aurait mieux fait de marcher sur Versailles, dès les premiers jours de l’insurrection, pour mettre le gouvernement Thiers hors d’état de nuire – au lieu de s’en tenir à leur position strictement défensive. C’est un paradoxe majeur et une faille fatale intrinsèques à toute matrice démocratique : dans un monde nombriliste de conquête et de domination, il devient périlleux pour tout pouvoir collectif et égalitaire de s’y épanouir, si ce n’est en s’altérant jusqu’à devenir une diktacratie.

Non, Nuit debout, au bout de ses 100 jours n’est pas en commune……

Les 100 coups de verge qui dérapent ….. Le rideau va se lever.

  • Les 100 jours de nuit en Auvergne-Rhone-Alpes, départementalisé    Les 100 jours en ARA-26    (la même étude pouvant être réalisée, gratuitement, pour chaque département et Région) . C’est vrai que leurs nuit debout sont plus belles que nos jours!
  • les mêmes 100 nuit a-jour et d’ensemble pour les 182 cités renseignées depuis le 12 Mai 2016 :  182 nuit debout depuis le 12 Mai
  • et cela conduit au ratio de followers par rapports aux inscrits des dernières départementales de 2015 : %100ND
Que peut-on constater ?
Certes le nombre de followers augmente, mais moins qu’au début…… Il semblerait que les suiveurs s’essoufflent et semblent se désintéresser du phénomène. Il est vrai qu’il semble avoir trouvé d’autres intérêts plus primordiaux (l’€uro de footage de gueule, le tour de France des attentats – comme lors de l’étape du 08/07 et ce malgré la présence sur le parcours , proche de l’arrivée d’engins militaires anti- quelque chose. Revisionner le reportage in live de France2). Nombre de sites « déclinent »… (S.Q et <0, sur le doc %100ND)
 Les nuit debout commencent à se coucher. Est-ce le soleil de Watterloo sur une morne plaine?
A noter l’impact des actions « spectaculaires » sur le suivi des followers. L’exemple de la prise de la tour de Crest est parlant. Progression de 10% sur les 2 jours de l’opération. Preuve, peut-être que les gens attendent plus du concret, même symbolique, que des AG!
Y a t-il un lien de symbole avec l’effondrement de la flamme rouge du Tour de France (et non une relation de cause à effet, selon les dires de Jalabert, chroniqueur cycliste du dopage des infos)

 

http://diktacratie.com/paris-1871-la-commune-ou-la-mort/

 

*****

Attention! 
Dire une vérité concernant nos amis intimes juifs, et surtout à leur encontre, même quand cela les dérange, c’est de l’antisémitisme ainsi qu’accepter de la lire….. Pour être bien avec eux, il faut leur louer Israël (c’est bien connu, Israël ne s’achète pas, mais par contre on peut s’emprunter, pour le louer, à taux d’usures et de vétusté)

 FIN de la une DU JOUR

Fin de l’article de « La Une de keg » du jour. Merci de l’avoir lu et de vos commentaires. Les différents tableaux joints et à découvrir, vous ont-il éclairé, surtout en ce qui concerne les élections en prévision de décembre 2015 et au delà?

Ce qui suit ne concerne que quelques infos en attente de réutilisation (en vrai dépotoir, bric à brac, de brique et de broc), où vous pouvez puiser, à vos risques et périls garantis.

…..

L’état en son urgence……..

Etat d’urgence ordinaire et normale : 

Prochaine échéance au 26 Juillet 2016 (et de 4 dont 3 mi temps supplémentaires). Tous les rassemblements interdits (cultes, meetings politiques, match de sport, réunions syndicales, manifs, réunion de plus de 3 personnes, marchés de plein air, marchés publics, attentes aux guichets – Sécu, gares, aéroports, files d’alimentation – achats en grandes surface, queues aux cinés, concerts, …., défilés du 14 juillet, commémorations, « nuit debout »). Rendez-vous donc à la prochaine prolongation…. au 26/07/2016! Il y aura une trêve estivale – pour reprendre lors de la rentrée scolaire. Les terroristes respectent le calendrier scolaire (et solaire)! Dernière nouvelle : la Belgique n’est toujours pas en état d’urgence…. Surprenant!

Grenoble : une fresque de street art jug&eacute;e anti-flic provoque un toll&eacute;

L’oeuvre « L’Etat matraquant la liberté » créée par l’artiste Goin, dans le cadre du festival de street art subventionné par la ville de Grenoble. (Capture d’écran/ France 3 Alpes)

Il paraît que l’état majore son urgence de deux mois. …… voir :  « Etat d’urgence ordinaire et normale » (plus bas)

un pays qui se « dictatorise (*) » (au nom d’un pseudo « terrorisme » – non et/ou très mal défini) et surtout qui laisse faire, avec la complicité de ses politicards et l’immobilisme de sa population ne peut revendiquer être le pays flambeau des Lumières et se ravale au rang de ses « ennemis » ou supposés. (tant que dure l’état d’urgence. ….. qui ne se presse pas pour partir si on en croit les rumeurs)

Gandhi

 Oser dire « NON », en votant blanc, tant que l’on na que des non-choix, c’est déjà être debout. Il n’est que temps avant 2017!

Et s’il ne manquait que 509 députés! (un tout petit peu plus de 88%  de dédain du problème. Ils sont libres, eux!)

Il en va de la liberté du Peuple, quand même, qu’ils représenteraient!

Il est vrai que c’est tellement banal que l’état d’urgence

Afficher l'image d'origine

Vous verrez qu’un jour, ils nous demanderont (à droite, comme à gauche), par référendum, si nous voulons mettre fin à cet état d’urgence, que nous n’avons jamais voulu et encore moins demandé!
(l’urgence de l’état n’est pas l’état d’urgence, mais…. sa reconduite aux frontières du pouvoir et surtout dehors dudit pouvoir)

 

Article 21 Préambule de la constitution :

« Quand le gouvernement viole les libertés et les droits garantis par la constitution, la résistance sous toutes ses formes est le plus sacré des droits et le plus impérieux des devoirs. »

(En l’an I, on parlait d’insurrection et non de résistance et d’armer cette révolution). Où en sommes nous.?

….. et son corollaire de « Nuit Debout » et son 49-3 pour passer 2017, en force…..

——–

En France (en fin de règne, de Mars 2016 à ….. ) , on progresse! On rétablit la ferme générale en ce qui concerne la détection-radariste…. On vend la charge au privé…… Le privé va donc acheter la charge d’alimenter le budget amende de conduite et à lui de se démerder pour rentrer dans ses frais de charge et sans oublier sa marge, non d’erreur (dont il n’a que faire) mais de bénéfice. Car le privé n’est pas l’état il n’a pas le souci de déficit, son seul étant celui du profit +. Effectivement le changement c’est maintenant et ici…..

——–

Osez signer le démantèlement de la diminocratie (cf : Unedekeg du 18/01/16) : https://www.change.org/p/les-parlementaires-dire-non-au-verrouillage-de-la-d%C3%A9mocratie, au profit du rétablissement de la Démocratie

****

A lire impérativement, pour mieux comprendre ce qui nous arrive : « Al Qaïda en France » de Samuel Laurent et ce que l’on va devoir supporter. Vous y apprendrez que les djihadistes se fondent dans la foule (ils fument, boivent, se droguent – en contradiction volontaire et « autorisée »  par leurs chefs -, présentent bien….. ont parfois des situations au top)…. jusqu’au jour où on les réveille et alors quel Bataclan!

Preuve que les lois d’exception ne concernent nullement les terroristes, excepté quand ce sont des citoyens (mono ou bi) nationaux qui expriment leur mécontentement. Les terroristes les vrais frapperont où ils voudront et quand ils voudront. Que voulez vous, réellement, opposer à leur déterminisme? Leur nationalité française? Il faut être naïf pour croire aux lois liberticides, soit disant pour contrer le terrorisme…..

Et pour inciter à rester…. coi : http://www.directmatin.fr/monde/2016-01-14/daesh-brule-vivants-ses-membres-qui-ont-fui-ramadi-720362 jusqu’au bout (ou quoi)

*****


  • Vote blanc, expression du refus de non-choix
  • La non- imposition imposée en imposture
  • La Dhimmitude à refaire naître
  • A-faire « Charlie-Hebdo
  • Boites à Malices
  • autorisation de représailles à balles tueuses- « Ultima Ratio »
  • « Pupilles de la Nation non juifs » – discriminés
  • le référendum -migratoire, anti-Schengen
  • en Régionales de 2015 –R15-analyse
  • la non valeur des signatures politiques  – signature-bidon
  • de tout et de rien dans notre atmosphère, je vous assure cousin il l’a dit :  Vrac160101
  • Pan AM et après : Fin du bordel à Panama : Fin du Panama

Prêt à ressortir à la moindre alerte et avis de tempêtes…… et surtout en période exceptionnelle des urgences

Publicités

Etre abonné pour mettre un commentaire, constructif..... Merci

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :