-

keg – 128 Mars = 06/07/2016 – A taux égal, la TVA du pauvre est plus riche que celle du riche, pour l’état…… surtout en fin de mois avancée!

Publié le


Le choix du jour : «La TVA du pauvre» ou «la TVA du riche»

——

« Projet de loi citoyen » (et non « proposition de loi ». Ce qui met le citoyen à égalité avec le  pouvoir, qui dépend de lui!) de la « dé-professionnalisation du mandat électif » (ou « quand le tirage au sort remplacera la ripoublique…. » ). Dans la mesure de l’esprit initial de « Nuit debout »…. du « ni partis, ni syndicats »  :    http://wp.me/p4Im0Q-141

—–

Dans quel état j’erre, en urgence : 14/11/2015 – 26/02/2016 – 26/05/2016 – 26/07/2016 …. 05/2017. La sortie de l’état normal pour devenir autre et sans en dire le nom.

……

Français quand vous saurez……que :

Les Français ont égo devant la TVA. Il y a celle du pauvre et celle du riche. Mais à part cela c’est éthique et épique….

….. et avec un peu de recul….

L’égalité par la TVA est une inégalité. Ce sont les plus pauvres qui paient le plus. L’incidence au reste à vivre n’est pas la même… leur fin de mois est au 15 et non au 25… alors que celle des riches est dans les générations futures

…..

Réactions, à chaud, de KEG sur l’actualité phare de ce jour :

Les Français “non imposables” paient plus de 6000 euros d’impôts par an

En France, on compte aujourd’hui environ 36,5 millions de foyers fiscaux dont moins de la moitié sont redevables de l’impôt sur le revenu. Pour autant, ceux que l’on désigne comme non-imposables, généralement parce que ne disposant pas de revenus suffisants, n’en sont pas moins assujettis à une fiscalité relativement importante puisqu’elle s’élève en moyenne à plus de 6000 euros par an et par foyer.

Depuis sa création en 1914, l’impôt sur le revenu a toujours eu mauvaise presse. Trop lourd, mal réparti, désagréable, accusé de ménager les plus hauts revenus au détriment des classes moyennes, on a tout dit sur cet impôt qui doit surtout son impopularité au fait qu’il est basé sur une déclaration volontaire des contribuables, lesquels ont alors le sentiment de devoir acheter la corde pour se faire pendre.

Le nombre de foyers imposables en baisse depuis 30 ans

En 2016, la loi de finances initiale laisse apparaître un total de recettes fiscales de 388 milliards d’euros dont seuls 76,5 milliards viennent de l’impôt sur le revenu. Le reste est constitué principalement de la fiscalité sur les entreprises (qui ne concerne donc pas les particuliers directement) mais aussi et surtout de la taxe sur la valeur ajoutée, plus communément appelée “TVA”. L’an dernier, elle s’élevait à 195,8 milliards d’euros, soit plus de la moitié des recettes fiscales de l’État (50,5%). Or, tout le monde paie la TVA, que l’on soit ou non redevable de l’impôt sur le revenu, et le coût moyen par foyer fiscal avoisine les… 5300 euros par an !

Un impôt injuste parce que parfaitement égalitaire

C’est d’ailleurs ce qui fait dire à beaucoup de gens que la TVA est un impôt particulièrement injuste, même s’il est universel et s’applique donc à tout le monde sans distinction, selon le principe de l’égalité fiscale. Car qui dit “égalité” ne dit pas pour autant “équité”. En effet, hormis les quelques cas de contribuables aisés qui ont su jouer des niches fiscales et autres mécanismes de défiscalisation pour échapper à l’impôt sur le revenu, l’écrasante majorité des ménages non-imposables est constituée des foyers les plus modestes.

Or, leur situation parfois difficile ne les exonère aucunement d’une TVA omniprésente, obligatoire et pas toujours justifiée. D’aucuns réclament par exemple que les produits alimentaires courants ou de première nécessité ne supportent aucune TVA, comme cela se pratique déjà dans un grand nombre de pays, car leur consommation est absolument incontournable et pénalise les moins fortunés. En échange, on pourrait parfaitement imaginer une fiscalité renforcée sur les produits de luxe par exemple, dont la “valeur ajoutée” n’a plus rien à voir avec la réalité des coûts de fabrication ni même la réponse à un besoin essentiel.

Des impôts qui représentent 50% des revenus des plus modestes

À cette TVA s’ajoute bien souvent une fiscalité locale dans laquelle la taxe d’habitation tient une place prépondérante. Certes, il existe là aussi des mécanismes d’exonération mais, d’une manière générale, ils s’appliquent aux ménages les plus défavorisés sans recouvrir pour autant l’ensemble des foyers fiscaux non imposables, loin de là. Votée localement, cette taxe varie quasiment du simple au triple en fonction les régions, pour une surface donnée, et elle correspond en moyenne à 750 € par an tous barèmes confondus.

Ajoutée à la TVA acquittée annuellement, même en tenant compte d’une consommation réduite pour les foyers les plus modestes, la taxe d’habitation vient donc alourdir une charge fiscale qui peut alors représenter plus de 50% des revenus des familles les plus fragiles. En effet, selon l’Insee, les ménages les plus modestes gagnent en moyenne moins de 11 000 euros par an.

La TVA est l’exemple typique de l’imposition au prorata des revenus…. On ne peut payer plus de TVA que le revenu le permet.

  • Sur une base de 1 500€ de revenu par mois cela fait une moyenne annuelle de 3 600€ de TVA annuelle. 
  • Sur une base de 4 500€ fait une TVA à 10 800€

Le problème c’est que le reste à vivre, après TVA, n’est pas le même (43 200 pour le second et 14 400 pour le premier). Et comme il y a plus de pauvres que de riches, l’état perçoit plus auprès des pauvres que des riches …. La véritable justice sociale serait une TVA variable au prorata des revenus…. et donc à valeur de TVA égalitaire.

montant global (de la TVA à percevoir) divisé par le nombre cumulé de Smic (de l(ensemble des assujettis) et multiplié par le nombre de Smic de chaque assujetti = valeur variable de TVA -voir étude à paraître)

l’idée : un smicard ne peut payer plus que tant de TVA par an (ce serait le point d’indice de TVA – Smic). Les autres paieraient en fonction de leur nombre de Smic (et coefficienté afin que l’état ne perde pas de la TVA en cours de route. 20% de moins sur un Smic n’a pas la même incidence que sur 3 ou plus Smic, en matière de reste à vivre, tout comme 90€ n’a pas la même incidence selon que l’on est prolo ou parlementaire, même si le montant est identique).

Il vaudrait mieux imposer sur le revenu, même symboliquement et baisser la TVA en fonction des revenus…. et non pas appliquer un barème identique (d’environ 20%)

 

http://www.loretlargent.info/argent/francais-non-imposables-paient-plus-de-6000-euros-impots-an/18192/

***

 

Et pendant ce temps……

« Celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses » (et surtout en politique, mais aussi ailleurs)

et « nuit debout » que devient-il ou elle ……?

 

Pour votre « marché matinal aux nouvelles fraîches », les articles en « Une » des principaux médias retenus

« (*) » : veut dire que c’est une coquille voulue et/ou une liberté de langage ……ou une tentative de jeu de mots?
Ajoutez un peu de pâte-a-physique et une poignée de sel…j’aime. Faire revenir dans une noix de beurre rance et vous aurez votre recette du jour. A déguster chaude, la patate! Un peu d’irraison ne peut faire de mal.
dès 2017, un dictionnaire bilingue sortira pour mieux comprendre l’esprit « kegien (*) » ‘ ! Exercez-vous –:

GrosMots kegiens Février2016

****

Visite à Fleury-Mérogis : l’avocat de Salah Abdeslam porte plainte contre Thierry Solère

INFO OBS. Visite à Fleury-Mérogis : l'avocat de Salah Abdeslam porte plainte contre Thierry Solère
Salah Abdeslam, filmé par hasard, en 2014, par la chaîne de télévision belge TV Brussel. (AP/SIPA)

Le député a raconté sa visite en prison et a livré des détails sur la vie en détention de Salah Abdeslam « comme s’il s’était promené au zoo de Vincennes », accuse Me Franck Berton.

Le compte-rendu public et détaillé de la visite du député des Hauts-de-Seine, Thierry Solère (LR), la semaine dernière à la maison d’arrêt de Fleury-Mérogis, a provoqué la colère de l’avocat de Salah Abdeslam. Maître Frank Berton a aussitôt interpellé le ministre de la justice, Jean-Jacques Urvoas, dans un courrier dont « l’Obs » publie des extraits.

  • L’avocat dénonce le fait que le parlementaire ait pu visionner les images de la vidéo-surveillance dont le détenu fait l’objet 24 heures sur 24, pour en faire le récit public, en livrant notamment des détails de sa vie privée, du brossage de ses dents, à ses tenues vestimentaires, en passant par la pratique de sa religion.
  • Frank Berton entend poursuivre Thierry Solère, qui selon lui a « méprisé » les droits de son client, « le travail des magistrats et la douleur des parties civiles ».
  • L’avocat déposera le 11 juillet un référé liberté devant le tribunal administratif pour atteinte au respect du droit à la vie privée. Il sera ensuite convoqué dans un délai de deux à quatre jours. Il plaidera contre le Garde des Sceaux à la mi-juillet.

Non Abdeslam n’est pas Hitler. Ils ont chacun droit à une suite carcérale, mais le second avait un secrétaire pour écrire son testament hologramme, alors que le premier ne pourra écrire que son échec d’entrée au paradis car même mort il n’y aura pas accès, du moins à la partie réservée aux vierges. Il sera interdit de séjour en somme.

Les coups fumeux se suivent mais, heureusement, ne se ressemblent pas.

Jusqu(à quand Salah va t-il bénéficier des largesses de la République. Qu’en sera t-il, après jugement, s’il est condamné? Rentrera t-il en cellule de droit commun ou conservera t-il un régime de faveurs (j’ai faillit écrire ferveurs) républicaines?

Si vous voulez vivre au large, aux frais de la ripoublique, devenez « attenteur (*) »…..  quand on voit les avantages d’un « arabe », ce sera toute une aile pour un Franco-Français!

 

http://tempsreel.nouvelobs.com/attentats-terroristes-a-paris/20160705.OBS4049/info-obs-visite-a-fleury-merogis-l-avocat-de-salah-abdeslam-porte-plainte-contre-thierry-solere.html

 

****

 

Égalité, citoyenneté, foutaises

 Dans moins d’un an, l’Assemblée sera renouvelée. Concrètement, compte-tenu des vacances et d’un calendrier électoral chargé, il ne reste donc à nos députés qu’une poignée de mois pleins pour les laisser exprimer leur moi profond, leur créativité législative et les laisser passer toutes les jolies petites expériences sociétales qu’ils ont âprement préparées toutes ces années durant. Excellente raison, donc, pour se déchaîner.

Le sociétal est donc un domaine tout trouvé pour ces expérimentations législatives. Oh, attention, on ne parle pas de ces grands chambardements tels que le mariage homosexuel qui aura lâché sur la France des hordes de conservateurs assoiffés de destructions de magasins, de manifestations violentes avec échauffourées et d’occupations permanentes de places publiques pour réclamer un autre monde possible, démontrant d’ailleurs l’impuissance d’une police désemparée, incapable de calmer ces dangereuses mères de famille avec poussettes qui passaient leur temps à lancer pavés et objets contondants à des compagnies républicaines stoïques sur ordre. Non. Pas de ça ici, mais plutôt de simples bricolages qui n’ont, dans l’opinion publique générale, qu’un impact modeste sur les individus et semblent couler de source.

On pourra en tout cas en citer deux, symptomatiques.

Le premier, c’est l’extension de la lubie catastrophique de nos députés à vouloir absolument régenter les pensées. Surfant sans la moindre gêne sur le sophisme qu’interdire par la loi un négationnisme est un vrai acte de courage et qu’une interdiction d’une pensée idiote ou coupable permet de faire reculer les idées nauséabondes, nos braves élus ont décidé qu’il ne suffisait pas d’interdire la négation de la Shoah mais qu’il fallait aussi faire de même pour le génocide arménien. Youpi. La liste des génocides étant (malheureusement) assez longue, on peut déjà voir se profiler les supporters d’une loi mémorielle équivalente pour le génocide vendéen ou pour tous ceux qui viendraient à l’idée de quelqu’un de contester.

Le second, c’est l’invasion, toujours plus loin, toujours plus forte, du législatif dans la vie intime des individus, de leur famille, et dans l’encadrement de leurs comportements. Cette fois-ci, il s’agit de légiférer sur les violences corporelles exactement comme si celles-ci avaient un jour été autorisées en France et s’il était permis, jusqu’à présent, de torturer ou frapper ses enfants dans la plus parfaite décontraction du législateur qui regarderait ailleurs en attendant tranquillement qu’un os se brise pour décider d’intervenir, éventuellement, peut-être… L’idée réelle des députés est donc d’accroître encore le champ d’application des textes existants et d’étendre ces interdictions au cadre de l’autorité parentale qui exclura donc « tout traitement cruel, dégradant ou humiliant, y compris tout recours aux violences corporelles ».

Chaque député, chaque ministre, gonflés de sa propre importance, veut passer sa petite loi, faire le plein de projets concrétisés afin de pouvoir dire enfin, lorsque le temps des urnes reviendra, « Regardez ce que j’ai fait pour vous » tant est forte la peur de se faire débarquer pour incompétence à la prochaine législative.La France, bateau ivre et percé de toutes parts, s’enfonce lentement. Les élus, cyniques et bien certains d’avoir une place dans de beaux canots de sauvetage, vérifient que personne ne chaparde les petites cuillères en argent.

Se souviendra t-on, dans les livres d’histoire de la 14éme mandature de la 5éme République, s’étant déroulée entre 2012 et 2017? Fera t-on comme pour l’époque de Vichy en la désignant autrement que dans le continuum de la république. On ne pourra la qualifiée, seule, de ripoublique, cette dernière existant depuis la fin du gaullisme….. Il faudra lui attribuer un autre blaze genre « dictature de la socia-lie » terminée en apothéose avec un état d’urgence (sans urgence déjouée) prolongé et un chapelet de 49,3. Finir sa période sur une telle pratique, qu’elle apothéose de crédibilité. Et dire que l’on a peut-être le risque d’une récidive (droite et gauche, étant le même principe) ou d’un virage dangereux à l’extrême.

 

http://news360x.fr/egalite-citoyennete-foutaises/

 

****

 

Michel Rocard: les charognards sont à l’œuvre…  –  Détournement de cadavre

Et ils sont tous de gauche. A la veille de l’hommage national qui va lui être rendu, toute honte bue, ils pleurent à l’unisson sur sa tombe.

Michel Rocard (et, au second plan, François Mitterrand) lors du congrès de Metz du Parti socialiste, en avril 1979 (Photo : SIPA.00473284_000002)

Rarement un homme autant piétiné de son vivant fut autant célébré après sa mort. Fleurs et couronnes s’amoncèlent sur son cercueil. Il y en a tellement que Michel Rocard disparaît étouffé sous leur poids. Droite et gauche entonnent le même requiem, louangeur pour certains et sirupeux pour beaucoup d’autres. Passons sur la droite qui, contrairement à la gauche, ne fait quand même pas trop de bruit se contentant d’une petite musique de chambre.

Mais à gauche (Rocard n’aurait pas appelé « ça » la gauche !) la grosse caisse le dispute aux clairons et trompettes dans une symphonie hypocrite. Tous, toutes veulent leur petit bout de Rocard, un petit bout de Rocard, ce pauvre mort qui ne peut se défendre. Tous, toutes prétendent avoir touché la Sainte Croix. Tous, toutes l’ont approché… Tous, toutes auraient reçu sa bénédiction ou, au moins, appris l’évangile selon Saint-Rocard.

  • François Hollande on rocardise jusqu’à l’écœurement. « Il incarnait un socialisme exigeant et moral. C’était un réformiste radical ». Un peu comme moi donc, susurre le président de la République qui de Mitterrand n’a retenu qu’une chose : le cynisme…
  • Martine Aubry que tout — absolument tout — séparait du défunt lance qu’elle a beaucoup appris de son père, Jacques Delors, et de Michel Rocard. Il lui faut deux pères désormais ! Elle s’est fabriquée sans aucune vergogne une PSA (Paternité socialistiquement assistée).
  • De Jack Lang, on ne citera rien tellement chez lui tout est grotesque et mensonger. De toute façon, Lang ne s’exprime pas : il dégouline.
  • Suit le menu fretin du PS qui sacrifie à la même dévotion. Eux aussi veulent avoir été oints par le mort qu’ils piétinaient allègrement, inspirés par la haine et le mépris que lui vouaient François Mitterrand.

Comment les autres socialistes, petit marquis vaniteux et sans envergure auraient-ils pu pardonner à Rocard d’être resté « honnête et droit » ? Dommage qu’en droit français la notion de détournement de cadavre n’existe pas. Violation de sépulture, peut-être…

Laissons pour se nettoyer un peu de ses visqueuses embrassades la parole à Michel Rocard (dans un entretien accordé à Marianne). « S’il fallait désigner le tueur du socialisme… il s’appelle François Mitterrand». Et plus près de nous : « Hollande est un fils de François Mitterrand. »

Les charognards (surtout de la socia-lie) s’y entendent…. N’étaient-ils déjà pas les chiens Mitterrandiens se partageant la dépouille assassinée de Beregovoy….. Lors de son éloge funèbre, alors que sa mort protégeait son maître!

Qui est faisandé la socia-lie ou Rocard? En général on attend que le cadavre soit un peu plus froid et attaqué par les verres pour que le faisan d’âge ait fait son oeuvre…. il paraît que c’est meilleur sous la dent. Il est vrai qu’à part les attentats déjoués (actuellement, à tel point que l’on se pose des questions sur la prolongation de l’état d’urgence qui arrive), l’attente de la victoire de la France dans l’€uro du footage de gueule, le tour de France (manifestations de masses et donc cibles privilégiées des tueurs de la ripoublique) et le prochain défilé de la ripoublique, on n’a rien à se mettre sous la dent et pouvoir briller…. Alors un cadavre sorti du placard est toujours aubaine!

 

http://www.causeur.fr/rocard-hollande-mitterrand-valls-39035.html

 

****

 

La vérité oubliée à propos de Lénine

La vérité oubliée à propos de Lénine

Qui avait besoin de l’exécution de la famille royale? Qui a renversé le tsar? Qui a détruit l’armée russe? La génération actuelle qui a grandi dans les livres de George Soros et Igor Tchoubaïs ont déjà oublié la vérité sur ces événements.

Je vais essayer d’expliquer très brièvement, succinctement, et point par point.

  • L’intérêt de l’Empire russe dans la Première Guerre Mondiale consistait à solutionner la question d’Orient, c’est-à-dire avoir le contrôle sur le détroit du Bosphore et des Dardanelles, ce qui représentait pour le pays un besoin géopolitique depuis fort longtemps.
  • L’Angleterre et la France avaient promis à l’Empire russe de résoudre la question avec l’ouverture du front de l’Est (contre l’Allemagne et l’Autriche-Hongrie).
  • La Russie a rempli son rôle d’allié, et l’Angleterre a réalisé qu’elle devra tenir sa promesse alors que les «services» apportés par la Russie n’étaient plus nécessaires.
  • l’Angleterre a décidé de retirer la Russie de la guerre, créant artificiellement le chaos à Petrograd (nom bolchevik pour Saint-Pétersbourg), avec pour résultat, la chute de l’autocratie en moins d’une semaine comme un château de cartes.
  • La cinquième colonne de la Douma d’Etat, constituée d’oligarques et de l’intelligentsia, conclut une alliance avec l’Angleterre, et conduit à la révolution bourgeoise de Février, forçant Nicholas à signer son abdication.
  • Le 6 Avril 1917, les États-Unis prennent la place de la Russie dans l’Entente.
  • Le Conseil Menchevik de Saint-Pétersbourg, sous la pression du gouvernement provisoire, signe le décret n ° 1, qui introduit l’élection démocratique des officiers et la subordination des soldats aux comités de soldats. C’est ainsi que la cinquième colonne a détruit l’armée russe.
  • Après la grande Révolution socialiste d’Octobre, Lénine a été obligé de conclure d’urgence la paix, parce qu’il n’y avait plus personne et et que la guerre n’avait plus aucun sens. Il a insisté sur la sortie de la guerre de toutes les parties sans demander de contrepartie pour la contribution russe.
  • Ce n’était pas bon pour l’entente, qui était en train de gagner. Ce qui obligea à négocier une paix séparée avec l’Allemagne, aboutissant au traité de paix de Brest.
  • Mais l’Entente empêche la mise en œuvre de la paix. Le 6 Juillet 1918, le socialiste-révolutionnaire Bloumkine assassine l’ambassadeur allemand Mirbach.
  • Alexandra Feodorovna et ses filles étaient des princesses allemandes, et leur assassinat était également bénéfique pour l’Angleterre dans le cadre de la détérioration des relations entre la Russie et l’Allemagne.
  • Selon le témoignage de trois opérateurs télégraphiques au bureau de poste d’Ekaterinbourg, Lénine, dans une conversation avec Berzin, par ligne directe, lui a ordonné, « au détriment de sa propre vie, de mettre sous protection toute la famille royale et de prévenir toute violence à leur égard « .

52d3b0fcb41d5

  • Afin d’atténuer la catastrophe causée par l’assassinat de l’Ambassadeur Mirbach, la possibilité de libérer un ou plusieurs membres de la famille royale vers l’Allemagne n’a pas été exclue.
  • A partir de mai 1918, l’ensemble du pays, de l’Oural à Vladivostok, n’était déjà plus contrôlée par la direction bolchevique de Moscou. Et cela l’est resté jusqu’en 1922. Cette région était gouvernée par des sentiments séparatistes anarchistes; ils ne voulaient ni le Tsar, ni Lénine.
  • Les dirigeants de l’Oural avaient leur propre position sur la famille royale. Le Présidium du Conseil régional de l’Oural était prêt à exterminer Romanov déjà en Avril 1918, lors de leur transfert de Tobolsk à Ekaterinbourg.

crop (1)

  • La décision relative à l’exécution des Romanov a été prise par le Comité exécutif du Conseil régional de l’Oural, et la direction soviétique centrale n’en a été informée qu’après les évènements.
  • Ni Lénine ni Sverdlov n’ont le moindre lien avec l’exécution du tsar.

Voilà ce que contiennent les documents historiques. Tels sont les faits. Tout le reste n’est qu’une absurdité américano-libérale.

Conclusion, Lénine n’a pas tué le Romanov. C’est l’Angleterre et la France! Ouf le soviet est sauf-conduit (il peut donc suivre son petit bonhomme de chemin, il n’a pas de sang historique sur les mains)

 

 

http://reseauinternational.net/la-verite-oubliee-a-propos-de-lenine/

****

 

49, le chiffre du jour !

 

« Valeurs de la République » ? Mon œil !

D’abord, c’est le numéro du département où vient d’atterrir le Tour de France, hier : le Maine-et-Loire et sa belle capitale, Angers.

Ensuite, le gouvernement, qui n’en peut plus de se prendre les pieds dans le tapis avec sa loi Travail, va dégainer, une fois encore, le vote bloqué du 49-3 pour faire passer l’eau tiède de l’ersatz de son texte dénaturé. Et Valls de nous expliquer que ce processus est très correct : « Imposer un texte comme le fait le gouvernement ne comporte aucun risque pour la démocratie. Le risque serait de laisser s’exprimer dans les manifestations les casseurs de l’ultragauche. ». On rigole !

49 ! C’est également le nombre de députés présents dans l’Hémicycle, cette nuit du 29 au 30 juin 2016. Il y était question d’un bout de cette future loi fourre-tout-fourre-rien appelée pompeusement « Égalité et Citoyenneté ».

Cette nuit-là, on traitait de l’article 14 qui soumet, non plus à déclaration, mais à autorisation l’ouverture des écoles hors contrat, sujet dont on se demande ce qu’il vient faire dans « Égalité et Citoyenneté ». Le débat fut dense. Des députés ont demandé la présence de la ministre, pour qu’elle présente son texte, dise le pourquoi du comment, réponde aux questions. Pas de bol ! Madame le ministre est restée chez elle, dans ses pantoufles. Elle ne se donne même plus la peine de faire semblant. Le texte a été adopté par 32 voix contre 17, c’est-à-dire que 528 députés, soit 91,5 % des élus, roupillaient gentiment chez eux pendant que se réglait le sort de milliers de petits Français.

Isabelle Le Callenec, députée LR d’Ille-et-Vilaine, ne décolère pas : « Ce qui est inadmissible, c’est l’absence de la ministre de l’Éducation nationale dont nous avons demandé la présence à plusieurs reprises, mais qui l’a systématiquement refusée. Remettre en cause la liberté de l’enseignement, l’instruction en famille mais aussi l’enseignement dans les établissements hors contrat à la faveur d’amendements gouvernementaux dans un texte dans lequel ils n’ont absolument rien à voir, sans venir s’expliquer devant la représentation nationale, est proprement irresponsable ! »

Eh oui ! Mais, que voulez-vous, chère Madame, on ne peut pas passer son temps à minauder ici et là, roucouler dans les studios de radio, battre des cils sur les plateaux de télé et, en même temps, répondre à la représentation nationale. Il y a des priorités, quand même !

Et puis instaurer un « numerus clausus » à l’Assemblée nationale pour que les textes soient votés par, disons, 75 % des élus dûment présents sur leurs bancs n’est pas encore monté à l’esprit ni de la péronnelle ni de ses petits camarades gouvernementaux.

Que martèlent-ils, ces socialistes ? « Valeurs de la République » ? Mon œil !

Les valeurs de la République ne sont pas celles des voleurs de la ripoublique…. Sinon cela se saurait! C’est très respectueux de demander la présence d’une ministre (absente pour des problèmes de plateau. normal en ces temps de « bi-cycletterie. (*)… », on ne peut être pour préférer embrasser les champions plutôt que les supplétifs de l’Assemblée….) et oublier de faire la même demande à 528 de ses collègues absents de l’étape….. Mais peut-être que pour eux un député = 577 députés et 577 députés = 1 député (le un pour tous et tous pour un…. C’est à cela que l’on reconnaît leur grandeur commensurée!).

Qui osera dire que les 528 absents ne sont pas pour les valeurs de la ripoublique, surtout quand elle leur permet de vivre au crochet des citoyens sans faire acte de présence quand nécessaire… (voir plus bas le vote relatif à la dernière prolongation de la loi d’urgence….).

Si 49 députés sont la représentation nationale, il faut virer les 528 qui ne représentent personne (excepté eux mêmes et surtout leurs seuls intérêts) et ce par un magistral 49-3

 

http://www.bvoltaire.fr/yannikchauvin/49-le-chiffre-du-jour,269031

 

*****

 

*****

Attention! 
Dire une vérité concernant nos amis intimes juifs, et surtout à leur encontre, même quand cela les dérange, c’est de l’antisémitisme ainsi qu’accepter de la lire….. Pour être bien avec eux, il faut leur louer Israël (c’est bien connu, Israël ne s’achète pas, mais par contre on peut s’emprunter, pour le louer, à taux d’usures et de vétusté)

 FIN de la une DU JOUR

Fin de l’article de « La Une de keg » du jour. Merci de l’avoir lu et de vos commentaires. Les différents tableaux joints et à découvrir, vous ont-il éclairé, surtout en ce qui concerne les élections en prévision de décembre 2015 et au delà?

Ce qui suit ne concerne que quelques infos en attente de réutilisation (en vrai dépotoir, bric à brac, de brique et de broc), où vous pouvez puiser, à vos risques et périls garantis.

…..

L’état en son urgence……..

Etat d’urgence ordinaire et normale : 

Prochaine échéance au 26 Juillet 2016 (et de 4 dont 3 mi temps supplémentaires). Tous les rassemblements interdits (cultes, meetings politiques, match de sport, réunions syndicales, manifs, réunion de plus de 3 personnes, marchés de plein air, marchés publics, attentes aux guichets – Sécu, gares, aéroports, files d’alimentation – achats en grandes surface, queues aux cinés, concerts, …., défilés du 14 juillet, commémorations, « nuit debout »). Rendez-vous donc à la prochaine prolongation…. au 26/07/2016! Il y aura une trêve estivale – pour reprendre lors de la rentrée scolaire. Les terroristes respectent le calendrier scolaire (et solaire)! Dernière nouvelle : la Belgique n’est toujours pas en état d’urgence…. Surprenant!

Grenoble : une fresque de street art jugée anti-flic provoque un tollé

L’oeuvre « L’Etat matraquant la liberté » créée par l’artiste Goin, dans le cadre du festival de street art subventionné par la ville de Grenoble. (Capture d’écran/ France 3 Alpes)

Il paraît que l’état majore son urgence de deux mois. …… voir :  « Etat d’urgence ordinaire et normale » (plus bas)

un pays qui se « dictatorise (*) » (au nom d’un pseudo « terrorisme » – non et/ou très mal défini) et surtout qui laisse faire, avec la complicité de ses politicards et l’immobilisme de sa population ne peut revendiquer être le pays flambeau des Lumières et se ravale au rang de ses « ennemis » ou supposés. (tant que dure l’état d’urgence. ….. qui ne se presse pas pour partir si on en croit les rumeurs)

Gandhi

 Oser dire « NON », en votant blanc, tant que l’on na que des non-choix, c’est déjà être debout. Il n’est que temps avant 2017!

Et s’il ne manquait que 509 députés! (un tout petit peu plus de 88%  de dédain du problème. Ils sont libres, eux!)

Il en va de la liberté du Peuple, quand même, qu’ils représenteraient!

Il est vrai que c’est tellement banal que l’état d’urgence

Afficher l'image d'origine

Vous verrez qu’un jour, ils nous demanderont (à droite, comme à gauche), par référendum, si nous voulons mettre fin à cet état d’urgence, que nous n’avons jamais voulu et encore moins demandé!
(l’urgence de l’état n’est pas l’état d’urgence, mais…. sa reconduite aux frontières du pouvoir et surtout dehors dudit pouvoir)

 

Article 21 Préambule de la constitution :

« Quand le gouvernement viole les libertés et les droits garantis par la constitution, la résistance sous toutes ses formes est le plus sacré des droits et le plus impérieux des devoirs. »

(En l’an I, on parlait d’insurrection et non de résistance et d’armer cette révolution). Où en sommes nous.?

….. et son corollaire de « Nuit Debout » et son 49-3 pour passer 2017, en force…..

——–

En France (en fin de règne, de Mars 2016 à ….. ) , on progresse! On rétablit la ferme générale en ce qui concerne la détection-radariste…. On vend la charge au privé…… Le privé va donc acheter la charge d’alimenter le budget amende de conduite et à lui de se démerder pour rentrer dans ses frais de charge et sans oublier sa marge, non d’erreur (dont il n’a que faire) mais de bénéfice. Car le privé n’est pas l’état il n’a pas le souci de déficit, son seul étant celui du profit +. Effectivement le changement c’est maintenant et ici…..

——–

Osez signer le démantèlement de la diminocratie (cf : Unedekeg du 18/01/16) : https://www.change.org/p/les-parlementaires-dire-non-au-verrouillage-de-la-d%C3%A9mocratie, au profit du rétablissement de la Démocratie

****

A lire impérativement, pour mieux comprendre ce qui nous arrive : « Al Qaïda en France » de Samuel Laurent et ce que l’on va devoir supporter. Vous y apprendrez que les djihadistes se fondent dans la foule (ils fument, boivent, se droguent – en contradiction volontaire et « autorisée »  par leurs chefs -, présentent bien….. ont parfois des situations au top)…. jusqu’au jour où on les réveille et alors quel Bataclan!

Preuve que les lois d’exception ne concernent nullement les terroristes, excepté quand ce sont des citoyens (mono ou bi) nationaux qui expriment leur mécontentement. Les terroristes les vrais frapperont où ils voudront et quand ils voudront. Que voulez vous, réellement, opposer à leur déterminisme? Leur nationalité française? Il faut être naïf pour croire aux lois liberticides, soit disant pour contrer le terrorisme…..

Et pour inciter à rester…. coi : http://www.directmatin.fr/monde/2016-01-14/daesh-brule-vivants-ses-membres-qui-ont-fui-ramadi-720362 jusqu’au bout (ou quoi)

*****


  • Vote blanc, expression du refus de non-choix
  • La non- imposition imposée en imposture
  • La Dhimmitude à refaire naître
  • A-faire « Charlie-Hebdo
  • Boites à Malices
  • autorisation de représailles à balles tueuses- « Ultima Ratio »
  • « Pupilles de la Nation non juifs » – discriminés
  • le référendum -migratoire, anti-Schengen
  • en Régionales de 2015 –R15-analyse
  • la non valeur des signatures politiques  – signature-bidon
  • de tout et de rien dans notre atmosphère, je vous assure cousin il l’a dit :  Vrac160101
  • Pan AM et après : Fin du bordel à Panama : Fin du Panama

Prêt à ressortir à la moindre alerte et avis de tempêtes…… et surtout en période exceptionnelle des urgences

Publicités

Etre abonné pour mettre un commentaire, constructif..... Merci

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :