-

keg – 130 Mars = 08/07/2016 – Attentions aux annulations, en série, des déplacements et rendez-vous. La contagion gagne vite, en campagne estivale!

Publié le Mis à jour le

Le choix du jour : «annuler ses déplacements» ou «maintenir des vacances»

——

« Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) de la « dé-professionnalisation du mandat électif » (ou « quand le tirage au sort remplacera la ripoublique…. » ). Dans la mesure de l’esprit initial de « Nuit debout »…. du « ni partis, ni syndicats »  :    http://wp.me/p4Im0Q-141

—–

Dans quel état j’erre, en urgence : 14/11/2015 – 26/02/2016 – 26/05/2016 – 26/07/2016 …. 05/2017. La sortie de l’état normal pour devenir autre et sans en dire le nom.

……

Français quand vous saurez……que :

Attention aux chamboulements de déplacements de par la monde, dans les jours qui suivent. Souvenez vous Juillet et Août sont devenus les mois où les pires saloperies se donnent rendez-vous avec leurs peuples……

….. et avec un peu de recul….

Les expressions les plus courtes sont peut-être les plus significatives. Annuler des déplacements pour être présent à plus……. urgent et dangereux?

…..

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

Vladimir Poutine annule ses déplacements

[FLASH] Vladimir Poutine annule ses déplacements

Vladimir Poutine a annulé l’ensemble de ses déplacements en régions (Altaï et Yakutie) cette semaine.

 Qu’en penser? C’est comme si, toutes proportions gardées, Hollande annulait ses rendez-vous de rentrée….. Mais là il s’agit d’un pays beaucoup plus puissant et peut-être dangereux et surtout à tout le moins plus efficace (il l’a démontré en Syrie)….. Et apparemment ce n’est pas pour raison de santé personnelle, mais plutôt celle du pays dans sa représentation internationale.

C’est pour quand la suite…… ?

http://reseauinternational.net/flash-vladimir-poutine-annule-ses-deplacements/

***

 

Et pendant ce temps……

 

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses » (et surtout en politique, mais aussi ailleurs)

et « nuit debout » que devient-il ou elle ……?

 

Pour votre « marché matinal aux nouvelles fraîches », les articles en « Une » des principaux médias retenus

« (*) » : veut dire que c’est une coquille voulue et/ou une liberté de langage ……ou une tentative de jeu de mots?
Ajoutez un peu de pâte-a-physique et une poignée de sel…j’aime. Faire revenir dans une noix de beurre rance et vous aurez votre recette du jour. A déguster chaude, la patate! Un peu d’irraison ne peut faire de mal.
dès 2017, un dictionnaire bilingue sortira pour mieux comprendre l’esprit « kegien (*) » ‘ ! Exercez-vous –:

GrosMots kegiens Février2016

****

Du 49.3 à l’échec de la censure, dans les coulisses des 24 heures de la fronde

Du 49.3 à l'échec de la censure, dans les coulisses des 24 heures de la fronde
Dans les coulisses de l’échec de la motion de défiance. (Geoffroy Van der Hasselt/Afp)

Une nouvelle fois, députés frondeurs et partisans du gouvernement se sont affrontés à l’Assemblée nationale autour de la loi Travail. Entre coups de gueule, coups de téléphone et coups de pression. Récit.

Pour sortir du conflit sans fin qui déchire la majorité, il propose un compromis. Le désormais fameux article deux, qui fait primer les accords d’entreprise sur les accords de branche au grand dam de l’aile gauche du PS, ne serait pas supprimé. Mais un garde-fou substantiel y serait ajouté : les heures supplémentaires seraient majorées de 25% minimum, contre 10% dans le texte actuel.

« Accepter cet amendement n’était pas une évidence pour tout le monde », rapport un témoin de la réunion. Certains étaient pour camper sur une ligne dure. Finalement, l’immense majorité accepte de le signer. Avec les autres socialistes qui l’avaient déjà fait, cela porte le nombre de signataires à 123. Soit bien plus que le tiers du groupe socialiste.

La colère de Valls

« Accepter ce compromis serait une compromission ! »

L’annonce du 49.3

Le mardi après-midi, à 15h05, Manuel Valls monte à la tribune de l’Assemblée nationale. Avant même le début des débats, il coupe court à toute discussion. Une nouvelle fois, il engage la responsabilité du gouvernement sur la loi Travail. Et de se justifier, martial :

Une partie du groupe socialiste hue son Premier ministre. A droite, les députés se lèvent et quittent l’hémicycle avant la fin de la brève allocution. La séance est close.

Du côté de l’Elysée, on regarde la scène avec tranquillité. Un conseiller lâche :

La riposte des frondeurs

Mais l’exercice se complique d’emblée par la défection de plusieurs signataires de la première motion, dont les socialistes Yann Galut et Alexis Bachelay, pour qui le combat doit maintenant se mener lors de la primaire et non plus à l’Assemblée nationale.

Les pressions tous azimuts

La seconde réunion de groupe hebdomadaire, qui a lieu le mercredi matin, est déserte. D’autant que les frondeurs ne sont pas les seuls à téléphoner. L’efficace « pointeur » du PS, Christophe Borgel ; le patron du groupe, Bruno Le Roux ; le secrétaire d’Etat chargé des Relations avec le Parlement, Jean-Marie Le Guen, appellent beaucoup, menacent parfois.

L’échec de la censure

« Une nouvelle fois, nous nous sommes battus jusqu’au bout contre le cynisme, les pressions… et la loi Travail. 56 député(e)s de toute la gauche ont accompagné cette démarche. Ils continuent ensemble. »

Loi Travail : la motion de censure de gauche échoue à deux signatures près

« Vous pensez qu’on a la capacité, les moyens de régler la jauge à ce niveau de précision ? Vous nous prenez vraiment pour des connards ! »

Le début ou la fin ?

« Le combat n’a pas commencé aujourd’hui, il ne finit pas aujourd’hui. On aurait aimé mener à la tribune de l’Assemblée nationale, cela n’a pas été possible. Mais d’autres batailles nous attendent. On est même plutôt au début qu’à la fin. »

De qui se moque t-on dans la soit-disant représentation nationale. Pour avoir voulu sauver leur siège, les frondeurs le perdront. Ils ont préféré leur représentation nationale (leur parti et leur gouvernement) à leur représentation locale. Oublient-ils que c’est le Peuple, et non le pouvoir, qui les élit?

Croyant avoir sauvé leur siège, ils vont se retrouver à la simple circulation des idées, porteurs d’eau de leurs patrons!

 

 

http://tempsreel.nouvelobs.com/politique/20160707.OBS4209/du-49-3-a-l-echec-de-la-censure-dans-les-coulisses-des-24-heures-de-la-fronde.html

 

****

 

Qui sont ces chômeurs qui ne sont pas comptabilisés?

Sauf que cette définition (du chômage) très stricte (en fait issue des normes du BIT, le bureau international du travail) exclut bon nombre de personnes qui souhaitent pourtant bien avoir un emploi. Ces derniers font partie de ce que l’on appelle le « halo autour du chômage ». En France métropolitaine, à fin 2015, 1,4 million de Français rentraient dans cette catégorie, un chiffre à comparer avec les 2,9 millions de chômeurs dans l’Hexagone à la même période.

Qui sont justement ces gens faisant partie du halo ? Réponse : des Français aux situations très différentes. L’Insee retient trois grandes composantes.

La première est constituée des personnes qui recherchent un emploi, souhaitent en avoir un mais qui ne sont pas disponibles. « Cela concerne notamment les étudiants en fin d’études, les personnes qui viennent de déménager ou qui sont en congés », explique Anne-Juliette Bessone de l’Insee. Ce sont les membres du halo qui sont les plus qualifiés (54% d’entre eux ont le baccalauréat) et les plus inscrits à Pôle Emploi (62%).

La deuxième composante regroupe les personnes qui souhaitent avoir un emploi, sont disponibles mais ne cherchent plus. « Elles n’en recherchent pas notamment parce qu’elles sont découragées, elles pensent qu’elles n’en trouveront pas », souligne Anne-Juliette Bessone. Leur nombre a toujours varié entre 600 et 700 000 sans qu’on puisse y voir un réel effet lié à la crise.

Il y a enfin la toute dernière composante qui concerne cette fois les Français qui ne sont pas disponibles, ne recherchent pas un emploi et qui souhaitent néanmoins en avoir un. Cette fois, ces personnes ne sont pas découragées. « Elles veulent travailler mais leur situation actuelle ne leur permet pas. Elles s’occupent par exemple d’un enfant, ou sont en arrêt maladie de long terme »

 

En France, il est donc possible d’échapper aux radars (et pas seulement sur les routes, mais aussi et surtout sur les comptes nationaux)! Surprenant pour un pouvoir qui sanctionne toute irrégularité et toute évasion. Il n’y aurait que Abdeslam qui serait bien gardé et entretenu?

 

http://news360x.fr/chomeurs-ne-comptabilises/

 

****

 

Cœur de pirate: l’autre coming out  –  Grâce à Justin Trudeau, la Québécoise est… “fière d’être Canadienne”!

Béatrice Martin, la chanteuse de Cœur de pirate, lors de la cérémonie des 25e Victoires de la musique en 2010 (Photo : SIPA.00595091_000100)

 

Béatrice Martin, alias Cœur de pirate, vient de faire un coming out inquiétant. Je ne parle pas de celui à propos de son identité sexuelle qui la concerne d’abord et avant tout même si elle a senti le besoin de nous en parler, ce qui était évidemment dans son droit. Qu’elle soit queer ou non, c’est son affaire. On lui souhaite seulement du bonheur. Je parle plutôt de son coming out politique, il y a quelques jours, dans le cadre des activités du 1er juillet. Celui-là est autrement plus troublant : Cœur de pirate a fait son coming out canadien. Elle est fière d’être canadienne. Elle a fait son coming out en sautant dans les bras de Justin Trudeau, à qui elle voue une affection manifeste.

 A-t-elle conscience d’adhérer à un pays qui nie sa propre culture ?

A-t-elle conscience qu’en tant que fière canadienne, elle est fière d’un pays qui traite son peuple comme une minorité parmi d’autres et qui a refondé sa constitution sur la censure de son existence. Et quoi qu’on en pense, une constitution est une réalité pesante qui structure durablement la vie d’un peuple.

 

Aimer le Canada, pour un artiste québécois, c’est se livrer aux délices d’un amour autodestructeur et suicidaire.

On peut être d’origine québécoise et rester québécoise ou québécois, C’est comme si un djihadiste d’origine maghrébine se disait Français. Il est des choses que l’on ne comprendrait pas. Un djihadiste, en son genre très et plus que particulier est un artiste (certes dans le morbide et le sanguinaire, mais n’est-ce pas cela qui fascine les apprentis : l’impunité vis à vis des hommes….. Ce qui permet à des délinquants à la petite semaine et carrière de se voir propulsés à la une de tous les médias…. Ils se voyaient déjà! Le prix à payer, une vie éphémère …. qui leur permettra d’être accueillis par les houris paradisiaques qui les attendent pour leur servir leur pastis – pardon ouzo, en retirant bien sur la goutte interdite par Allah – menthe religieuse)

A choisir on préfère la canadienne-Québecoise, aux autres artistes de la kalach….

 

http://www.causeur.fr/coeur-de-pirate-martin-trudeau-canada-quebec-39071.html

 

****

 

 

 

****

 

Vent de panique dans les ministères : le sauve-qui-peut bat déjà son plein !

 
Au total, ils sont près de 500 conseillers à chercher la porte de sortie.

Mais si Hollande y croit, sa foi n’est pas vraiment partagée par l’entourage, et le microcosme des ministères est déjà gagné par l’agitation des grands départs. Bref, s’il est question de vacances, c’est davantage celle du pouvoir qui les préoccupe que le farniente sur les plages.

Que toute la cour, les conseillers du palais et des dépendances, les serviteurs du roi et de ses ministres lorgnent vers les plus hautes fonctions de l’administration ou des grands groupes, c’est classique. Ce qui l’est moins, semble-t-il, c’est qu’on ne leur déroule plus si facilement le tapis rouge. « L’époque où 18 mois de cabinet valaient 10 ans d’expérience ailleurs semble révolue », disent les recruteurs, d’autant que, « au total, ils sont près de 500 conseillers à chercher la porte de sortie ».

500 conseillers pour en arriver là ! Pas étonnant que personne n’en veuille ! D’autant que tous ne sont pas logés à la même enseigne. Nicolas Boudot, du cabinet Tilder, les classe en trois catégories :

d’abord les chats, « attachés à un ministère et spécialistes d’un domaine ».

Puis les chiens, ceux qui « sont liés à une personnalité politique qu’ils suivent au gré des remaniements ».

Enfin, les singes qui « passent de branche en branche, d’une personnalité à une autre, d’un ministère à un autre ».

C’est chez les « chiens » et les « singes » que la pression monte dangereusement.

D’autant que tous ces petits barons ont des prétentions de salaire totalement déconnectées de la réalité : « Les salaires nets varient de 4.500 euros pour un jeune chargé de mission de 25 ans jusqu’à 11.000, 12.000, 13.000 euros pour les conseillers les plus gradés. Des rémunérations hors-sol, surévaluées de 20 à 30 % par rapport à ce que vaut la personne », explique un membre du cabinet Citéa.

Et puis, surtout, la nouveauté, c’est la démonétisation totale du politique.

Comme l’explique un patron du CAC 40 : « Je ne recommande plus à un jeune de passer par la case ministère pour se faire un carnet d’adresses et acquérir de l’entregent, il y a aujourd’hui bien mieux pour ça. » Il y a le monde réel, celui de l’entreprise, du risque, de la créativité.

« Le monde est beaucoup plus ouvert. Il est dominé par des start-up qui n’en ont rien à foutre de ce qui se passe dans les palais de la République », confie au Figaro le directeur de la communication d’un grand groupe, et « si je devais recruter un responsable des relations presse, je n’irais pas le chercher chez Macron. Je prendrais un digital native ».

Tout est dit.

Le radeau coule, les rats par centaines le quittent et abandonnent leur capitaine. On n’avait pas idée du nombre de « profiteurs » bombardés conseillers du pouvoir (que ne ferait-on pas pour une gamelle servie dans une écuelle en argent (qu’importe ce que l’on y met, seul compte l’emballage). Qui voudrait de gens qui fuirent devant le péril? Vous imaginez ces recasés de la dernière heure en cas de tourmente économique de leur boite recruteuse…. Ils fuiraient. Ces boites ont besoin de gens solides et surtout n’ayant pas de dents aussi longues qui rayent le plancher….. pour ne pas être fidèle, y compris et surtout dans la tourmente?

Ce sont des rats dégoûts de la politique, par la petite porte (ils ne sont pas élus)

 

http://www.bvoltaire.fr/mariedelarue/vent-de-panique-dans-les-ministeres-le-sauve-qui-peut-bat-deja-son-plein,270030

 

*****

Deux poids, deux mesures

ob_da54f1_ob-21e935-all-300x248

La dette grecque expliquée simplement

La situation grecque est inhumaine. On connaît la situation sociale de la Grèce: hausse de 45% de la mortalité infantile, hausse de 42% du taux de suicides, baisse de trois ans de l’espérance de vie, 44,6% de retraités vivant en dessous du seuil de pauvreté. Comment les banques allemandes et françaises ont financé la banqueroute de la Grèce? «La Grèce, lit-on dans cette contribution, doit maintenant aux créanciers 323 milliards d’euros, ce qui représente environ 175 pour cent du PIB. Comment est-on arrivés à une dette si élevée? «Nous devrions clairement le reconnaître: presque rien des sommes énormes qui ont été prêtées à la Grèce, n’ont, en réalité, pas fini en Grèce,» a rappelé le prix Nobel d’économie et ancien économiste en chef de la Banque mondiale, Joseph Stiglitz, dans un entretien au quotidien The Guardian. «elles ont été dirigées vers le paiement des créanciers du secteur privé, y compris les banques allemandes et françaises.»» (1)

La tentation était forte et le piège s’est refermé sur le peuple qui s’endette en payant les banques. On sait que depuis plusieurs années, l’ampleur de la dette publique européenne ne cesse d’augmenter.

  • La dette publique des Etats de l’Union européenne
  • L’intransigeance et le mépris allemand pour la Grèce
  • La dette de guerre allemande: des effacements successifs

La volonté de puissance est affirmée. Justement, la chancelière allemande qui gouverne l’Europe dirige un pays qui lui-même à trois dettes majeures qu’il n’a jamais totalement honorées. Nous allons les citer en honnête courtier. Il est curieux de constater qu’au sortir de la guerre, l’Allemagne a demandé et obtenu des Alliés l’effacement en partie de sa dette.

  • Berlin n’a jamais payé entièrement les réparations que les vainqueurs ont exigé en 1919. Et pour cause: à la fin des années 20, malgré un bon redémarrage économique, les caisses sont vides.
  • Qu’en est-il de la dette envers l’occupation inhumaine de la Grèce? Alexis Tsipras en fait un argument de négociation: « La Grèce dit ils, a «l’obligation morale et historique» de réclamer à l’Allemagne des indemnités de guerre, auxquelles elle a échappé à la fin de la Seconde Guerre mondiale.  278,7 milliards d’euros. Une autre étude dont nous reproduisons les principales conclusions parle d’une dette de 90 milliards d’euros. C’est la traduction d’un article de Karl Heinz Roth sur la dette de l’Allemagne envers la Grèce du fait des réparations de guerre (1939-1945) que l’Allemagne n’a jamais payées. Le chercheur et militant allemand, ancien membre du bureau national de l’Union socialiste allemande des étudiants » (6)
  • La dette concernant le coût de la pollution chimique allemande à l’Europe

La Grèce a tout simplement été victime d’un attentat financier.

Tsipras, bras armé de la monnaie mondiale, pour l’exécution de la Grèce sur ordre de l’Europe Allemandisée. Mais c’est aussi l’Europe qui crée sa tombe. Le Brexit n’est pas fini. Il ne finira qu’avec le Uexit…. Faut-il attendre sa mort lente ou l’activer?

L’Allemagne est-elle bien placée pour exiger de la Grèce le paiement de ses dettes? Une dette engage…… à ne pas la payer! Quel exemplarité des éxigeurs!

Il en va de l’avenir d’une possible europe des peuples. A trop tarder, même cette dernière sera condamnée à plus ou moins long terme. Alors que si les Peuples aident à l’enterrement de feu l’UE……

 

http://www.oulala.info/2015/07/les-dettes-allemandes-et-la-dette-grecque/

 

*****

Attention! 
Dire une vérité concernant nos amis intimes juifs, et surtout à leur encontre, même quand cela les dérange, c’est de l’antisémitisme ainsi qu’accepter de la lire….. Pour être bien avec eux, il faut leur louer Israël (c’est bien connu, Israël ne s’achète pas, mais par contre on peut s’emprunter, pour le louer, à taux d’usures et de vétusté)

 FIN de la une DU JOUR

Fin de l’article de « La Une de keg » du jour. Merci de l’avoir lu et de vos commentaires. Les différents tableaux joints et à découvrir, vous ont-il éclairé, surtout en ce qui concerne les élections en prévision de décembre 2015 et au delà?

Ce qui suit ne concerne que quelques infos en attente de réutilisation (en vrai dépotoir, bric à brac, de brique et de broc), où vous pouvez puiser, à vos risques et périls garantis.

…..

L’état en son urgence……..

Etat d’urgence ordinaire et normale : 

Prochaine échéance au 26 Juillet 2016 (et de 4 dont 3 mi temps supplémentaires). Tous les rassemblements interdits (cultes, meetings politiques, match de sport, réunions syndicales, manifs, réunion de plus de 3 personnes, marchés de plein air, marchés publics, attentes aux guichets – Sécu, gares, aéroports, files d’alimentation – achats en grandes surface, queues aux cinés, concerts, …., défilés du 14 juillet, commémorations, « nuit debout »). Rendez-vous donc à la prochaine prolongation…. au 26/07/2016! Il y aura une trêve estivale – pour reprendre lors de la rentrée scolaire. Les terroristes respectent le calendrier scolaire (et solaire)! Dernière nouvelle : la Belgique n’est toujours pas en état d’urgence…. Surprenant!

Grenoble : une fresque de street art jugée anti-flic provoque un tollé

L’oeuvre « L’Etat matraquant la liberté » créée par l’artiste Goin, dans le cadre du festival de street art subventionné par la ville de Grenoble. (Capture d’écran/ France 3 Alpes)

Il paraît que l’état majore son urgence de deux mois. …… voir :  « Etat d’urgence ordinaire et normale » (plus bas)

un pays qui se « dictatorise (*) » (au nom d’un pseudo « terrorisme » – non et/ou très mal défini) et surtout qui laisse faire, avec la complicité de ses politicards et l’immobilisme de sa population ne peut revendiquer être le pays flambeau des Lumières et se ravale au rang de ses « ennemis » ou supposés. (tant que dure l’état d’urgence. ….. qui ne se presse pas pour partir si on en croit les rumeurs)

Gandhi

 Oser dire « NON », en votant blanc, tant que l’on na que des non-choix, c’est déjà être debout. Il n’est que temps avant 2017!

Et s’il ne manquait que 509 députés! (un tout petit peu plus de 88%  de dédain du problème. Ils sont libres, eux!)

Il en va de la liberté du Peuple, quand même, qu’ils représenteraient!

Il est vrai que c’est tellement banal que l’état d’urgence

Afficher l'image d'origine

Vous verrez qu’un jour, ils nous demanderont (à droite, comme à gauche), par référendum, si nous voulons mettre fin à cet état d’urgence, que nous n’avons jamais voulu et encore moins demandé!
(l’urgence de l’état n’est pas l’état d’urgence, mais…. sa reconduite aux frontières du pouvoir et surtout dehors dudit pouvoir)

 

Article 21 Préambule de la constitution :

« Quand le gouvernement viole les libertés et les droits garantis par la constitution, la résistance sous toutes ses formes est le plus sacré des droits et le plus impérieux des devoirs. »

(En l’an I, on parlait d’insurrection et non de résistance et d’armer cette révolution). Où en sommes nous.?

 

….. et son corollaire de « Nuit Debout » et son 49-3 pour passer 2017, en force…..

——–

En France (en fin de règne, de Mars 2016 à ….. ) , on progresse! On rétablit la ferme générale en ce qui concerne la détection-radariste…. On vend la charge au privé…… Le privé va donc acheter la charge d’alimenter le budget amende de conduite et à lui de se démerder pour rentrer dans ses frais de charge et sans oublier sa marge, non d’erreur (dont il n’a que faire) mais de bénéfice. Car le privé n’est pas l’état il n’a pas le souci de déficit, son seul étant celui du profit +. Effectivement le changement c’est maintenant et ici…..

——–

Osez signer le démantèlement de la diminocratie (cf : Unedekeg du 18/01/16) : https://www.change.org/p/les-parlementaires-dire-non-au-verrouillage-de-la-d%C3%A9mocratie, au profit du rétablissement de la Démocratie

****

A lire impérativement, pour mieux comprendre ce qui nous arrive : « Al Qaïda en France » de Samuel Laurent et ce que l’on va devoir supporter. Vous y apprendrez que les djihadistes se fondent dans la foule (ils fument, boivent, se droguent – en contradiction volontaire et « autorisée »  par leurs chefs -, présentent bien….. ont parfois des situations au top)…. jusqu’au jour où on les réveille et alors quel Bataclan!

Preuve que les lois d’exception ne concernent nullement les terroristes, excepté quand ce sont des citoyens (mono ou bi) nationaux qui expriment leur mécontentement. Les terroristes les vrais frapperont où ils voudront et quand ils voudront. Que voulez vous, réellement, opposer à leur déterminisme? Leur nationalité française? Il faut être naïf pour croire aux lois liberticides, soit disant pour contrer le terrorisme…..

Et pour inciter à rester…. coi : http://www.directmatin.fr/monde/2016-01-14/daesh-brule-vivants-ses-membres-qui-ont-fui-ramadi-720362 jusqu’au bout (ou quoi)

*****


  • Vote blanc, expression du refus de non-choix
  • La non- imposition imposée en imposture
  • La Dhimmitude à refaire naître
  • A-faire « Charlie-Hebdo
  • Boites à Malices
  • autorisation de représailles à balles tueuses- « Ultima Ratio »
  • « Pupilles de la Nation non juifs » – discriminés
  • le référendum -migratoire, anti-Schengen
  • en Régionales de 2015 –R15-analyse
  • la non valeur des signatures politiques  – signature-bidon
  • de tout et de rien dans notre atmosphère, je vous assure cousin il l’a dit :  Vrac160101
  • Pan AM et après : Fin du bordel à Panama : Fin du Panama

Prêt à ressortir à la moindre alerte et avis de tempêtes…… et surtout en période exceptionnelle des urgences

Advertisements

Etre abonné pour mettre un commentaire, constructif..... Merci

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :